Inscription à la news letter
Notre magazine

Groupauto: Drivista.com, ou l’innovant site à forfaits et prix uniques!

Le site Drivista.com de Groupauto va ouvrir dans quelques jours sur une petite révolution dans l’univers des réseaux indépendants : quelque 500 réparateurs (issus de Top Garage, Garages Prem’1er et Etape Auto) y afficheront d’emblée un bouquet commun de forfaits d’entretien de grande ventes… à des prix unifiés nationalement !

drivista

A l’heure où nous bouclions cet article, voilà les seules informations accessibles
alors sur Google concernant la prochaine arrivée de Drivista.com…

C’est notre confrère l’Argus qui vient de confirmer le premier ce que nous avions entendu lors de l’une des tables rondes d’Equip Auto (voir « Pièces en ligne : et le 1er groupement à se lancer est… Groupauto« ) : Groupauto est bel et bien sur le point d’être le premier groupement à faire deux révolutions internet en une. Et quelles révolutions : amener ses réparateurs indépendants sous enseignes à proposer un éventail complet de prestations forfaitées et ce, à des tarifs identiques nationalement !

C’est imminent. A en croire Serge Boillot, c’est pour la mi-mars. Le nouveau site «drivista.com» ouvrira alors ses portes virtuelles sur quelque 500 réparateurs-pionniers au moins, soit presque la moitié des 1 200 garages que fédèrent les enseignes Top Garage, Garage Prem’1er et Etape Auto, réseaux sous bannière Groupauto. Les ateliers ainsi connectés proposeront en ligne une dizaine de « prestations de grandes ventes » (les classiques vidange, filtration, pneumatique, etc.) que le consommateur pourra s’approprier en tapant sa plaque d’immatriculation ou son type MINE. Le devis qui s’ensuivra sera accepté chez les réparateurs participant à cette petite révolution et dûment géolocalisés pour l’occasion autour du lieu choisi par l’automobiliste.

Des réparateurs séduits

A-t-il fallu combattre pour convaincre ces MRA, indépendants malgré leurs enseignes, d’unifier ainsi leurs tarifs et leurs offres pour permettre d’afficher un tel « menu unique » seulement possible jusque là chez les réseaux réellement franchisés ? Pas vraiment, s’enthousiasme Serge Boillot. «Il y a bien sûr des réparateurs totalement réfractaires à l’approche, ce que nous respectons. Mais ils sont minoritaires : la plupart ont rapidement compris l’enjeu et l’intérêt de l’approche. A tel point que nous pensons atteindre 800 réparateurs sur le site avant la fin de l’année, ce qui permettra de consolider en quelques mois une couverture indiscutablement nationale !»

C’est une preuve de plus que chez les réparateurs, les a priori contre internet cèdent la place à l’appropriation croissante de l’outil de communication. Bien sûr, il a fallu les convaincre qu’ils sont au cœur d’un dispositif conçu pour eux, rien que pour eux, dans leur intérêt prioritaire. Pas question par exemple de lancer parallèlement un site de ventes de pièces pur et dur en ligne : «Ce n’est pas à l’ordre du jour», rassure Serge Boillot. C’est donc fait avec le respect des fondamentaux des distribution et réparation traditionnelles.

Une animation réseau revue en parallèle

Et ce bonheur n’arrive pas seul : il se déploie sur fond de remise à plat de toute l’animation réseau chez Groupauto. Un responsable national a été recruté fin février qui est déjà nanti de 6 animateurs régionaux, bientôt rejoints par deux autres. L’équipe nationale d’animation sera alors constituée.

De toute évidence, Groupauto a tiré toutes les leçons des mauvais classements cumulés ces trois dernières années aux «Trophées des réseaux» de notre confrère « Décision Atelier », lui qui avait pourtant, le premier, su déployer des animateurs réseaux chez les distributeurs. Jusqu’en 2009, ils lui avaient permis de truster insolemment les premières places de ces mêmes trophées, tant la satisfaction des adhérents-réparateurs était alors grande…

Ce qui est bien conçu s’énonce clairement…

Bien sûr, cette approche commerciale unifiée émerge après une longue gestation. C’est un projet vieux de près de 5 ans, se souvient Serge Boillot, pour qui tout arrive à point à qui sait attendre le bon moment. Il faut dire que si l’offre du site Drivista.com est facile à expliquer, la mise au point a évidemment demandé beaucoup d’efforts et de préparation. Les préalables à satisfaire sont « costauds » : un site et un moteur de recherche performant à mettre au point, des distributeurs à préparer pour qu’ils puissent accompagner le déploiement physique des pièces liées à cette offre… Et en amont de l’amont, des partenaires équipementiers bien sûr à fédérer autour du projet (s’assurer que le couple «prix pièces+taux de M.O.» soit compétitif ET rentable), ainsi qu’une logistique affinée qui permette de tenir la promesse consumériste en livrant toujours la bonne pièce adaptée à l’offre forfaitée, en temps et en prix.

Une chose est certaine : avec Drivista.com, Groupauto restera le premier à avoir unifié nationalement des tarifs de prestation dans l’histoire des réseaux de garages traditionnels. Qui sera le prochain à réussir cette gageure ? On le découvrira sûrement rapidement : les bonnes idées (et c’en est une), surtout quand elles sont dans l’air du temps, sont faites pour être copiées…

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

1 Commentaire concernant “Groupauto: Drivista.com, ou l’innovant site à forfaits et prix uniques!”

  1. "avec Drivista.com, Groupauto restera le premier à avoir unifié nationalement des tarifs de prestation dans l'histoire des réseaux de garages"
    FAUX ! C'est Motaquip le premier.

    NdlR: Rendons à César…
    Vous avez parfaitement raison : Motaquip a bel et bien été le premier réseau multimarque traditionnel à mettre en place une vraie politique de forfait sur l'entretien courant, imposant des tarifs nationaux pièces et main d’œuvre pour ses membres.
    Merci de nous rafraîchir la mémoire!

    La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*