Inscription à la news letter
Notre magazine

Franchise Expo 2017 – Feu Vert oriente les pros vers son concept Services

Quatre ans après sa création, le concept Feu Vert Services s’adresse plus que jamais aux entrepreneurs déjà issus du secteur auto. Un choix assumé pour la franchise de centres auto qui, avec cette formule, s’est attaquée au marché de la réparation rapide sur lequel, selon les responsables de l’enseigne, les pros de l’auto sont les plus à même de se lancer facilement et rapidement.

    Le stand Feu Vert sur Franchise Expo Paris 2017.

Le stand Feu Vert sur Franchise Expo Paris 2017.

Difficile de manquer le stand Feu Vert sur Franchise Expo 2017. Comme chaque année, l’enseigne de centres auto était située en bonne place dans le Hall 2 de Paris Expo, Porte de Versailles. Et ne pouvait manquer de retenir l’œil des entrepreneurs intéressés par une franchise automobile. Sauf que, lorsque ces entrepreneurs sont issus du monde de l’auto, à peine 15% des contacts qualifiés noués par le réseau chaque année, ce n’est pas forcément le concept de centres auto Feu Vert que leur propose la tête de réseau, mais bien souvent le concept Feu Vert Services, dédié à la réparation rapide. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que le réseau au Chat sera présent sur Equip Auto 2017 avec ce concept-là, et uniquement celui-là, afin d’y séduire les MRA.

«Apprendre le flux»

«Pour les professionnels de l’automobile, titulaires d’une formation technique en premier lieu, le bon format chez Feu Vert est le concept Feu Vert Services, confirme Véronique Polloce-Pessin, chargée de recrutement franchisés. Nous leur apportons ce qui leur manque le plus : la notoriété d’une marque forte, un package d’outils techniques et digitaux, pour l’identification du véhicule du client, un module de rendez-vous en ligne, de géolocalisation, un suivi des prestations réalisées sur le véhicule…» L’enseigne l’affirme : «notre développement digital a pour seul objectif de créer du trafic à l’atelier».

La notion de trafic est l’élément clé du succès de Feu Vert Services, «et les pros de l’auto qui nous rejoignent doivent apprendre à créer du flux car c’est ce qui génère la rentabilité des centres du concept, précise Véronique Polloce-Pessin. Pas question de se perdre dans des interventions trop complexes, donc trop longues, même si la technicité de nos prestations augmente d’année en année.» Selon l’enseigne, il est souvent difficile aux professionnels de l’auto de basculer d’un état d’esprit technique à un état d’esprit productif. «D’où l’importance de ne pas saturer son planning avec du rendez-vous : le sans rendez-vous reste la clé d’entrée à l’atelier des Feu Vert Services.»

Profil commercial exigé

Pour ce qui est des prestations techniques, aujourd’hui, Feu Vert propose jusqu’au remplacement d’injecteurs, de vanne EGR ou d’embrayage. Mais sur le plan commercial, il s’agit d’être meilleur que sous enseigne constructeur ou sous le panneau d’un réseau de garages indépendants. «Si nous ne sentons pas d’appétence commerciale de la part du prospect, nous préférons ne pas poursuivre», explique Véronique Polloce-Pessin. Nous n’avons pas d’objectifs quantitatifs : nous ne visons qu’un déploiement quantitatif.»

Aujourd’hui, 35 établissements forment le réseau Feu Vert Services. Le réseau prend son temps pour croître. En 2016, quatre établissements ont été ouverts et quatre autres sont prévus pour 2017. Bien sûr, ces chiffres n’incluent pas les projets d’ouverture de centres auto, cœur de l’activité de l’enseigne.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*