Inscription à la news letter
Notre magazine

Autoparts Distribution (ex-Lumlux) dans la tourmente

AutoParts Distribution, la plateforme créée sur la dépouille d’Autoreserve/Lumlux, est à son tour en difficulté. Mais le pire n’est pas encore certain pour l’entreprise basée dans le port de Gennevilliers…

AutoParts Distribution, né de la reprise de la plateforme LumLux en 2015, est en difficultés...

AutoParts Distribution, né de la reprise de la plateforme LumLux en 2015, est en difficulté…

Ces dernières heures, les rumeurs ont considérablement enflé à propos d’importantes difficultés d’AutoParts Distribution (nouveau nom de LumLux après la disparition de sa société-sœur Autoreserve). Certains fournisseurs s’inquièteraient même de reprendre leurs marchandises, échaudés par leurs coûteuses mésaventures ou celles de leurs confrères fournisseurs lors du désordonné naufrage d’Autoreserve fin 2014…

«Rien n’est encore joué»

Nous avons contacté Matthieu de Gouberville, le président de la holding Sicoba (Metalplast et Soverep), investisseur d’AutoParts en février 2015. Logiquement avare de détails, il a toutefois confirmé les difficultés de l’entreprise, mais en réfutant l’irréparable : «Rien n’est encore joué ; nous œuvrons pour sauver l’entreprise», nous a-t-il affirmé.

Hier soir tard, nous apprenions de plusieurs sources convergentes qu’un groupement potentiellement repreneur pourrait opportunément éviter à AutoParts Distribution le coûteux et navrant dépeçage que vivait Autoreserve mi-2015 (voir «Feu Autoreserve, en enchères et en os…»).

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 votes, moyenne : 4,00 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*