Inscription à la news letter
Notre magazine

Protection individuelle: indispensable au bien-être à l’atelier

 S’appuyant sur une étude menée par l’Usine Nouvelle qui souligne que 78% des professionnels considèrent que les équipements de protection individuelle (EPI) améliorent le bien-être au travail, le fabricant américain 3M veut faire progresser encore la conscience du besoin de bien se protéger dans l’atelier chez les quelque 20% qui trouvent les EPI contraignants.

3m-4532-plus

La nouvelle combinaison 3M 4532+

A la suite du salon ExpoProtection qui s’est tenu en novembre dernier, le fabricant américain d’équipements de protection individuelle (EPI) a tenu à rappeler combien ceux-ci pouvaient servir la cause du bien-être au travail, notamment dans les ateliers d’entretien et de réparation automobile. Et le fournisseur s’est appuyé, en particulier, sur une étude menée par nos confrères de L’Usine Nouvelle auprès de 153 répondants occupant des fonctions à la production, l’hygiène et la sécurité au travail (HSE) ou la direction dans divers secteurs d’activité.

Dans l’étude en question, plus de 78% des personnes interrogées affirmaient que les EPI améliorent le bien-être au travail des employés (60,8% de “Oui plutôt” et 17,6% de “Oui tout à fait”), même si “le sentiment d’évoluer dans un environnement sécurisé” ne totalisait que 38% des réponses pour ce qui est des principaux éléments contribuant à leur bien-être en général, derrière l’ambiance au sein de l’entreprise, l’équilibre vie professionnelle/vie personnelle et l’intérêt pour la mission. L’étude rappelait toutefois que 19,6% des personnes interrogées estiment que les EPI n’améliorent pas le bien-être au travail, parce que ceux-ci seraient encore perçus comme contraignants et peu confortables, surtout en comparaison d’équipements de protection collective.

Un compromis confort/efficacité

Pour 3M, malgré ce constat favorable à l’usage des EPI, il reste essentiel de convaincre ceux qui doutent encore de leurs bienfaits au quotidien. «Un EPI efficace est un EPI porté. Or un EPI porté est un EPI confortable», affirme-t-on chez le fournisseur américain. Et c’est ce qu’il a tenu à prouver lors de la dernière édition d’ExpoProtection, avec notamment de nouveaux masques anti-poussière, comme le modèle 8835+ équipé d’un joint facial souple et d’un média filtrant nouvelle génération, appelé “Média Filtrant Electret Avancée”, qui offre une résistance respiratoire plus faible tout au long de son utilisation. Celui-ci convient à 94% des morphologies grâce à son ajustement facile aux formes et tailles de visages même les plus hétérogènes.

De quoi trouver preneur du côté des peintres, tout comme la combinaison 3M 4532+, conçue pour protéger contre les produits chimiques dangereux sous forme d’éclaboussures de liquides et de poussières dangereuses et qui offre également une protection contre les huiles et les solvants. Grâce à son matériau non-tissé SSMMS, elle garantit respirabilité et confort. Conforme, entre autres, à la norme EN 1149 (traitement antistatique). Elle dispose, en sus, d’une fermeture à glissière double curseur pour plus de praticité, d’un rabat de protection adhésivé intégralement pour une étanchéité optimale, de poignets jersey pour plus de confort, de taille et de chevilles élastiquées pour plus de liberté de mouvements et d’une capuche à 3 pans pour une compatibilité optimale avec tous types d’EPI.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*