Inscription à la news letter
Notre magazine

Ad-juge.com : le nouveau “pure player” dédié aux mécaniques sportives

Proposant aux enchères à la fois des pièces neuves et des pièces d’occasion destinées aux véhicules sportifs, le site Ad-juge.com entend se fonder sur sa spécificité et l’aspect passion de sa clientèle pour se démarquer des grands noms du e-commerce de pièces et d’accessoires, voire même des enseignes de retail qui proposent ce type de produits, comme les centres auto.

La page d'accueil d'Ad-juge.com propose d'emblée des univers très distincts.

La page d’accueil d’Ad-juge.com propose d’emblée des univers très distincts.

Alors que l’on croit que le e-commerce de pièces de rechange automobiles est déjà saturé d’acteurs, il y en a toujours de nouveaux pour venir occuper une niche pas totalement bien cernée par les gros du secteur. Dernier exemple en date : la mécanique sportive, avec le site Ad-juge.com, lancé dernièrement depuis Brignoles, dans le Var (83), par un passionné d’automobile et de sports mécaniques au sens large, Julien Mamadou.

« Que l’on considère les secteurs de l’auto, de la moto, du karting, du tuning, du quad, du racing ou le monde nautique, trouver un accessoire sans se perdre dans la jungle des prix, des imitations et des fausses publicités est un vrai parcours du combattant, affirme ce dernier. Autre problème, que faire quand, comme moi, vous avez accumulé tellement de pièces, d’accessoires ou d’équipements que votre compagne vous demande de vous en débarrasser au plus vite ? Comment agir pour à la fois, commander la bonne pièce du premier coup, mais surtout, pour épuiser vos stocks personnels ? »

Des offres pro et des offres perso

Ainsi, Ad-juge.com se présente-t-il comme le premier site de vente aux enchères et d’achats d’équipements, accessoires et pièces détachées de l’ensemble des sports mécaniques. « Pour que Ad-jugé soit un vrai lieu d’échanges, aussi vaste que sûr et technique, la plate-forme ouvre ses portes aux particuliers mais aussi à tous les professionnels de la vente de pièces détachées ou d’accessoires concernés », souligne Julien Mamadou. Le nouveau “pure player” se distingue donc des autres sites de vente de pièces en ligne en offrant aux particuliers une véritable vitrine pour leurs pièces à eux, qu’ils peuvent mettre aux enchères.

Ce mélange des genres de vendeurs permet également de donner un débouché aux références rares, plus facilement trouvables auprès de passionnés que sur des sites généralistes. Ad-juge.com s’affirme donc comme une plate-forme de vente mettant en relation particuliers et professionnels, autour des produits, des pièces détachées et des accessoires de tous les sports mécaniques. Ceci autour de cinq catégories de produits : les pièces, les accessoires, les équipements, les équipements de pilote, les événements.

Une commission sur les pièces vendues aux enchères

« Le site récolte 13% sur les ventes validées » des particuliers, explique le fondateur d’Ad-juge.com. Et pour ce qui est de sa source de revenus auprès des professionnels, « un abonnement payant sera également mis en place pour les professionnels afin qu’ils puissent créer une boutique ». Ceux-ci peuvent, à travers elle, déposer des annonces concernant des pièces neuves, notamment celles issues de leur stock qu’ils ne sont pas parvenus à écouler. Ad-juge compte sur ces professionnels pour ajuster les prix des pièces référencées, afin que les tarifs pratiqués par les particuliers ne soient pas déconnectés de la réalité du marché.

Cependant, pour l’instant, l’essentiel des produits vendus sur Ad-juge.com sont le fait de particuliers, et leur descriptif est parfois sommaire. Les pièces vendues par des pros sont encore peu visibles. Visiblement conscient de la nécessité de faire connaître des professionnels, même s’il revendique déjà des partenaires, Julien Mamadou souligne tout de même que Ad-juge.com « mettra l’accent au cours de ses premiers mois de fonctionnement sur la communication et sur un service optimal ».

En matière de service, le “pure player” assure déjà un paiement sécurisé et exige des livraisons effectuées par des entreprises de messagerie comme DHL ou Chronopost. Mais pour ce qui est de la garantie des pièces vendues, rien n’est encore précisé sur le site.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*