Inscription à la news letter
Notre magazine

Véhicule connecté : les assureurs entrent dans la danse

Direct Assurance lance une appli qui va permettre de « noter » la conduite de ses assurés pour ajuster leur tarif d’assurance tandis qu’Allianz s’apprête à faire de même. Par ailleurs, le constat amiable suite à un accident va très prochainement se digitaliser. Le véhicule connecté progresse…véhicule connecté

Il n’y a pas que le véhicule connecté vers l’atelier : il y a maintenant l’assuré connecté ! Les assurés-automobilistes risquent bien de se sentir épiés. Après les radars, en effet, ce sont les assureurs qui entendent se mettre derrière leur épaule assurée lorsqu’ils conduisent !

Big Brother is “driving” you !

Direct Assurance, l’assureur low cost en ligne et filiale d’Axa a lancé à la fin de mois dernier un service aussi innovant qu’intrusif dans la vie de ses assurés : par le biais d’une appli gratuite sur smartphone, baptisée Youdrive, il va pouvoir, branché sur le GPS de l’appareil, noter la conduite de l’automobiliste à travers différents critères tels les accélérations, les freinages, les virages et la vitesse du véhicule ! La note est établie sur 100 et l’appli délivrera des conseils à l’issue d’un trajet afin d’améliorer sa conduite. Objectif : ajuster le tarif de l’assurance de ce dernier en fonction de son comportement (concrètement sur la base des scores délivrés par l’application)…

La cible prioritaire semble bel et bien être la population des jeunes conducteurs -notamment ceux ayant un permis depuis moins de deux ans-, lesquels sont impliqués selon l’assureur dans un quart des accidents de la route. Si l’objectif est louable : sensibiliser une population à risque et, pourquoi pas, faire baisser par ce biais leur prime d’assurance qui est en général (très) élevée, le moyen mis en œuvre risque de ne pas plaire à tout le monde.

Car cette initiative signée Direct Assurance n’est pas isolée : l’Allemand Allianz a lui aussi annoncé lancer très prochainement un service analogue en partenariat avec l’opérateur néerlandais Tom-Tom. Un boîtier installé dans le véhicule permettra, à l’instar de Youdrive, d’analyser le style de conduite de l’automobiliste. Il pourra en outre géolocaliser le véhicule en cas de panne ou d’accident. Pour mieux rediriger l’assuré vers un réparateur agréé ? Une possibilité qui risque bien de voir certaines organisations professionnelles se pencher avec inquiétude sur ce service, au même titre qu’elle s’inquiètent déjà du véhicule connecté via le ecall et surtout le bcall……

Inédite en France, l’utilisation des téléphones mobiles par les acteurs de l’assurance est déjà développée en Italie où près de 60% des nouveaux contrats d’assurance souscrits sont proposés avec un produit de télématique embarquée dans le véhicule…

e-constat : le nouveau service d’Euresa

Autre exemple de la tendance des assureurs à montrer un appétit croissant à la connectivité. Euresa, un groupement européen d’assureurs regroupant 14 sociétés d’assurance issues de neuf pays en Europe (dont la Macif, la Maif et la Matmut en France), annonce la mise à disposition d’un nouveau service pour ses membres : le e-constat. Il s’agit d’une application gratuite pour l’assuré, téléchargeable sur un smartphone, et qui devrait se positionner dès l’année prochaine en alternative au traditionnel constat « papier ». Transposition digitale de ce dernier, il se veut simple et intuitif, en reprenant notamment le même univers visuel et en guidant pas à pas l’automobiliste pour remplir le formulaire directement sur son téléphone. Euresa annonce qu’il ne suffit que de 6 à 7 minutes pour remplir le constat ! L’application comprend une fonction de cartographie, pour aider à la réalisation d’un croquis précis de l’accident, donne la possibilité à l’assuré de joindre une photo du sinistre, dispense des conseils et autres explications en ligne en cas de besoin, et envoie enfin automatiquement le constat une fois qu’il est validé par l’assuré. Ce dernier reçoit dans la foulée une copie du document par e-mail qu’il peut imprimer.

Le e-constat a été développé dans le but de faciliter et de rendre les démarches de déclaration de sinistre plus rapides pour une meilleur qualité de service offert aux assurés : déclenchement plus rapide de l’expertise ou de la prise en charge du véhicule accidenté par un professionnel de la réparation.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*