Inscription à la news letter
Notre magazine

Les pros beaucoup plus clients d’internet qu’on ne le croit !

On pense couramment que les professionnels de la réparation ne pèsent que 10 à 15% des achats de pièces sur les sites internet grand public. Mais la réalité est bien plus importante : 30%, voire même 50% pour des pièces techniques. Explications…

Pièces sur internet

Les pros sont beaucoup plus « internet » qu’on ne le croit…

Un chiffre est couramment admis dans la profession : peu ou prou, les réparateurs commanderaient environ 10%, voire au plus 15% de pièces sur les site de ventes de pièces grand public. Mais en fait, ce serait beaucoup plus. Combien ? C’est là où ça devient frustrant. Impossible de le savoir précisément, puisque par définition, la commande réalisée en ligne vient a priori de particuliers.

10 à 15% ? Un minimum…

Reste quand même à savoir de quels “particuliers” on parle. «Sur des pièces de grandes ventes comme les essuie-glace, les filtres ou même les freins, la proportion de particuliers est certainement importante», souligne Yann Gyssels, le patron de Yakarouler. «Mais qu’on ne se raconte pas d’histoire, poursuit-il : en matière par exemple d’embrayages, de kits de distribution ou de turbos, il y a évidemment très peu de vrai do it».

Ce qui est au moins certain, c’est que le chiffre de 10% à 15% n’est qu’un minimum. Yakapro, le site de commandes de pièces de Yakarouler dédiés aux professionnels dûment identifiés par code Siret et N° de TVA, pèse déjà 10% du chiffre d’affaires total de Yakarouler. Et il ne s’agit là que de la partie émergée. «A ces professionnels officiellement identifiés, s’ajoutent bien d’autres, précise Y. Gyssels. Ceux qui, pour rendre service à des clients incapables d’assumer une facture lourde, vont commander pour eux la pièce sur un site ou vont donner le bon lien pour permettre audit consommateur de commander lui-même la pièce idoine. Sans oublier les auto-entrepreneurs, les pros blackeurs et les vrais blackeurs»…

Peut-être même… 50% de pros !

Si l’on élargit ainsi la notion de clientèle pro, directe ou indirecte, la proportion des achats de cette dernière sur les sites de ventes en ligne peut doubler, voire atteindre ou même dépasser 50%, estime le patron de Yakarouler. Au moins en ce qui concerne les pièces très techniques achetées en ligne et qui exigent aussi un geste très technique.

D’accord, un “blackeur” n’est pas un professionnel au sens premier du terme puisqu’il n’a pas d’entreprise. Mais même si l’on en reste aux seuls pros qui ont pignon sur rue, on aura compris que le chiffre couramment admis de 10 à 15% est très probablement très sous-estimé. En creux, cela signifie aussi que les vrais “do iteurs” particuliers ne représentent pas 85 à 90% des achats en ligne comme on le croit. Et loin s’en faut.

Pour de bonnes ou de moins bonnes raisons, les pros, déclarés ou non, sont donc bien plus nombreux qu’on ne le pense à avoir pris le virage internet…

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (6 votes, moyenne : 4,33 sur 5)
Loading...

1 Commentaire concernant “Les pros beaucoup plus clients d’internet qu’on ne le croit !”

  1. Bah, quand tu achètes la même pièce TTC sur un site internet et que c’est moins cher que chez ton distributeur habituel en H.T avec ta remise pro…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*