Inscription à la news letter
Notre magazine

Pourquoi Alliance Automotive Group s’est offert FPA

Encore une acquisition à l’actif d’Alliance Automotive Group (AAG):  le distributeur vient de s’offrir FPA (France Pièces Automobile), le réseau de 10 magasins urbains de pièces automobiles répartis en région parisienne. Il complète très bien celui de sa filiale Mesnil Accessoires. Géographiquement, comme financièrement…

FPA (France Pièces Automobile) réalise 5 millions d'euros de CA via 10 magasins urbains et péri-urbains en région parisienne.

FPA (France Pièces Automobile) réalise 5 millions d’euros de CA via 10 magasins urbains et péri-urbains en région parisienne.

Une info venue de nos lecteurs-correspondants!A peine digérée la reprise de SEVP Auto en juin dernier, Alliance Automotive Group (AAG) ne semble pas prêt de ralentir sa boulimie de rachats. Depuis le 27 juillet, le distributeur a finalisé la reprise de France Pièces Automobile (FPA), distributeur succursaliste implanté à Paris intra-muros et sa proche couronne, vient de nous confirmer Eric Girot, directeur général d’AAG.

Fondée en 1951, FPA revendique 300 000 références et un positionnement prix agressif. Sur fond de 30 Glorieuses, l’entreprise et ses petits magasins se sont principalement implantés dans les quartiers populaires parisiens et de la petite ceinture, à l’époque où les populations modestes s’y concentraient encore massivement. FPA y est toujours : Paris 14ème, 18ème, 20ème, Colombes, Drancy, La Courneuve, Pierrefitte, Saint-Ouen, Sevran et Villejuif.

En cela, FPA pourrait presque être considéré comme un précurseur de ces concepts urbains et péri-urbains qui émergent aujourd’hui, à la façon de ces Autodistribution Proxi qui semblent d’ailleurs bien remplir leur mission de comptoirs avancés auprès des “do-iteurs”.

FPA, une cible complémentaire… et bon marché

C’est d’ailleurs ce qui peut possiblement avoir plu à AAG qui connaît bien FPA pour en être l’un des fournisseurs. Alliance s’adjuge du coup une capillarité enviable dans la  périphérie nord de Paris où son distributeur-filiale Mesnil Accessoires est déjà solidement implanté :

A gauche, les magasins de Alliance-Mesnil Accessoires les plus proches de Paris. A droite, les 10 implantations de FPA. La complémentarité, notamment au nord de Paris, est frappante...

A gauche, les magasins du distributeur Mesnil Accessoires (AAG/Groupauto) les plus proches de Paris. A droite, les 10 implantations de FPA. La complémentarité, notamment au nord de Paris, est pour le moins frappante…

Ce qui peut également avoir séduit le possible repreneur, c’est le faible prix du rachat même si, comme à son habitude, le groupe de distribution reste évidemment secret sur le sujet. Car FPA cumule structurellement baisse de chiffre d’affaires et déficit chronique. L’ensemble, dont le CA culminait à plus de 7 millions d’euros en 2006, n’en affichait plus que 5 en 2015 contre 5,4 en 2014. Côté résultats, FPA perdait 300 000 € en 2015, après -225 000 en 2014 et -61 000 en 2013, année où il repassait dans le rouge après des années 2007-2009 difficiles.

Fort d’une capacité d’achat et d’une puissance logistique que FPA n’a évidemment pas, Alliance s’apprête donc à mettre ses économies d’échelle au service d’une bonne affaire de plus, probablement utile financièrement à Mesnil Accessoires. Même si ce distributeur pèse quelque 25 millions d’euros de CA (et même si son bilan ne tient pas compte de la holding), il perdait presque 400 000 € en 2015

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (6 votes, moyenne : 3,33 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*