Inscription à la news letter
Notre magazine

Baromètre CNPA : vers la sortie du tunnel ?

CNPA baro 2

Les chiffres remontés à travers le baromètre du CNPA font état, pour le premier trimestre de l’année, d’une plus grande stabilité. Et si, dans le détail, tout n’est pas rose pour autant, l’activité du commerce et de la réparation automobile semble avoir retrouvé une certaine stabilité. Au moins pour le segment des VL…

«Le marché se caractérise actuellement par 4 traits majeurs : l’espoir d’un marché VN qui devrait se situer a minima à 1,8 million d’unités cette année, soit une stabilité des ventes par rapport à l’année dernière ; ensuite, une activité malheureusement structurellement en baisse au niveau des ateliers d’entretien-réparation ; des marges toujours plus contractées ; enfin, une situation de l’emploi qui paraît se stabiliser.» C’est ainsi que la situation a été résumée par Patrick Bailly, président national du CNPA, pour le premier trimestre de l’année 2014. Une situation qui laisse augurer une sortie du tunnel après trois années particulièrement compliquées pour les acteurs du commerce et de la réparation automobile. Le chiffre d’affaires global enregistre ainsi une hausse de 2 points par rapport au même trimestre un an plus tôt. Sur l’ensemble des 12 derniers mois, le CA global apparaît stable.

Embellie sur le VP, prudence sur le VI…
Dans le détail, les ventes VN enregistrent une belle hausse de 4,5% par rapport au 1er trimestre 2013. Sur 12 mois glissants, la hausse est plus contenue (1%), mais il y a une hausse quand même ! Il est d’ailleurs à noter que les ventes ont jusqu’ici été portées par les particuliers, et il n’est pas interdit de penser que les entreprises, qui concourent à hauteur de 40% dans les volumes de ventes annuels de VN, prennent le relais en cours d’année. Concernant le VO, une progression de 2% peut là aussi être constatée, ramenant l’activité sur un an à la stabilité. «Ce dernier marché reste encore tributaire des véhicules de plus de 5 ans, précise Patrick Bailly ; les ventes de VO récents devant faire face à la concurrence des incessantes opérations commerciales sur le VN.»

En revanche, la baisse structurelle de l’après-vente évoquée par le président national du CNPA se confirme, trimestre après trimestre. Le T1 2014 a ainsi enregistré une baisse -certes légère- de 0,5%, mais la tendance sur 12 mois est de -1,5%… Et sur ce premier trimestre de l’année, il est à noter la bonne tenue des représentants des réseaux de marque, dont l’activité après-vente apparaît stable en comparaison du premier trimestre 2013, par rapport aux indépendants qui perdent un peu de terrain, avec un recul de 1%. Dans tous les cas, la tendance sur 12 mois est comprise entre -1 et -2%.

Quant au segment du VI la prudence s’impose. Après une excellente fin d’année 2013 sur les ventes de VN, où les clients ont anticipé l’arrivée d’Euro 6 (+18% sur le dernier trimestre !), le premier trimestre se solde par une timide hausse de 1%. La tendance sur 12 mois est de +0,5%. En revanche, les carnets de commandes sont vides… En matière d’après-vente, la stabilité prédomine : ce premier trimestre de l’année est en effet comparable à la même période un an plus tôt.

Les opinions des professionnels sondés restent mesurées quant à l’évolution des marges, tant sur l’activité vente de véhicules qu’en matière de réparation. Seuls les acteur du VI anticipent une hausse des marges sur l’activité vente de VO, qui devrait tirer parti de la hausse importante des coûts pour accéder à la technologie Euro 6 des VN…
Autre point qui fait dire à Patrick Bailly que l’activité du commerce et de la réparation auto est arrivée à la stabilité : l’emploi arrive globalement à l’équilibre, les départs étant quasiment compensés par les embauches le différentiel n’étant que de 300.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*