Inscription à la news letter
Notre magazine

Vitrage : Carglass à l’assaut du marché des flottes

L’enseigne de réparation et de remplacement des vitrages entend se positionner plus clairement sur un parc en plein essor, les flottes d’entreprises, et cible plus particulièrement celles de 50 à 700 véhicules…

Le spécialiste de la réparation et du remplacement des pare-brise, Carglass, ne s’adresse pas qu’aux particuliers ! Si sa notoriété spontanée auprès du grand public est plus qu’enviable, l’enseigne met tous les fers au feu pour maintenir sa croissance. En ligne de mire : le parc roulant constitué de flottes, qui représentent d’ores et déjà 30% du parc roulant global, et qui pèse rien moins que 50% du marché des VN…

Or, si les gestionnaires de flotte avanceront que la part du vitrage dans le TCO n’a qu’une (très) faible importance, la technologie embarquée dans les vitrages des véhicules récents ainsi que l’utilisation parfois intensive des véhicules imposent une surveillance –et une connaissance– des vitrages de la flotte de l’entreprise. Non seulement parce que qui dit technologie en hausse dit prix des pièces qui augmente d’autant. Mais aussi en raison de la fréquence des bris de glace, plus élevées sur cette population d’automobilistes en raison d’une utilisation plus importante du véhicule. En effet, alors que le taux moyen d’un bris de glace est de 7% pour le parc des particuliers, celui-ci grimpe à 9-10 voire, 30% selon certains métiers !

Un métier de spécialistes

Peu nombreux sont finalement les gestionnaires de flotte ou même les conducteurs des véhicules à savoir que le véhicule possède un système ADAS. «Un système qui s’est démocratisé très rapidement et qui ne concerne plus seulement les véhicules de direction, mais également les véhicules de service», explique en effet Nadège Scapin, directrice des marchés entreprises chez Carglass France.

Et c’est justement sur un taux d’équipement en système ADAS particulièrement élevé au sein des flottes, dont l’âge moyen est autrement plus récent que le parc roulant des particuliers, que l’enseigne compte notamment s’appuyer. Car pour intervenir sur les nouveaux pare-brise équipés de caméras, il est impératif de les recalibrer. Une procédure qui implique formation, et matériels…

Or le réseau Carglass qui s’est impliqué dès 2015 dans la formation et l’équipement matériel de ses équipes (la moitié de ses 450 centres sera formée d’ici la fin de l’année), revendique sur l’année 2016 le recalibrage de quelque 10 000 pare-brise équipés d’une caméra.

Proximité

Et parce qu’un véhicule de service ne peut être immobilisé trop longtemps sans impacter l’activité de l’entreprise, Carglass insiste sur ses services orientés vers une mobilité optimisée pour les clients. Avec un levier : la proximité. Il y a d’abord un réseau au maillage dense, comptant aujourd’hui plus de 450 centres ; il y a aussi les 700 véhicules atelier sillonnant les routes sur le territoire. Grâce à cette flotte, «le SAD au sein de l’enseigne s’établit à 40% quand la moyenne nationale est de l’ordre de 10 à 15%», précise la directrice des marchés Entreprise de l’enseigne. Et chez les clients professionnels que sont les flottes, «ce taux peut parfois grimper à 80% car ils n’ont pas le temps de se rendre dans nos centres», ajoute-t-elle.

En outre, le réseau de vitrage propose un audit de parc, afin d’anticiper les interventions éventuelles, afin de privilégier au maximum les réparations plutôt que les remplacements de pare-brise. «Sur un total d’un million d’interventions par an, le taux de réparation atteint 30% chez Carglass, soit deux fois plus que le marché», avance ainsi Nadège Scapin.

Pour parfaire le service, le réseau dispose également de Carglass Assistance, une structure destinée à accompagner le client dans l’identification de plus en plus complexe de son pare-brise en raison d’une explosion du nombre de références disponibles.

Aujourd’hui bien implantée auprès des grandes flottes nationales via sa structure Grands Comptes, l’enseigne mise sur ces deux atouts pour viser désormais des flottes intermédiaires, comptant 50 à 700 véhicules et représentant plus d’un tiers du parc «flottes» roulant…

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*