Inscription à la news letter
Notre magazine

Mecaplast et Key Plastics fondus dans Novares

Suite à leur fusion de décembre 2016 sur le plan capitalistique, il restait aux deux grands fabricants de pièces plastiques Mecaplast et Key Plastics à confirmer leur fusion sur le plan opérationnel. Et pour signifier ce nouvel élan commun pour aller “au-delà du plastique”, la nouvelle entité s’est renommée officiellement Novares, marquant l’ambition d’une innovation pragmatique permanente.

C’est officiel : Mecaplast, poids lourd monégasque (devenu français) de la fabrication de pièces plastiques pour l’automobile depuis plus de 80 ans, et son homologue américain Key Plastics, fondé en 1986, évoluent désormais sous une bannière commune.

Novares, nouvelle marque, est aussi le nom de cette nouvelle société dans laquelle se sont fondus les deux équipementiers. «Nova» pour marquer l’innovation permanente (142 brevets actifs aujourd’hui) et «Res» -la chose en latin- symbolisant le pragmatisme visé par chacune de ces innovations. La fusion capitalistique était entérinée depuis décembre dernier, mais encore fallait-il matérialiser aux yeux de tous la fusion opérationnelle des deux fournisseurs. C’est donc chose faite depuis ce 19 septembre 2017.

Pierre Boulet, P-dg de Mecaplast depuis 2012 et désormais P-dg de Novares, explique clairement cette décision : «Nous avons décidé de changer la marque pour refléter le fait que nous ne formons plus qu’une seule équipe, donner un message fort de notre fusion opérationnelle aux clients et actionnaires, et affirmer nos ambitions de croissance, détaille-t-il, avouant au passage n’avoir jamais pensé qu’il serait aussi compliqué de trouver le nom juste et le logo qui va bien.» Augmenté du slogan «Beyond Plastics» («au-delà du plastique»), Novares entend aussi démontrer son ambition de dépasser l’image terne et basique du plastique aux yeux de tous, et son désir d’en faire un matériau capable de devenir plus performant que le métal.

Une croissance spectaculaire pour Mecaplast

Les ambitions de croissance évoquées par Pierre Boulet sont d’ailleurs appuyées sur les chiffres impressionnants de ces dernières années. Si aujourd’hui Mecaplast et Key Plastics représentent 1,242 milliard d’euros de chiffre d’affaires, 10 000 collaborateurs et que 6% des bénéfices sont reversés dans la recherche et développement, c’est aussi parce que la croissance du seul Mecaplast a été vertigineuse en 5 ans : 88% entre 2011 et 2016 !

La taille de Mecaplast a même doublé en seulement 3 ans. Aujourd’hui, en effet, tous les constructeurs ou presque sont clients de Novares, qui sert 200 marques et plus de 400 modèles différents sur 7 segments de pièces, le plus récent étant dévolu à «l’e-powertrain», donc aux moteurs électriques et hybrides. «Notre carnet de commandes se monte à 5,8 milliards d’euros, l’équivalent de 5 ans de ventes», se félicite Pierre Boulet.

Plastique écologique

L’autre particularité dont se félicite Novares, c’est la faible empreinte écologique de ses pièces. «Car le plastique voyage mal, rappelle le P-dg. Nous devons donc produire au plus près de nos clients, d’où nos 42 usines et nos 12 centres de R&D partout dans le monde.» Depuis 2013, en effet, Mecaplast a ouvert ou doublé la surface, à lui seul, de 3 sites industriels chaque année. En 2017, à titre d’exemple, le groupe compte plus d’employés chinois que français, marquant justement la proximité entre Novares et ses clients constructeurs établis en grand nombre en Chine.

Novares, qui réalise 6% de son chiffre d’affaires sur les pièces de rechange, l’équivalent d’un peu plus de 600 000 euros, n’est toutefois pas amené à court ou moyen terme à se lancer franchement dans l’après-vente, dont les acteurs ont besoin de gammes larges et de volumes très importants que les moules uniques et très coûteux utilisés pour la première monte ne permettent pas de fournir. D’autant plus que les pièces de rechange concernent en majorité des véhicules âgés, dont la production a cessé, ce qui contraindrait l’équipementier à garder des anciens moules coûteux à utiliser. Toutefois, l’impression 3D à grande échelle pourrait changer la donne, mais Pierre Boulet rappelle que Novares s’en sert essentiellement pour les prototypes.

 Un meilleur équilibre des types de pièces

Novares est parvenu à plus ou moins réduire le déséquilibre entre les parts des différents types de pièces que le groupe fabrique : 27% de plastiques extérieurs, 30% de plastiques moteur et 43% de plastiques intérieurs. Et surtout, le groupe parvient aujourd’hui à fournir des plastiques toujours plus légers, signant ainsi sa capacité à accompagner les constructeurs dans l’automobilité d’avenir, contribuant ainsi au gain de poids nécessaire pour diminuer consommation de carburant et émissions polluantes.

Sur le plan purement comptable, Novares est confiant également. «Avant la fusion, Key Plastics affichait une meilleure rentabilité que la nôtre, chez Mecaplast, mais lorsque l’on aligne les normes comptables américaines et françaises, l’écart entre les deux n’était pas très important, insiste Pierre Boulet. En 2017, l’Ebitda (NdlR : bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement), sera supérieur à ceux de Mecaplast et Key Plastics de 2016 cumulés. Nous visons les 100 millions d’euros et sommes très confiants dans cet objectif.»

Croissance annoncée

Côté chiffre d’affaires, cette fois, le groupe Novares ambitionne une croissance de 7% d’ici deux ans. Ceci en tablant, entre autres, sur la croissance du marché automobile mondial, l’augmentation du nombre d’éléments plastiques dans les véhicules, l’innovation continue et le cross-selling. «Nous devons absolument disposer des solutions et de l’appareil industriel dont nos clients ont besoin au moment où ils en auront besoin, ce qui implique d’anticiper le marché, ajoute Pierre Boulet. Raison pour laquelle nous avons créé notre ligne de produits « e-powertrain ». Même si, selon nos informations, il y aura toujours une part déterminante de véhicules thermiques produits d’ici 2035.»

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*