Inscription à la news letter
Notre magazine

Baromètre Vroomly : l’entretien auto moins cher en septembre ?

Lancé il y a tout juste un an, Vroomly.com est un comparateur de garages qui s’appuie sur les données de ses 700 garages partenaires sur les cinq dernières années pour produire un baromètre du coût de l’entretien auto. Et ce que révèle ledit baromètre, c’est que le mois de septembre est l’un des moins fréquentés à l’atelier… De quoi faire entretenir son véhicule moins cher, selon Vroomly.

Baromètre vroomly

C’est la bonne nouvelle de la rentrée, du moins pour les consommateurs : l’entretien automobile coûterait moins cher en septembre ! Après des vacances qui creusent toujours un trou dans les portefeuilles des clients, il paraît presque logique que le coût de l’entretien auto suive leur pouvoir d’achat. D’autant que le rush dans les ateliers a plutôt lieu avant les vacances qu’après… Pour pouvoir attirer l’automobiliste au garage, le plus simple reste encore de le faire payer moins cher. Cette tendance, c’est Vroomly.com qui la relève, dans son baromètre de l’entretien automobile, que le site comparatif de garages fondé en octobre 2016 entend publier régulièrement.

L’audit a été réalisé en France par Vroomly en mai 2017 sur la base des montants des factures entretien-réparation de plus de 700 garages sur 5 ans et de plus de 27 000 types de véhicules différents représentatifs de 95% du parc roulant français. Et pour ce qui est de la baisse de la fréquentation des ateliers à la rentrée, Vroomly met le doigt là où ça fait mal : «en 2016, on note un écart de fréquentation de -29,5% entre le mois de juillet et le mois de septembre, souligne le baromètre publié cette semaine. Et cela se vérifie aussi les années précédentes (-28,3% en moyenne entre juillet et septembre en 2014 et 2015)».

Le diesel toujours plus cher à entretenir

Le taux de fréquentation mensuel moyen des ateliers n’est certes pas aussi faible qu’en janvier-février (6,82% et 6,46%), mais septembre est bien le troisième mois le moins fréquenté de l’année, avec un taux de 7,19%… Loin des 11,36% de moyenne de juillet. «C’est donc le moment d’aller faire entretenir son véhicule, pour obtenir un RDV plus rapidement et négocier plus facilement les prix», affirme-t-on chez Vroomly ! Encore faut-il cependant que le réparateur le voie du même œil et y trouve son intérêt. D’autant que les différents types de véhicules ne sont évidemment pas logés à la même enseigne en termes de coût de maintenance.

Vroomly profite d’ailleurs de cette occasion pour faire le point sur le coût moyen d’entretien entre véhicules essence et diesel. Sans surprise, le second occasionne des factures plus élevées, surtout sur la prestation distribution, où le tarif moyen de 417 euros est supérieur de… 25% à celui des véhicules essence, fixé à 333 euros !

La prestation freinage occasionne, elle, un surcoût de 17% pour un véhicule diesel (165 euros en moyenne) par rapport à un véhicule essence (140 euros). Et pour faire changer ses amortisseurs, le propriétaire d’un diesel devra s’acquitter d’une facture plus élevée de 5,2% (à 291 euros de moyenne), que le détenteur d’une essence (276 euros).

La simple révision, elle, occasionne une facture plus élevée de 11,9% sur les véhicules diesel (199 euros) que sur les modèles essence (178 euros).

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 votes, moyenne : 1,00 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*