Inscription à la news letter
Notre magazine

Convention Top Garage 2015 : le réseau repart de l’avant

Réunis à Séville pour leur convention, les Top Garage se sont vu présenter la feuille de route pour les mois à venir et les outils pour atteindre d’ambitieux objectifs…

convention top garageGroupauto a pour la première fois réuni son réseau de réparateurs Top Garage dans le cadre d’une convention à l’étranger. Un rendez-vous visiblement très attendu par les adhérents : environ 900 personnes sont en effet venues assister à cet événement qui s’est déroulé du 2 au 4 octobre derniers à Séville en Andalousie. Soit un taux de participation de ses membres de peu ou prou 50% pour ce réseau de 820 adhérents en France, qui bénéficie d’un attractivité certaine puisque 59 nouveaux entrants en 2015 sont pour les 2/3 d’anciens agents de marque convertis au multimarquisme. Qui plus est, un réseau membre d’Eurogarage, qui n’est autre que le 1er réseau en Europe en termes de maillage avec 4 000 points de services !

Durant la plénière, animée par le parrain du réseau, Denis Brogniart, la tête de réseau a pu mettre en avant les atouts de Top Garage dans un marché toujours plus concurrencé, préciser les axes de développement et présenter les outils pour ses membres qui sont autant de clés pour leur succès.

Pour Vincent Congnet, Top Garage bénéficie d’un atout non négligeable dans le paysage de l’entretien-réparation : «Si l’industrie automobile est en crise, ce n’est pas le cas de l’entretien-réparation. Encore moins du point de vue de la population des MRA : le vieillissement du parc (l’âge moyen du parc atteint aujourd’hui 8,7 ans), associé au fort kilométrage des véhicules, à la baisse de fidélité des clients envers les réseaux de marque et la hausse du budget d’entretien des véhicules… tout concourt à favoriser le développement de notre réseau.»

Développer la révision constructeur…

Dans ce contexte, Top Garage offre un visage technique, matérialisé dans son offre par la révision constructeur. Cette prestation, qui représente le deuxième motif d’entrée atelier, est un service en plein développement au sein du réseau (Top Garage étant d’ailleurs le premier parmi les réseaux indépendants avec 20 000 révisions par an), dont 55% la proposent. La révision constructeur est devenue un levier de CA significatif pour les ateliers, au point d’atteindre en moyenne 14% du CA d’un Top Garage ! Ambitieux, le directeur du réseau estime que Top Garage peut -et doit- encore progresser pour voir la révision constructeur atteindre les 20% d’ici 2 à 3 ans. Car si la révision constructeur proposée par le réseau permet à n’en pas douter de récupérer des véhicules plus récents que la cible traditionnelle, c’est une prestation complète qui doit aussi être « poussée » auprès de propriétaires de véhicules hors de la période de garantie.

Outre la révision constructeur, Vincent Congnet est également revenu sur les différentes offres existantes et qui possèdent encore un gros potentiel de développement telles les révisions Top Eco, Top Départ et Top Pré-contrôle. Autant de prestations qui permettent de générer des ventes additionnelles pour les garages avec la transparence des tarifs proposés en centre auto.

Mais c’est aussi par le biais de la diversification que Top Garage compte tirer son épingle du jeu, avec la vente VN/VO (via notamment son partenariat avec Delta Car pour la vente VN), son concept Utilitaire Service Center, Pneu Service center -un concept permettant de se repositionner sur cette prestation qui, si elle n’apporte plus de marge, constitue toujours le premier motif d’entrée atelier-, et le lancement de Top Lavage, une nouvelle offre de station de lavage élaborée en partenariat avec Kärcher.

… et le digital

Autre volet important pour le réseau : sa stratégie digitale, avec le site web institutionnel passé depuis le début de ce mois d’octobre sur une nouvelle interface, et le site marchand Drivista.com. Car «si le référencement est un préalable (NdlR : un important travail a été opéré cette année auprès du site pagesjaunes.fr), déclare Jean-Sébastien Bignozzi, nouveau directeur du commerce VL chez Groupauto, il faut dorénavant pouvoir apporter une réponse commerciale sur la toile». S’il a peiné à ses débuts, anticipant peut-être trop vite sur le comportement des consommateurs en proposant l’achat en ligne d’une prestation forfaitée d’entretien-réparation, Drivista permet aujourd’hui aux membres du réseau Top Garage de proposer des devis dont les internautes-automobilistes sont de plus en plus friands. Et le trafic s’emballe : sur 1,2 million de pages vues, le site en a enregistré 100 000 sur le seul mois de septembre ; sur les 15 000 contacts pour une demande de devis, 2 000 se sont concentrés sur cette même période !  Commentant cette augmentation exponentielle des demandes de devis, J.-S. Bignozzi a rappelé que le CA moyen par devis était autrement plus significatif sur internet qu’un devis « physique » (310 € HT contre 150 €)…

La tête de réseau a également profité de cette convention pour présenter Top Client, une nouvelle solution de gestion de la communication en local du garage. Parce que «l’avenir du commerce repose sur la base client», selon Vincent Congnet, Top Garage met donc à la disposition de ses membres Top Client, un outil permettant l’envoi de campagnes marketing par sms, mails ou par courrier. Concrètement, synergie avec Precisium oblige, Top Garage reprend ici la solution sur tablet PC baptisée Cap Fidélité chez le « cousin » Precisium Garage et développée par Daf Conseil.

Et si le digital permet de partir à la conquête de nouveaux clients, le réseau n’en oublie pas les moyens plus «traditionnels» avec notamment le développement d’accords grands comptes. Antoine Gatignol, directeur de cette activité chez Groupauto, a ainsi évoqué la signature des contrats avec Europe Assitance qui a amené 1 000 dossiers dans les 5 derniers mois au périmètre de 275 Top Garage et plus récemment avec Covea, concernant une centaine de Top Garage pré-sélectionnés. Un acteur important de l’assistance qui gère environ 500 000 pannes annuellement. Le directeur grands comptes a rappelé à cette occasion que seuls les garages labellisés étaient éligibles pour bénéficier de ces accords. A bon entendeur…

Taux de MO : revalorisation souhaitée

En clôture de la plénière, le directeur de Groupauto, Eric Girot, a tenu à insister sur un point clé pour la rentabilité des affaires : la revalorisation des taux de main d’œuvre. Un point sur lequel les avis étaient partagés à en juger par les chuchotements plutôt désapprobateurs dans la salle, mais sur lequel Eric Girot a tenu à revenir car comptant pour 40% dans une facture. Et un taux qui n’est pas aussi souvent revalorisé que les concurrents, notamment les réseaux de marque. Car Vincent Congnet a pu constater que le taux moyen des Top Garage en France s’établissait à 51 € lorsque la moyenne nationale pour les MRA atteint 54 €. «Votre taux de main d’œuvre, c’est votre geste technique ; c’est votre équipe, vos investissements… en un mot c’est votre entreprise. Le réseau Top Garage est compétent techniquement, prend des parts de marché sur les réseaux de marque avec la révision constructeur. On ne peut pas se poser en référent technique multimarque et pratiquer un taux de main d’œuvre parmi les plus bas du marché», a-t-il déclaré. Un appel à la revalorisation qui fait écho à celui lancé lors des conventions Top Garage et Top Truck dans le cadre du dernier Rendez-Vous Groupauto, en octobre 2014. Et visiblement resté sans suite jusqu’à présent.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (6 votes, moyenne : 1,17 sur 5)
Loading...

1 Commentaire concernant “Convention Top Garage 2015 : le réseau repart de l’avant”

  1. Top, top, top… Rien de très novateur! Je ne comprends pas trop leur stratégie de forfaits révision, comparés à la transparence des centres autos? Comment peut on avoir deux réseaux avec deux stratégies opposées, l’une basée sur le côté pro des réparateurs et l’autre avec des prix ras les pâquerettes dans leurs centres Etape Auto, et des fois dans la même rue! Pour le reste, aucune annonce « coup de poing », mais plutôt du réchauffé, tiré de congrès d’autres groupements au vu de la lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*