Inscription à la news letter
Notre magazine

Dernière minute – Alliance (AAG) a racheté le groupe de Jackie Vercaigne !

A quelques jours de la fin de l’année, Alliance Automotive Group (AAG) a racheté le groupe de Jackie Vercaigne, ses 4 plateformes régionales et son réseau de près de 80 centres franchisés Pièces Auto. En 2016, AAG aura donc repris en France une bonne dizaine de sociétés de distribution et un réseau. Pour un total de plus de 110 millions d’euros de CA cumulés…

Le 21 décembre dernier, le groupe de Jackie Vercaigne est passé, avec plateformes et réseaux, sous pavillon AAG.

Le 21 décembre dernier, le groupe de Jackie Vercaigne est passé, avec plateformes et réseaux, sous pavillon AAG.

Alliance Automotive Group (AAG) vient de finir l’année en beauté. Le 21 décembre dernier, l’entreprise a finalisé la reprise du groupe de Jackie Vercaigne, le joli coup qu’elle négocie depuis plusieurs mois sans jamais avoir voulu commenter la rumeur insistante.

A la clé : le réseau Pièces Auto et ses presque 80 centres du même nom. Soit autant des magasins de vente de pièces à particuliers doublés d’ateliers de réparation. Mais aussi Idea Nord (Fretin-59), Idea Est (Hœrdt-67), Idea Ouest (Rennes-35) et JVPlatform (Ly-Lez-Lannoy-59), les 4 plateformes de distribution de pièces destinées principalement à irriguer le réseau. Elles comprennent chacune environ 25 000 références. Les ultimes négociations actionnariales concernant le site logistique de Rennes ont donc été finalement réglées…

reseau-pieces-auto

Certes historiquement nordiste, le réseau Pièces Auto a aussi pris pied en Normandie, aux portes de la Bretagne, à Issoire et à Aubagne…

Créé par Jackie Vercaigne qui ouvrait son premier Pièces Auto en 1994, le réseau est fondé sur un concept qui a fait ses preuves, même s’il n’est guère développé dans la rechange et la réparation traditionnelles : la franchise. Qu’il s’agisse des plateformes comme des centres, le petit empire de Jackie Vercaigne compte certes aujourd’hui l’essentiel de ses implantations dans ce que l’on appelle dorénavant les Hauts-de-France (voir carte de ses implantations ci-contre). Mais bien qu’il soit né dans le nord de la France, le réseau n’est plus aussi régional qu’avant. Il a aussi essaimé jusqu’en lisière nord de la région parisienne, en Normandie, aux portes de la Bretagne et même à Issoire dans le Centre ou à Aubagne dans le Sud.

Belle sortie pour Jackie Vercaigne

Pour AAG, tout à sa stratégie de concentration en Europe comme en France, l’opération semble particulièrement cohérente. Aux 56 millions d’euros de CA déjà rachetés en France en 2016 via la reprise de 8 sociétés de distribution, le groupe a donc doublé la mise les derniers jours de l’année avec les quelques 55 millions d’euros réalisés par le groupe de Jackie Vercaigne. Un groupe qui a l’avantage d’être intégré dans son activité amont de distribution et structuré en aval par une approche franchisée en ce qui concerne les centres Pièces Auto. La franchise n’est pas en outre une inconnue pour Alliance Automotive Group qui déploie son réseau Étape Auto (plus de 70 centres) sur le même principe depuis 1998.

Jackie Vercaigne

Jackie Vercaigne

Pour Jackie Vercaigne qui approche des 70 ans, il s’agit là d’une belle sortie par le haut au terme d’une longue et prolifique carrière d’entrepreneur. L’autodidacte entrait dans le monde du travail à 13 ans pour être successivement tisserand, charbonnier, chauffeur poids lourds puis gérant de station-service. Passée la trentaine, il découvre le métier de distributeur-stockiste en dirigeant sa première affaire de gros. Son patron de l’époque l’aidera ensuite à se lancer dans ce secteur qu’il ne quittera plus.

Comme à son habitude, AAG ne souhaite pas communiquer sur le prix du rachat.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (7 votes, moyenne : 4,43 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*



*