Inscription à la news letter
Notre magazine

Cartes grises en ligne : la FNA dénonce les dysfonctionnements

La FNA constate que la dématérialisation des procédures d’immatriculation s’accompagne de nombreux dysfonctionnements à même de compliquer jusqu’aux cessions de véhicules. Elle a obtenu une réunion au Ministère des transports et attend des solutions rapides…

Depuis leur mutation digitale au 1er novembre, il semble que les cartes grises soient plus à portée de claque que de clic...

Depuis leur mutation digitale au 1er novembre, il semble que les cartes grises soient plus à portée de claque que de clic…

La révolution numérique initiée depuis de 1er novembre semble avoir de sévères ratés. Si les guichets des cartes grises en préfecture sont depuis fermés au seul profit de l’obtention en ligne, cette digitalisation généralisée cafouille. C’est ce qu’a constaté la FNA qui vient d’obtenir une rencontre en urgence au ministère des Transports face aux difficultés rencontrés par les professionnels.

L’organisation professionnelle pointe ainsi du doigt des dysfonctionnements sous forme de «blocages, souvent sans solution apparente, du processus de cession de véhicules pour cause de procédure de délivrance dématérialisée inopérante, voire même imprévue dans certains cas de figure», souligne-t-elle dans un communiqué.

Solutions rapides exigées

Le 14 novembre, la Délégation à la Sécurité et la Circulation Routière (DSCR) a donc reçu Gérard Polo, président de la FNA. La rencontre «a indéniablement permis à nos interlocuteurs de mieux appréhender la réalité des problèmes que cette réforme de la délivrance des cartes grises pose quotidiennement chez les professionnels», se félicite le président.

Mais s’il se dit satisfait de l’écoute des pouvoirs publics sur le sujet, il rappelle que la FNA reste vigilante quant à la rapidité et l’efficacité des solutions à venir. A cette fin, une seconde rencontre a déjà été fixée qui «permettra d’évaluer les solutions trouvées ou les progrès effectués entretemps pour corriger ces dysfonctionnements dont certains étaient connus mais parfois sous-évalués, et d’autres moins clairement identifiés», souligne-t-il.

Une question d’image

Pour la FNA, c’est en effet la crédibilité des professionnels qui est en jeu. Beaucoup d’entreprises artisanales ont en effet pris en charge la possibilité de réaliser les démarches en ligne pour leurs clients. Une diversification comme une autre en ces périodes d’hyper-concurrence en après-vente.

Dans ce cadre, mais aussi en ce qui concerne les mutations de certificats d’immatriculation dans le commerce VN/VO, les problèmes liés à l’obtention de cartes grises «entachent dangereusement la qualité de la confiance qui caractérise la relation entre les artisans de l’automobile et leurs clients de proximité», s’inquiète Gérard Polo.

Les permis de conduire aussi….

En attendant, au moins les professionnels agacés pourront-ils de plus en plus facilement prouver aux consommateurs qu’ils sont de bonne foi. Ainsi, dans le Doubs, quelques 5 000 dossiers de cartes grises sont en souffrance, ce que reconnaît la préfecture de Besançon qui promet une résolution rapide d’ici un délai d’un mois maximum.

Et les cartes grises en ligne ne sont pas les seules à essuyer les plâtres de cette révolution digitale. Les bugs concernant l’obtention des cartes grises et l’inscription en ligne des dossiers de permis de conduire commencent aussi à faire les gros titres. A Nancy, les dossiers d’inscription au permis de conduire demande six semaines quand 10 jours suffisaient…

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 votes, moyenne : 1,00 sur 5)
Loading...

2 Commentaires concernant “Cartes grises en ligne : la FNA dénonce les dysfonctionnements”

  1. Bonjour à tous,

    nous sommes négociant automobile depuis de nombreuses années (21 ans de VO français + import) et obtenir les cartes grise pour nos clients n’a jamais été aussi difficile. Ils mettent en doute notre bonne foi et notre professionnalisme.
    Je voudrais féliciter tous les chefs « des services cartes grise » et de leurs supérieurs bien sûr pour leur incroyable inefficacité. Ils ne mesurent pas les conséquences pour nous et nos chers automobilistes qui payent de plus en plus cher leurs cartes grises et malus; en retour, on ne la leur donne même pas dans des délais convenables. On leur rajoute du stress au volant (il me semble qu’il y en avait assez !).
    La mort du service public est en marche !

    Si je travaillais comme eux, mon entreprise aurait fait faillite depuis longtemps…

    David Marboeuf

  2. Simple exemple : le renouvellement du W garage est inconnu sur le site et, bien sûr, plus de service immatriculation en préfecture qui renvoie systématiquement sur le site buggé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*