Inscription à la news letter
Notre magazine

Equip auto 2011 – «Révision sans concession» pour Point S !

testés dans 3 centres jusqu’en février 2012, les clients se verront proposer des vélos et des scooters électriques de courtisie. Si l’expérience est concluante, la décision de l’étendre aux points de vente urbains pourrait être prise rapidement. Point S relève à son tour un gros challenge : celui de capter la révision des véhicules sous garantie.Pour cela, l’enseigne lance sa campagne «Révision sans Concession», soutenue par un spot télévisuel où l’on retrouvera Patrick Bosso dans ses mimiques extravagantes.

Point S n’attaque pas ce dossier la fleur au fusil. C’est après avoir effectué un audit de ses points de vente que la «Certification Révision sans Concession» peut être accordée. Ainsi, seuls les centres certifiés pourront proposer ce service avec toutes les garanties nécessaires pour le consommateur.

Pour cela, le point de vente doit avoir suivi les modules de formations proposés par l’enseigne et avoir mis en place les éléments techniques nécessaires. D’ici à la fin de l’année 2011, seuls 180 centres hexagonaux auront obtenus leur certification. Une prudence nécessaire pour offrir un service la hauteur des attentes des automobilistes, mais aussi des constructeurs.

La quarantaine dynamique
Créée en 1971, le réseau Point S a profité d’Equip Auto pour fêter ses quarante ans. Il détient aujourd’hui 6 % du marché européen, avec un chiffre d’affaires de 1,6 milliard d’euros et 12 millions de pneumatiques vendus.

En France, Point S affiche fièrement des résultats qui en ferait pâlir plus d’un (source Carniel/Point S) :

  • Marché Tourisme/camionnette/4×4 : en régression (- 8%) ; Point S  : – 4%.
  • Marché Poids Lourds : en hausse de 19% ; Point S : + 35%.
  • Marché de la roue motrice agricole : en hausse de 22% ; Point S : + 34%.
  • Segment de l’entretien et des pièces automobiles : en baisse (- 3%) ; Point S : + 37%.

MDD étoffée
Pour sa part, la gamme MDD s’étoffe avec l’arrivée en juin 2011 des plaquettes et disques de freins, complétant ainsi l’offre initiale composée de batteries, lave-glace, balais d’essuie-glace, coffrets ampoules et liquide de refroidissement. Les produits d’entretien, lancée début 2010, ont également accueillis 12 nouvelles références depuis septembre 2011 : lingettes, bombe anti-crevaison, nettoyant plastique, etc.Au total, tous produits confondus, le réseau a écoulé 150 000 unités sous sa marque.

Le réseau national compte 430 points de vente pour plus de 300 adhérents et un CA de 405 millions d’€. Une mise aux normes de tous les centres en France comme à l’étranger, selon une charte graphique exigeante, permet d’unifier le réseau. Les adhérents bénéficient par ailleurs de modules de formation pour tous les aspects de leur entreprise : accueil, point de vente, et technique. Côté achats, l’enseigne a mis en place en janvier une politique d’engagement auprès de ses fournisseurs manufacturiers. Malgré la crise et les hausses de prix des produits, Point S annonce la couverture de 80 % de son engagement annuel à fin septembre.

Cette politique devrait également préserver les adhérents de toute rupture de stock, notamment sur les produits hivernaux.
Ph. Lamigeon

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*