Inscription à la news letter
Notre magazine

Plateformes: PAP (IDLP) va quitter Apprau!

PAP, la plateforme parisienne du groupe IDLP, vient d’annoncer vouloir quitter Apprau, le réseau indépendant aux 7 sites logistiques en France. Apprau travaille déjà à combler le vide que ce départ va provoquer dans sa couverture logistique et son chiffre d’affaires. Pour IDLP, PAP vient de fait renforcer le maillage qu’il souhaite mettre au service de son jeune groupement Automotive Autoparts…

PAP, l'adhérent du réseau de plateformes Apprau pour la région parisienne, veut reprendre son indépendance.

PAP, l’adhérent du réseau de plateformes Apprau pour la région parisienne, veut reprendre son indépendance.

Décidément, la vie des plateformes régionales n’a rien d’un long fleuve tranquille. Laurent Ferré, le président d’Apprau, vient de nous le confirmer : le 14 novembre dernier, PAP, la plateforme parisienne détenue par le groupe IDLP, a officialisé son souhait de reprendre son indépendance.

PAP, clé de voute des plateformes Alternative Autoparts ?

La rumeur de ce départ avait pris de l’ampleur depuis septembre dernier, quand IDLP rachetait 3 des 5 plateformes Orion. A sa plateforme PAP de Gennevilliers, il venait ainsi d’ajouter une implantation à Lyon et une autre à Toulouse (sociétés Rial) ainsi qu’un site à Vitrolles (Espace Dépôt). Les trois implantations acquises ont d’ailleurs déjà été rebaptisées «PAP Sud»…

Maintenant présent sur Paris, Lyon, Marseille et Toulouse, le groupe de distribution familiale emmené par Patrice et Fabrice Godefroy peut se targuer d’afficher un maillage de plateformes quasi-national susceptible d’être mis au service de la logistique de son groupement Alternative Autoparts en plein développement. Il ne manque plus qu’une implantation à la porte de la Bretagne (où IDLP détient déjà Ouest Injection) et au Nord. La couverture régionale sera alors suffisante pour promettre du H+4 partout en France…

Boucher le trou parisien

Logistiquement comme financièrement, l’événement n’est évidemment pas anodin pour Apprau. Le départ de PAP prive de fait le réseau d’une implantation stratégique sur l’île de France et d’un petit tiers de son chiffre d’affaires. «A court terme, nous pourrons couvrir les besoins de la région parisienne à partir des implantations de nos autres adhérents, rassure Laurent Ferré. C’est la raison d’être d’Apprau Box qui, depuis 2012, relie informatiquement tous les stocks régionaux de nos adhérents. Mais nous sommes aussi conscients qu’à long terme, nous devrons être présents physiquement sur la plus importante région de France. Nous travaillons déjà à des solutions en ce sens», précise-t-il.

Officiellement informés, les fournisseurs équipementiers devraient être réunis la semaine prochaine par Apprau, dans le cadre de la négociation des accords 2018. Laurent Ferré est confiant, considérant que 90% des fournisseurs devraient rester fidèles au réseau.

Et demain ?

Reste qu’Apprau est adhérent de Nexus Automotive en France. Et que le départ de PAP/IDLP vient télescoper une autre rumeur : l’atterrissage possible, en 2018, du groupement Alternative Autoparts au sein de Nexus France après qu’il ait claqué la porte d’Autolia début octobre dernier. D’ailleurs, déjà pour une histoire de plateforme : l’Agra, autre adhérent d’Autolia, avait repris Drop Pièces Autos (ex-LumLux) à Gennevilliers… en plein fief d’IDLP et de sa plateforme PAP…

Si une histoire de plateforme locale a ainsi pu faire partir Automotive Parts d’Autolia, Apprau et le réseau d’IDLP pourraient-ils raisonnablement cohabiter au sein d’un même Nexus ? Laurent Ferré le pense sincèrement, leur indépendance permettant aux deux acteurs de continuer à servir leurs clients distributeurs respectifs.

L’avenir le dira. Comme d’habitude, nous vous tiendrons au courant…

En vert, les départements couverts par la plateforme PAP

En vert, les départements couverts par la plateforme PAP (carte Apprau).

 

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (10 votes, moyenne : 4,60 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*