Inscription à la news letter
Notre magazine

Autodis Group (Autodistribution) : résultats 2016 en progression

Autodis Group (Autodistribution) vient de publier ses résultats pour l’exercice 2016. Chiffre d’affaires et résultats nets apparaissent en belle hausse (respectivement, 1,275 Md€ et 46,8 M€), portés notamment par le dynamisme des filiales. Les consolidations des récents achats devraient suffire pour voir le groupe franchir le cap symbolique de 1,5 Md€ de chiffre d’affaires en 2017…

Autodis group a publié ses résultats pour l’année passée. Les années se suivent et se ressemblent : les résultats sont en hausse, malgré un contexte difficile, souligne le groupe dans son communiqué. Le chiffre d’affaires enregistre ainsi une hausse de 4,4% par rapport à 2015, et atteint 1,275 Md€ en 2016. L’EBITDA ajusté («earnings before interest, taxes, depreciation, and amortization», ou bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement en français), s’établit quant à lui à 94,5 M€, soit une hausse de 9,9% par rapport à l’exercice précédent (86 M€ en 2015). Hausses des ventes, optimisation des conditions d’achats et meilleur contrôle des coûts opérationnels sont les principaux critères mis en avant par Autodis pour expliquer cette hausse de presque deux chiffres.

Enfin, le résultat net d’Autodis Group a atteint 46,8 M€. Un bond de 26,5% après un résultat de 37 M€ un an plus tôt…

Pertinentes acquisitions

Ces bonnes performances trouvent aussi leur origine dans la tendance de fond à la course à l’armement dans le secteur de la distribution de pièces de rechange depuis quelques années. La consolidation de l’Europe de la pièce voit en effet les AAG, Autodis et autres LKQ, s’astreindre à une croissance externe à marche forcée. Une consolidation à même d’autoriser les économies d’échelle et de meilleures conditions d’achats, synonymes de marge.

Même si l’argument est répété année après année, on ne peut reprocher à Autodistribution de se féliciter à nouveau de voir les mêmes filiales participer aux mêmes performances. Au premier rang desquelles la plateforme de dépannage ACR Group, rachetée en 2014 et qui a affiché une hausse de 7,6% de son CA en 2016. Ou sa plateforme Cora (pièces de carrosserie, vitrage et climatisation), qui peut s’enorgueillir d’une hausse de quelque 15% l’année dernière !

Cap sur le 1,5 milliard

De la même manière et au prorata des trois derniers mois de 2016 puisque le rachat n’était confirmé que fin septembre dernier, l’intégration du groupe Doyen et de ses 194 M€ de CA sont venus améliorer encore davantage les résultats de 2016.

2017 intégrant donc l’intégralité du distributeur belge et à la lumière des autres principales acquisitions récentes du groupe (le réseau de vitrage Mondial Pare-Brise en janvier dernier ou encore la toute récente création en Italie d’une structure commune avec les distributeurs Ovam, Top Car et Ricauto), on peut déjà prendre le pari pour le résultat 2017 qui sera annoncé dans 12 mois : Autodis franchira alors le seuil symbolique du milliard et demi d’euros. Ou plus, si ses appétits de croissance externe du groupe ne se calment pas…

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*