Inscription à la news letter
Notre magazine

Piecesetpneus.com : un site made in distributeur-stockiste

Les Ets Ferron, distributeur Starexcel à Vitré (Ille-et-Vilaine), finalisent un site de vente de pièces sur Internet baptisé piecesetpneus.com. Un site de plus dans une offre croissante, mais un site conçu par un distributeur-stockiste qui se veut, a priori au moins, compatible avec les réalités d’aujourd’hui en termes de politique tarifaire. En matière de vente à particulier, le consommateur pourra commander et se faire livrer une pièce en 24/48 heures à -40/-45%. En ce qui concerne la vente au réparateur, ce dernier bénéficiera d’une ristourne supplémentaire d’environ 20%.

Du web façon trad’
Assez logiquement, les Ets Ferron veulent donc inscrire la stratégie de ce site dans le respect des chaînes de marges actuellement existantes dans la rechange et la réparation automobile. Il en assume aussi la réalité logistique : un nouveau local de 10000 m2 lui permet à la fois de stocker et d’expédier lui-même les références du catalogue proposé par piecesetpneus.com tout en assumant son métier traditionnel de logisticien régional. Les envois seraient facturés à environ 6 €.
Le site souhaite aussi s’appuyer sur les réparateurs qui acceptent de poser les pièces commandées ailleurs. A ce titre, un accord serait en préparation avec un réseau de pneumaticiens, qui ouvrirait ses ateliers à la pose des pneus commandés via le site bien sûr, mais aussi à quelques pièces techniques entrant dans les compétences du réseau en question. Autre atout : une hot line fonctionnant 6 jours sur 7. Bref : du traditionnel dopé au web…

Eviter la braderie ?
On est donc pour l’instant encore loin de la dérive d’Oscaro.com et de ses petits camarades-concurrents qui proposent aux particuliers une remise allant jusqu’à 60%, posant ainsi un réel problème au positionnement-prix des distributeurs et de leurs clients réparateurs. Au-delà de ce dossier spécifique, le sujet Internet et une foultitude de questions sans réponse sont d’ailleurs en débat à la Feda.
Pour piecesetpneus.com, la problématique est plus simple mais tout aussi cruciale : Oscaro se défend en expliquant à raison que la «surenchère de la baisse des prix sur Internet» lui impose de s’aligner sur une concurrence de plus en plus «bradeuse». Si c’est aussi incontournable que cela, le distributeur de Vitré se retrouvera vite, lui aussi, en face de la même embûche : jusqu’où ne pas aller trop loin dans la baisse des prix…
Jean-Marc Pierret

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*