Inscription à la news letter
Notre magazine

Valeo Innovation Challenge 2015 : la sécurité active récompensée

Les prix du Valeo Innovation Challenge 2015 ont été décernés le 29 septembre et c’est l’équipe de trois étudiants chinois “Falcon View”, de la Peking University, qui a remporté le chèque de 100 000 euros délivré au vainqueur, pour leur système de détection de l’environnement du véhicule à partir d’un algorithme intégrant les informations de caméras embarquées, de la structure de la route et d’une cartographie de cette même route en temps réel.

Vainqueur Valeo Innovation Challenge 2015 [1600x1200]

Jacques Aschenbroich, directeur général du groupe Valeo, a remis le chèque de 100 000 euros à l’un des trois étudiants chinois vainqueurs du Valeo Innovation Challenge 2015.

Le Valeo Innovation Challenge est en train de devenir une véritable tribune pour les étudiants ingénieurs du monde entier intéressés par l’automobile. Son édition 2015, dont les résultats ont été annoncés le 29 septembre, a couronné l’équipe “Falcon View”, composée de trois étudiants chinois de la Peking University, qui a ainsi remporté le chèque de 100 000 euros destiné au vainqueur.

Information en temps réel

Leur projet ? Un ambitieux système de détection visuelle des potentiels risques de choc et de collision qui, pourtant, ne s’appuie sur aucun équipement supplémentaire si ce n’est deux caméras embarquées chargées d’analyser le trafic et le profil de la route. Lesdites caméras ont en effet pour objectif de filmer la chaussée et repérer les véhicules qui circulent autour, mais aussi la configuration de la route elle-même (sa géométrie, son nombre de lignes, de couloirs, son degré de platitude…).

Dans le même temps, le système s’appuie sur une cartographie en temps réel de la route en question et évalue les trajectoires potentielles des véhicules environnants. Une équation complexe permet ainsi, à partir de la position de la voiture, de déterminer les dangers auxquels fait face l’automobiliste au moment où il conduit ou, dans le cas d’un véhicule autonome, de permettre à celui-ci d’ajuster sa conduite. Un véritable système de sécurité active à moindre coût, puisque ne se basant que sur deux caméras supplémentaires et… du calcul. «Quelque chose que Valeo ne sait pas faire», a reconnu modestement Guillaume Devauchelle, directeur scientifique du groupe.

La sécurité : priorité n°1

De son aveu même, le projet du team “Falcon View” était le favori, à l’unanimité, des quatre experts Valeo chargés de sélectionner les six finalistes du Challenge. Mais le reste du jury, lui, n’en savait rien et n’a noté qu’en fonction des dossiers et des présentations des candidats. Et un certain nombre de pointures constituaient le jury en question : Jacques Aschenbroich, directeur général du groupe, Claudie Haigneré, ancienne ministre, spationaute et docteur en neurosciences, Cédric Villani, mathématicien et dernier lauréat français de la prestigieuse Médaille Fields, André Chieng, président d’Asiatique Européenne de Commerce, ou encore Yotam Cohen, co-créateur de l’application Wibbitz.

Ceux-ci ont pu constater que, dans la majorité des dossiers finalistes, et à plus forte raison parmi les quelque 1 300 candidatures internationales reçues par Valeo dans le cadre de ce concours, la sécurité figurait au premier rang des thématiques. Notamment la sécurité active. Venait ensuite la réduction de la dépense d’énergie et des émissions. Puis la connectivité, qui a connu cette année un regain d’intérêt tout naturel de la part des candidats, sachant l’effervescence du secteur automobile en la matière.

L’Allemagne et l’Inde au rendez-vous

Comme l’an dernier, le jury n’a pas su, malgré les heures de délibération, désigner de podium bien hiérarchisé, au-delà de la première place. Ainsi, deux équipes ont été désignées 2ème ex-aequo.

La première, “Auto Gen Z”, composée d’étudiants allemands, ukrainiens, russes et néerlandais, venue de l’Universität des Saarlandes (l’Université de la Sarre), a obtenu un chèque de 10 000 euros pour son innovant projet de pare-brise affichant, sur sa partie supérieure, ce qui se passe… à l’arrière du véhicule ! Les jeunes ingénieurs sont partis du constat que les trois rétroviseurs d’un véhicule normal contribuaient à distraire l’automobiliste de sa conduite et comportaient des angles morts. Alors ils ont choisi, eux aussi, d’user de caméras grand angle disposées à l’arrière et à la place des rétros pour afficher ensuite leur contenu sur un écran large panoramique situé en haut du pare-brise.

La seconde équipe, “M.A.D”, venue du Sri Aurobindo International Center of Education à Pondichéry, en Inde, ne comprenait que deux étudiants, mais qui ont eux aussi glané un chèque de 10 000 euros pour leur application “Round the corner”, un système de prévention des collisions, basé sur les procédés de navigation satellite. En cas de danger repéré, qu’il soit imminent ou plus loin sur la route, l’automobiliste en est averti en temps réel et peut donc réagir en conséquence.

Valeo a profité de la remise des prix pour commencer la campagne d’inscriptions pour l’édition 2016 de son Innovation Challenge. Un concours qui, lui aussi, innovera avec non plus un, mais deux grands prix. Et donc deux podiums. Le premier restera consacré à l’innovation mais le second sera dédié à la « meilleure idée dans le domaine des nouveaux modes d’utilisation des automobiles ». «Ainsi le concours s’adressera également aux autres métiers concernés par la mobilité : urbaniste, architecte, etc.» a souligné Jacques Aschenbroich. Et un deuxième chèque de 100 000 leur sera aussi décerné.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*