Inscription à la news letter
Notre magazine

Représentativité : la FNAA s’appuie sur une 6ème branche «Auto-écoles» !

C’est un bien joli coup que vient de réaliser la FNAA début février : en accueillant l’UNIC au sein d’une branche “Auto-Écoles” nouvellement créée pour l’occasion, l’organisation professionnelle conforte sa légitimité en intégrant de nouveaux adhérents artisans. Le grand “Mercato” de la représentativité continue…

20150204_110623

Gérard Polo, président de la FNAA et Joël Cassegrain, vice-président de l’UNIC, le jour de la signature opfficialisant l’arrivée de l’Unic au sein de la FNAA.

Ça n’en finit plus de bouger au sein des organisations professionnelles ! Après la création de la branche des Services Multimarques de l’Après-Vente Automobile (SMAVA) par le CNPA début janvier, après l’annonce par la Feda de lancer un nouveau syndicat d’indépendants, le Feda-SNISA, voici que la FNAA, plutôt discrète jusqu’ici, annonce la création d’une nouvelle branche  »métier » : celle des auto-écoles. Elle devient de ce fait le sixième métier représenté par la FNAA aux côtés des branches Carburant, Carrosserie, Contrôle Technique, Vente-Maintenance et Dépannage-Remorquage-Fourrière.

L’organisation professionnelle a créé cette structure afin d’accueillir l’Union Nationale des Indépendants de la Conduite (UNIC). L’intégration de celle-ci dans la nouvelle branche de la FNAA a été officialisée avec les signatures, le 4 février dernier, du président national de la FNAA Gérard Polo, et du vice-président de l’UNIC, Joël Cassegrain.

Philosophie commune

Créée en 2003, l’UNIC est une organisation professionnelle présente dans 80 départements, défendant les intérêts des 13 000 entreprises du secteur qui délivrent annuellement plus d’un million de permis de conduire VL, moto et PL. Présidée par Philippe Colombani, cette  »alternative » au CNPA (qui compte en son sein une branche métier auto-écoles depuis de nombreuses années), défend tout particulièrement les petites structures de formation à la conduite, les  »artisans » de la profession. Cette particularité a son importance car c’est sans nul doute cette philosophie commune qui a dû présider au rapprochement des deux organisations professionnelles. Une philosophie commune… et des intérêts bien compris.

La FNAA a d’ores et déjà annoncé qu’elle allait travailler à la mise en place de synergies entre ses différentes branches «afin d’unir toutes les forces pour les mettre au service de la défense des intérêts de tous les artisans de l’automobile», a précisé Gérard Polo dans un récent communiqué.

le Grand “Mercato” de la représentativité des organisations professionnelle continue…

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*