Inscription à la news letter
Notre magazine

Equip Auto 2017 – Schaeffler centré sur les réparateurs

Avec des gammes de pièces étendues, une nouvelle stratégie de marque et toujours un programme pour les réparateurs REPXERT comme fer de lance, l’équipementier Schaeffler a montré tout son savoir-faire sur le salon…

Sur le stand de l’équipementier allemand, il a bien sûr été question des ruptures technologiques qui impactent directement les technologies de première monte d’aujourd’hui. Ainsi, dans un film prospectif (à horizon 2030), l’équipementier tablait sur une multiplicité de technologies voyant les moteurs thermiques céder inévitablement du terrain aux modes de propulsion hybrides ou tout électrique. Schaeffler a ainsi présenté, en matière de transmission, un essieu électrique ; dans le domaine de gestion moteur, son module de gestion thermique, d’ores et déjà disponible pour la rechange ; en matière de châssis, la deuxième génération de son concept E-Wheel Drive ou encore des stabilisateurs anti-roulis électriques… Autant de projets qui font d’ores et déjà de Schaeffler un des systémiers incontournable dans la mobilité de demain.

Formation et information

Des technologies qu’il faudra bien réparer ! Or, c’est justement le réparateur qui est au centre des préoccupations de l’équipementier depuis plusieurs éditions déjà du salon Equip Auto. Schaeffler a donc reconduit cette année la formule qui avait fait recette lors des précédentes éditions : un grand stand ouvert, avec pas moins de 6 démonstrations techniques quotidiennes d’outils et de produits du groupe ! Axées sur ces nouvelles technologies qui arriveront demain dans les ateliers de la réparation multimarque, elles étaient dispensées par les formateurs REPXPERT, qui a d’ailleurs eu droit à une belle visibilité sur le stand avec un corner dédié. Avec la complexification croissante des véhicules, la marque de service se veut plus que jamais un support indispensable aux ateliers en proposant, via son site web, un contenu toujours plus riche, allant de l’identification des pièces à l’accès à la formation des professionnels en passant par les informations produit, la documentation technique, les tutoriels de montage, l’outillage ou encore le programme de fidélité…

Nouveautés chez LuK et INA

Le spécialiste de l’embrayage LuK a profité de sa présence sur le salon pour mettre en avant auprès des professionnels son concept RepSet 2CT, la seule solution complète sur le marché pour intervenir sur les véhicules équipés d’un double embrayage à sec. Mais la principale actualité en matière de transmission a porté sur la gamme GearBOX, jusqu’ici commercialisée sous la marque INA, mais qui depuis août est passée sous le giron de LuK afin de faire de cette division LE spécialiste de la transmission au sein du groupe. GearBOX est un concept de kits complets permettant aux réparateurs de remplacer eux-mêmes les boîtes de vitesses manuelles et à double embrayage ainsi que les différentiels. Les kits comprennent non seulement toutes les pièces d’usure nécessaires à une intervention complète –joints, joints spi, roulements– mais également les composants permettant d’éliminer, pour une application donnée, les défaillances spécifiques au modèle de véhicule.

Comptant actuellement 14 références, le programme va être significativement enrichi puisque Schaeffler a annoncé l’arrivée de 20 nouvelles références d’ici la fin de l’année pour des applications sur des modèles de marque Ford, GM, Renault et Volkswagen.

A noter également : dévoilée à l’occasion de la dernière édition du salon Automechanika à Francfort, la gamme de pompes à eau commercialisée sous la marque INA a été présentée pour le marché français. Par ailleurs, l’équipementier a présenté en exclusivité pour la rechange son module de gestion thermique, reposant sur l’utilisation de vannes rotatives commandées par capteur afin de gérer de façon optimale l’équilibre thermique de la chaîne cinématique en fonction des besoins des divers circuits : boîte de vitesses, huile moteur, turbocompresseur…

Nouvelle stratégie, nouveaux packagings

Dans sa nouvelle stratégie de groupe, les 4 marques LuK, INA, FAG et Ruville, coexistent désormais plus clairement sous une bannière commune, le groupe Schaeffler. Les boîtages de produits adoptent ainsi cette même logique, avec un espace blanc plus important où le nom du groupe est maintenant bien visible, accompagné d’un code couleur pour chacune des marques, spécialisées dans une fonction précise du véhicule. L’historique jaune de LuK pour les pièces liées à la transmission (photo), le vert d’INA pour l’environnement moteur, le rouge de FAG pour les composants de châssis, et enfin le bleu pour Ruville.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*