Inscription à la news letter
Notre magazine

GIEG – Marché du matériel de garage : vers l’embellie !

Les derniers chiffres du GIEG concernant le marché des matériels de garage laissent apparaître une dynamique retrouvée sur le premier semestre de l’année. Une dynamique qui devrait se confirmer dans les mois à venir…

 

Le Groupe des Industries des Equipements de Garage (GIEG) a diffusé cette semaine les chiffres du marché des matériels de garage pour le premier semestre de l’année. Et force est de constater une situation pour le moins antagoniste entre les matériels dédiés aux ateliers de réparation, qui enregistrent globalement une hausse des ventes, et celle des équipements pour centres de contrôle technique, clairement en baisse. Et les équipements pour ateliers PL ne connaissent, eux non plus, pas les mêmes fortunes que ceux dédiés aux ateliers VL… Peut-être faut-il y voir en ce marché du matériel de garage PL une  »victime collatérale » d’un contexte économique particulièrement difficile pour les affaires du secteur, souffrant d’un manque de visibilité et dont la trésorerie a été grandement fragilisée ces dernières années. Et donc un attentisme évident en matière d’investissements.
Reste que, globalement, l’embellie fragile constatée sur 2013, après une année 2012 proprement calamiteuse, semble se confirmer –même timidement– sur les six premiers mois 2014. Et le meilleur reste à venir : les nouvelles contraintes réglementaires s’imposant aux centres de contrôle technique ont de quoi augurer des beaux mois pour les fabricants de matériels de garage !

Orientations contrastées

Le marché du diagnostic continue de progresser. C’est le cas en VL (+4,1% par rapport à la même période en 2013), mais surtout en PL : avec 193 appareils vendus sur ce premier semestre, ce segment de marché bondit de 70,8% par rapport au premier semestre 2013 (113 unités) !
L’univers de la roue s’en sort bien, moins mal en tout cas que ce que les chiffres de 2013 auraient pu laisser craindre. En effet, la rédaction notait alors une embellie certes, mais une embellie fragile du fait de l’atonie sur ce segment de marché qu’est le pneu et qui pèse encore un quart des entrées atelier ! La famille des démonte-pneus enregistre ainsi une hausse certes limitée en VL (1,5%), mais une belle progression en PL avec une hausse de 36,1% des ventes ! Quant aux équilibreuses de roues, elles affichent +4,3% sur le segment des VL (1 515 unités) sur les six premiers mois 2014, et… +12,5% sur celui des PL ! En revanche, les (rares) ventes de freinomètres ne redécollent pas avec 5 unités écoulées contre 6 sur la même période l’an passé (soit -20%), de même que les bancs de freinage pour PL (-9,7%). Seule la catégorie des plaques à jeux pour PL tire son épingle du jeu sur ce premier semestre 2014, avec une hausse de 25%.
Situation contrastée également pour l’équipement roi : le pont élévateur. Si la famille des ponts à vérins hydrauliques connaît une hausse particulièrement importante de ses ventes sur ce premier semestre 2014 avec +82,6% des ventes (allant jusqu’à égaler pratiquement les volumes de 2012…), les ponts une ou deux colonnes fléchissent de 5,8%. Quant aux ponts à ciseaux, les versions  »sous roue » reculent de 2,5% quand celles dites  »sous coque » voient leurs ventes augmenter de 13,1%. Tout autre est la situation des ponts pour PL, qui enregistrent une baisse de 53,6% de leurs ventes avec 32 unités écoulées sur le premier semestre 2014 contre 69 un an plus tôt.

Le contrôle technique et la pollution à la peine…

Restent deux points noirs : le contrôle technique et le contrôle anti-pollution. Ainsi, les chaînes complètes enregistrent un recul de 40% de leurs ventes, avec 162 unités écoulées au premier semestre 2014 contre 274 sur les six premiers mois de 2013. Et les plaques de ripage VL dévissent de quelque 66,7%, seules deux unités ayant trouvé preneur au premier semestre 2014…
En matière de contrôle anti-pollution, les analyseurs de gaz (24 unités seulement), enregistrent une chute spectaculaire de leurs ventes de 91,2% sur ces six premiers mois 2014 par rapport à la même période de l’année précédente ! Quant aux opacimètres, le recul est certes plus modéré, mais il est réel : -20%, avec 32 unités vendues contre 40 au premier semestre 2013. Il retrouve l’atonie du marché de la très mauvaise année 2012… Même baisse constatée sur le marché des  »combinés » où, avec 170 unités écoulées contre 208 au S1 2013, les ventes reculent de 18,3%.

… mais des investissements attendus

Derrière certains chiffres préoccupants sur ce premier semestre se cache sûrement un attentisme de la part des professionnels. Diverses familles de matériels devraient connaître dans un futur proche une hausse significative des ventes. Passons rapidement sur le fait que les ventes de stations de clim’ (qui se maintiennent sur le premier semestre 2014) ne peuvent que repartir à la hausse –généralisation progressive du nouveau gaz HFO 1234 YF oblige– tant les besoins en équipement sont importants, ne serait-ce qu’au sein des réseaux de marque. Passons également sur le marché bien portant des appareils de diagnostic, incontournables pour intervenir sur les véhicules et ce d’autant plus que les réseaux multimarque (MRA  jusqu’aux fast-fitters en passant par les centres auto mais aussi aujourd’hui les spécialistes), déploient la révision constructeur. Un vaste marché qui se renouvelle d’autant plus vite à mesure que les véhicules entrant à l’atelier se complexifient.
Surtout, 2015 et 2016 promettent du changement dans les ateliers des centres de contrôle technique ! En effet, si la transmission sécurisée des données du centre vers l’OTC a été rendue obligatoire le 1er juillet dernier pour tous les nouveaux appareils de l’atelier, cette obligation va prochainement s’étendre aux matériels déjà présents dans les centres de contrôle technique. En clair, l’ensemble des matériels de l’ensemble des centres devront donc évoluer… ou être remplacés ! Deux échéances sont planifiées : le 1er juillet 2015 pour les centres PL, et le 1er juillet 2016 pour les centres VL.
Deux échéances qui vont sans nul doute doper le marché en volume pour les chaînes complètes, les réglophares, les opacimètres, les analyseurs de gaz et les lecteurs et modules OBD. Et ce, au moins pour les deux exercices à venir…

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*