Inscription à la news letter
Notre magazine

Pneu : Vulco lance un outil de pricing pour le marché TC4

Récompensé par le magazine Capital pour sa qualité de service, Vulco entend continuer de se battre pour l’excellence dans ce domaine auprès de ses clients TC4 (VL, VUL, 4×4), grâce à un tout nouvel outil de pricing capable de scanner 10 000 références de pneus vendus en ligne et à même de rendre les centres sous enseigne encore plus compétitifs et capables de fournir la bonne offre au bon moment, avec le service idoine.

sdr

P-dg de Vulco Développement, Hervé Dabin se réjouit que l’enseigne de pneumaticiens ait décroché le trophée de Leader du Service 2017, décerné par le magazine Capital.

Malgré un marché du pneu TC4 «le plus plat qu’on ait pu connaître», dixit Hervé Dabin, P-dg de Vulco Développement, Vulco a trouvé le moyen de limiter le tout petit recul de ses volumes (-0,2%) par rapport au marché français (-0,3%) de 2016, chiffres arrêtés au 30 novembre. L’enseigne de pneumaticiens indépendants a par ailleurs vu son chiffre d’affaires progresser de 1,2% sur l’entretien auto, boosté notamment par le succès de la révision avec garantie constructeur préservée.

Néanmoins désireux de performer sur son cœur de métier -le pneu-, en particulier auprès des VL, VUL et 4×4, Vulco va davantage se déployer, dès 2017, dans les métropoles, où il souffre d’un déficit de représentation par rapport aux zones rurales ou périurbaines. L’ouverture de dix nouveaux sites est en effet prévue cette année. Et surtout, Vulco a choisi de lancer un nouvel outil de pilotage des prix sell out (vers le client final) des pneus TC4, dès le mois de février. Cet outil de pricing automatique va permettre aux adhérents du réseau de piloter leurs prix pour être bien placés sur le marché, d’améliorer significativement leurs marges et de gagner du temps.

10 000 références scannées chaque semaine

«Aujourd’hui, les prix bougent toutes les semaines et c’est ainsi depuis l’émergence de la vente de pneus sur Internet», souligne Hervé Dabin. D’où la nécessité de s’adapter, en points de vente physiques, à la concurrence des pure-players. Ainsi, un algorithme a été créé spécialement pour Vulco, capable d’analyser 10 000 références de pneus, par marque et par dimension, commercialisés par l’ensemble des acteurs présents sur le web, pure-players ou non. Les deux vendeurs «de référence» désignés, que Vulco a tenu à garder secrets, verront la moyenne de leur tarif pour chaque référence comparée au prix moyen exercé, pour la même référence, par tous les autres vendeurs.

«Une fois l’ensemble des prix du marché du pneu en ligne récupérés, Vulco plaque dessus sa politique commerciale, plus ou moins agressive selon les références, précise Hervé Dabin. Sur le front office des centres Vulco, les vendeurs pourront ainsi choisir entre trois grilles de prix, permettant de privilégier la marge, le chiffre d’affaires, ou un compromis équilibré, et ce, pour chaque référence de pneumatique.» Néanmoins, Vulco se défend de se lancer dans une bataille de prix : «Nous entamons surtout une bataille du service et de la proximité, en offrant aux clients de nos centres la possibilité d’obtenir le meilleur compromis au plus près de chez eux», insiste le P-dg.

Se distinguer par le service, Vulco le fait déjà et a d’ailleurs été récompensé pour ça par le magazine Capital. Dans son numéro de novembre, le réseau s’était vu décerner le trophée de “leader du service 2017” dans la catégorie “centres auto, garages, pneumatiques” à la suite d’une enquête téléphonique menée par l’institut Statista auprès de 20 000 consommateurs appelés à se prononcer sur la qualité de service des principales enseignes dans chaque secteur d’activité commerciale.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*