Inscription à la news letter
Notre magazine

Le SAV connecté de BMW désormais de série sur tous ses VN !

Le constructeur bavarois a officialisé la généralisation des Services après-vente connectés BMW TéléServices sur l’ensemble de ses véhicules neufs distribués en France. La marque à l’hélice se veut la première, en France, à équiper en série l’intégralité de sa gamme d’un tel service. Service qui, évidemment, n’est pas ouvert à la concurrence.

ConnectedDrive_June_2013

L’été 2015 marquera un tournant pour BMW. Celui ou l’ensemble de ses véhicules neufs distribués en France seront équipés, de série, des Services après-vente connectés BMW TéléServices. Certes, ceux-ci ne sont pas nouveaux puisque BMW les a lancés en 2001, il y a déjà 14 ans ! Mais que lesdits services soient désormais obligatoires sur chaque nouveau véhicule vendu en France, voilà qui témoigne d’une volonté de ne plus laisser échapper la moindre opportunité d’entretien dans d’autres réseaux, même si la période de garantie du VN garantit, justement, à BMW de conserver l’immense majorité de ses véhicules récents dans le giron de son service après-vente maison.

Mais c’est pour l’avenir que BMW travaille, ici. Car BMW TéléServices est prévu pour fonctionner durant toute la durée de vie du véhicule, donc bien au-delà de sa période de garantie et même en cas de changement de propriétaire. Le constructeur bavarois n’a pas perdu de vue que l’après-vente représente aujourd’hui le socle de rentabilité des réseaux de marque en France, d’où la nécessité de conserver la manne que représente son parc et de le faire avant que ne soient officiellement lancées les premières solutions télématiques «ouvertes», issues notamment des équipementiers comme Bosch.

Les indépendants hors-jeu d’office ?

Et c’est bien l’entretien courant que BMW vise. Après que le client BMW ait défini le RA1 ou RA2 BMW de son choix, celui qui s’occupera d’entretenir son véhicule, TéléServices envoie automatiquement les données relatives à sa santé, mesurées par le CBS (Condition based service), chargé d’identifier les maintenances requises concernant les fluides ou les pièces d’usure. Une fois en possession de ces informations, le RA1 ou RA2 appelle le propriétaire du véhicule pour convenir d’un rendez-vous et peut préparer son intervention à l’avance, en commandant les pièces nécessaires.

Outre la transmission de ces données et la prise de rendez-vous téléphonique, TéléServices compte également, parmi ses services, l’appel «BMW Assistance», permettant le diagnostic et la localisation à distance en cas de panne nécessitant ou non un dépannage, et le contrôle de la batterie, avec alerte SMS ou e-mail en cas de décharge de la batterie. Bref, un panel plutôt complet dont se féliciteront sans doute les futurs acquéreurs de VN BMW, car les propriétaires de Series 1 à 8 en passant par les X privilégient souvent, quel que soit l’âge de leur véhicule, l’entretien dans le réseau constructeur.

Mais pour la part, pas si infime que cela, des automobilistes détenant une BMW qui ne crachent pas sur l’entretien courant hors-réseau, notamment dans le canal indépendant, et pour l’après-vente indépendante elle-même, la généralisation de BMW TéléServices à tous les nouveaux véhicules de la marque a de quoi agacer. Surtout si BMW fait office de précurseur et que d’autres constructeurs lui emboîtent le pas à coups de services fermés également.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*