Inscription à la news letter
Notre magazine

Equip Auto 2017 – La FEDA labellise 12 reconstructeurs moteur ou culasse

Le 19 octobre dernier, à l’occasion du salon Equip Auto 2017, le Groupe Moteur de la FEDA a réuni ses membres reconstructeurs et rectificateurs moteur et culasse pour présenter les labels “Expert Moteur” et “Expert Culasse” créés afin de certifier les compétences des entreprises de cette filière. Et les inscrire comme alternative durable au remplacement pur et simple du véhicule en cas de casse moteur…

Les douze labellisés « Expert Moteur » ou « Expert Culasse », accompagnés des représentants du Groupe Moteur de la FEDA, et de ceux des équipementiers spécialisés dans les pièces moteur, membres du « Club des Partenaires ».

Equip Auto 2017 a marqué, pour le Groupe Moteur de la FEDA, «la fin d’une aventure commencée en 2003 et d’un long processus» pour labelliser les compétences des reconstructeurs et rectificateurs moteur et culasse en France. Tels sont les mots prononcés par Jérôme Tissot, président dudit Groupe, au moment de présenter la démarche qui a valu à douze entreprises de recevoir l’un des deux labels, “Expert Moteur” ou “Expert Culasse”, dévoilés à l’occasion du salon.

«70 entreprises membres de la FEDA disposent d’un atelier de rectification et de reconstruction culasse ou moteur complet, explique-t-il. Mais il y a entre 200 et 250 spécialistes de cette activité au total en France, ce qui montre la difficulté de fédérer ces entreprises, souvent petites.» D’où la nécessité de reconnaître ce savoir-faire technique et ô combien pertinent, aujourd’hui, alors que la notion d’économie circulaire est mise en avant. Car réparer son moteur ou sa culasse au lieu de remplacer purement et simplement son véhicule, c’est économique mais aussi écologique.

La FEDA veut «faire-savoir»

«Nous avons décidé, il y a quatre ans, de repenser notre démarche de communication car, s’il y a un vrai savoir-faire chez les reconstructeurs et rectificateurs moteur/culasse, il n’y a pas de faire-savoir, poursuit Jérôme Tissot. Nous devons donc travailler la notoriété du label et son image, afin de diriger les entreprises spécialisées vers la FEDA.» Et aussi mieux cibler le discours, auprès de trois publics différents.

D’abord, les réparateurs qui méconnaissent les reconstructeurs et trouvent que les autres solutions ne sont ni qualitatives, ni économiques, ni écologiques. Ensuite, les automobilistes, qui méconnaissent les possibilités offertes par la reconstruction et se laissent guider par leur réparateur ou cherchent une solution à la casse. Enfin, les collectionneurs qui, eux, sont généralement déjà bien renseignés et connaissent la reconstruction et la rectification moteur.

Ainsi ont pu être créés deux logos pour chacun des deux labels, avec les cartes de visite qui vont bien, un site web pour trouver un professionnel labellisé près de chez soi, et un film d’animation vulgarisant adroitement les avantages de la reconstruction moteur ou culasse.

Une auto-évaluation pilotée avec Daf Conseil

Pour labelliser correctement les entreprises candidates, le Groupe Moteur de la FEDA s’est appuyé sur les compétences de Daf Conseil pour créer un référentiel métier et un site web sur lequel les reconstructeurs et rectificateurs pouvaient s’auto-évaluer. Avec notamment neuf quiz à renseigner : profil de l’entreprise, réception du client et travail, inventaire des machines et métrologie, compétences, réalisation du travail, conditions de la reconstruction, contrôle et traçabilité du travail, livraison et facturation, garantie et satisfaction client.

  • A l’issue de cette auto-évaluation, le Groupe Moteur de la FEDA a donc labellisé douze entreprises :
  • Faral, à Laval (53)
  • Laurent Père et Fils, à Saint-Etienne (42)
  • Avignon Rectification, au Pontet (84)
  • Steima PLSN, à Saint-Nazaire (44)
  • Théret, à Saint-Maur (36)
  • Ouest Moteur Rectification, à Corps-Nuds (35)
  • Ets. Bouvier Euroculasse, à La Talaudière (42)
  • ATAC, à Saint-Jean-de-la-Ruelle (45)
  • AD Fortia, à Mantes-la-Ville (78)
  • Moteurs et Culasses, à Pringy (74)
  • Chambon SAS, à Nemours (77)
  • Ets. Delestrez, à Amiens (80)

S’ils ne sont pas plus nombreux pour l’instant, en revanche, la FEDA envisage bel et bien de labelliser l’ensemble des adhérents du Groupe Moteur d’ici la fin de l’année 2018. Les auto-évaluations vont donc aller bon train dans les mois à venir…

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 votes, moyenne : 1,00 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*