Inscription à la news letter
Notre magazine

Baromètre Feda : 2016, année de reprise «molle»… et heurtée

Après une année 2015 délicate, la distribution de pièces a vu plusieurs de ses fondamentaux repasser au vert en 2016. Une reprise relative (+0,5%), heurtée et disparate selon les acteurs. Mais une reprise quand même que la Feda salue…

+O,5% pour la distribution de pièces en 2016.

Les indicateurs métier, souhaités par le président de la Feda Alain Landec, ont désormais leur baromètre. Réalisés par l’institut I+C, ils compilent chaque trimestre des données issues du baromètre de CGI (pour les approvisionnements de l’industrie et les pièces détachées automobile), ainsi qu’une étude « maison » sur la conjoncture des clients des distributeurs : les réparateurs.

Analysant les grandes tendances pour 2016, Laurent Frelat, directeur général de l’institut, a rappelé le recul enregistré depuis la crise de la fin 2008. Pour l’activité économique nationale (hors services) le recul est de plus de 7% en euros constants. Pour le secteur du commerce de gros, il bénéficie de plus d’inertie, ce qui a permis d’amortir autrement mieux le choc financier, avec une baisse de « seulement » 3,1% sur la même période. Au sein de ce secteur du commerce de gros, celui plus spécifique de l’approvisionnement de l’industrie et des pièces détachées automobile a quant à lui reculé de 4,9%. Mais avec toutefois l’espoir de trouver le bout du tunnel : «l’année 2015 a été difficile, déclare Laurent Frelat, mais avec +0,5%, 2016 apparaît comme une année de reprise». Une reprise «molle», mais une reprise quand même ! Au-delà, les indicateurs du baromètre de la Feda soulignent le caractère particulièrement heurté de l’activité d’un trimestre sur l’autre : -0,5% au T1, +1,5% au T2, 0,5% au T3, nul au dernier…

Optimisme prudent

En revanche, le directeur général de l’institut I+C remarque des points positifs pour la distribution : d’une part en effet un état des trésoreries plus sain en raison principalement de délais de paiements toujours mieux contenus depuis la mise en place de la LME ; d’autre part, des défaillances clients mieux maîtrisées et enfin des marges visiblement orientées à la hausse (24% des distributeurs interrogés ayant déclaré une hausse contre 17% une baisse). Et ce, malgré une hausse des coûts logistiques pour 25% des professionnels !

La bonne tenue de ces fondamentaux montre autant de signes indiquant une reprise. Elle est certes encore mesurée, les distributeurs sondés se montrent relativement optimistes pour les mois à venir. 34% d’entre eux envisagent en effet une hausse de leur activité, contre 14% qui craignent une baisse. Et comme à chaque début d’année, les professionnels sondés anticipent pour une grande majorité (67%) une très prochaine hausse des tarifs fournisseurs.

Centres auto dynamiques, MRA en recul

Deuxième volet du baromètre de la Feda : l’analyse de conjoncture des clients réparateurs. Et force est de constater que 2016 ne restera pas un grand cru pour les MRA. Dans un marché à +0,5%, ceux-ci ont en effet perdu du terrain (à -0,6%), lorsque leurs concurrents en ont tous gagné : les réparateurs agréés ont enregistré une hausse de 0,5%, les fast fitters et pneumaticiens affichent une hausse de 0,9% et les centres auto gagnent 1,3%, avec notamment deux très bons derniers mois (+5%) !

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*