Inscription à la news letter
Notre magazine

Automechanika 2014 – Maha : l’innovation qui cache la forêt de nouveautés

Si le fabricant d’équipement de garage et de contrôle technique a reçu le prix de l’innovation avec son banc d’essai MFP 3000, sa technologie et son coût cachent quelque peu la foultitude de nouveautés présentées sur son stand à Automechanika. Des nouveautés plus abordables que les ateliers français pourraient privilégier avant de penser au MFP 3000.

Maha MFP 3000

Le MFP 3000 de Maha a obtenu l’Innovation Award dans la catégorie Equipement de Garage sur cet Automechanika 2014.

C’est auréolé de l’Innovation Award d’Automechanika dans la catégorie Equipements de garage que Maha a ouvert son stand sur le salon francfortois. Un stand aux dimensions importantes qui soulignent bien le poids du fabricant dans le paysage des ateliers en Allemagne. Ainsi, son banc d’essai mécatronique MFP 3000 trônait-il en bonne place au milieu de ces plus de 1 000 m² d’espace d’exposition. Car l’outil, destiné avant tout au contrôle technique, fait bien figure de vitrine technologique.

Monté sur un pont élévateur, celui-ci permet de reproduire les conditions réelles d’un test sur la route. Ses rouleaux avec moteurs électriques intégrés permettent d’actionner les roues de l’essieu non-moteur en même temps que celles de l’essieu moteur tournent pour mesurer l’efficacité des systèmes d’assistance et de sécurité. ABS, ESP et électronique embarquée peuvent ainsi être testés jusqu’à 80 km/h sans même avoir besoin de prendre la route ! Le procédé, entièrement automatique, permet ensuite de consulter les données en trois dimensions sur un écran ou, bien installé au poste conducteur, sur une tablette tactile.

Anticiper la directive européenne

«Aujourd’hui, le grand problème des ateliers est de suivre l’évolution des véhicules en dehors des informations données par la valise de diagnostic ou le véhicule lui-même, reconnaît Benoît Baulinet, gérant de la filiale France de Maha. Or il est important de pouvoir mesurer la sécurité active en conditions de roulage et comme le contrôleur technique ne peut emmener le véhicule sur la route, nous devions lui donner les moyens de contrôler au mieux les trains avant et arrière sans bouger de son atelier et en un minimum de temps.»

Le contrôleur peut donc ainsi simuler freinage d’urgence et perte d’adhérence, entre autres. «Le MFP 3000 anticipe la directive européenne 2014/45/UE qui doit être appliquée d’ici le 20 mai 2018 et qui réclame le contrôle des éléments de sécurité électronique, souligne Benoît Baulinet. Seulement, la directive ne prescrit pas la méthode pour le faire, sinon de se référer au contrôle des voyants du véhicule… Nous pensons que ce n’est pas suffisant.» Equipé du MFP 3000, le contrôleur technique pourrait donc pallier aisément toute approximation.

Seulement, le tarif public de lancement du MFP 3000 s’élève, selon Benoît Baulinet, à «un peu moins de 200 000 euros» ! Un prix pour le moins élevé lorsque, de l’aveu même du gérant de la filiale France, un centre de contrôle technique VL avec une piste, en France, coûterait «seulement» 50 000 euros. Et surtout lorsque l’on sait que le nombre de centres n’est pas limité dans nos contrées et qu’un certain nombre d’entre eux peine à trouver leur rentabilité, difficile de savoir comment Maha va proposer le produit sur le marché hexagonal. Et même s’il s’agit là d’un prix de départ, celui-ci ne devrait pas être réduit de beaucoup, même si l’appareil a déjà trouvé preneur en Allemagne et au Luxembourg.

La réception active au menu

A côté de ce produit premium, heureusement, les centres de contrôle technique et ateliers de réparation peuvent compter sur d’autres nouveautés de la part de Maha. Les garages adeptes de la réception active peuvent d’ores et déjà opter pour l’évolution du concept modulaire de contrôle complet du véhicule, le FFI, qui a désormais droit à sa tablette tactile RCI –pour Responsive Communication Interface– qui relie toutes les applications contenues dans le logiciel de test et numérise l’ensemble des informations relatives au contrôle.

Ainsi, le garagiste peut récupérer en 10 minutes l’ensemble des données issues du contrôle des pneumatiques, des amortisseurs, des freins, des optiques, des émissions polluantes, du parallélisme et des défauts visuels, et interagir plus facilement avec son client sur les opérations dont son véhicule a besoin. Il peut donc valoriser sa position de professionnel chevronné.

Aux côtés de ces deux avant-premières, la troisième n’était autre que le Safety Pad II. Kézako ? Un système de mesure électronique pour les ponts élévateurs sous forme de disques munis de capteurs s’assurant de la bonne répartition de charge sur les bras mécaniques du pont. Si les charges sont inégalement réparties, l’appareil les réajuste automatiquement. Et si, vraiment, le déséquilibre est trop prononcé et que le véhicule risque de basculer, l’appareil émet un avertissement sonore et visuel par LED, et intègre un système de mise hors tension.

Des nouveautés tout en mesure(s)
Maha Reglophare

Le réglophare MLT 3000 effectue sa mise à niveau automatiquement.

Du côté de la mesure des émissions polluantes, du réglage des phares et du contrôle automatisé des pneus, Maha avait également de la nouveauté à proposer sur son stand. Notamment son nouvel analyseur de gaz de classe O, le MET 6.3, doté d’un opacimètre très précis disposant d’une seule sonde capable d’assurer la mesure des émissions des véhicules Diesel comme essence, ainsi que leurs particules fines.

Le réglophare MLT 3000 était également de la partie, avec sa caméra avec mise à niveau automatique. C’est son capteur de positionnement qui permet de calculer l’angle d’inclinaison de l’appareil et de compenser alors automatiquement la mesure du phare… Plus besoin de se casser la tête pour mettre le réglophare d’équerre !

Enfin le MTD 2000, nouvelle génération du système de contrôle automatisé des pneus, permet une mesure sans contact grâce à une lumière LED et une caméra grande vitesse. Ce qui garantit un gain de temps certain à l’opérateur et permet, bien sûr, de rentabiliser ce type de contrôle plus rapidement.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*