Inscription à la news letter
Notre magazine

Equip Auto – Autodistribution: référence 2018 sur les bons rails

Fêtant les 30 ans de son réseau de réparateurs, l’Autodistribution maintient le cap fixé par son plan «Référence 2018». Technique, commerce, digital, équipement… et continuité ont été les maîtres-mots sur Equip Auto.

stand_autodistribution_620

Disposant d’un imposant stand de 600 m² à l’entrée du Hall 5, à l’emplacement traditionnellement choisi par Bosch, Autodistribution a fait le plein de visiteurs durant la semaine à Equip Auto. Outre la foule de démonstrations organisées par des partenaires fournisseurs (Bosch, Monroe, Purflux, Actia, Moog) présents sur son stand, le groupement avait également aménagé des espaces pour accueillir des entités proches : iDGarage et ACR Group.

Bien sûr, l’actualité est restée évidemment dominée par son très prochain rachat par Bain Capital (le  »closing » de l’opération devrait prendre 4 à 6 semaines), ou le lancement concomitant au salon de Villepinte d’un concept inédit, baptisé Autodistribution proxi. La réponse  »maison » au phénomène internet du «clic and collect» : avec deux sites pilotes (le premier a ouvert à Noisy-le-Sec et le second ouvre à Clichy-sous-Bois), le groupement entend en effet concilier internet et vente aux particuliers en disposant des «comptoirs avancés» dans des zones urbaines de forte densité et au pouvoir d’achat limité pour répondre aux besoins des do-iteurs qui auront commandé parmi un catalogue de 300 000 références pour récupérer ensuite leur(s) achat(s) sur le point de vente physique de proximité.

Mais sur le stand, le message était clair : le changement de mains de la propriété du poids lourd de la pièce auto en France «ne perturbe en rien le management ni la stratégie initiée pour les réseaux», selon Stéphane Antiglio, président du directoire de l’Autodistribution, faisant allusion par exemple à la continuité du plan Référence 2018 annoncé lors de la convention du groupement en octobre 2014.

Trentenaire dynamique

Et si Equip Auto a permis de dresser un premier rapport d’étape un an tout juste après son lancement, le salon a aussi été l’occasion de revenir sur les 30 ans fêtés par le réseau de réparation, «aujourd’hui arrivé à maturité et qui va vivre sur la période 2015-2018 une phase capitale dans son évolution», souligne Laurent Desrouffet, directeur du commerce VL à l’Autodistribution. Pour fêter cet événement, le groupement a mis les bouchées doubles cette année, avec notamment un vaste plan de communication qui a vu la distribution au mois de juin de quelque 2,4 millions de dépliants vers les automobilistes et une campagne radio sur RTL pour relayer une opération commerciale et un grand jeu-concours. «Nous avons enregistré un important pic d’activité sur le site sur la période juillet-août, déclare le directeur marketing Yannick Savina, avec une explosion de demandes de devis en ligne.» Une nouvelle possibilité de toucher les automobilistes-internautes offerte au réseau, qui a enregistré depuis son lancement il y a 6 mois 1 300 rendez-vous suite à une demande de devis !

Dans le cadre de sa stratégie digitale justement, l’Autodistribution a annoncé la numérisation à vitesse grand V de ses réseaux. Sur un total d’environ 1 950 garages (près de 1 320 garages mécanique et 632 carrosseries), 1 500 disposent désormais d’un site en propre et près de 1 100 garages du réseau (essentiellement des garages mécanique) utilisent la fonctionnalité du devis en ligne…

Le réseau trentenaire tient donc la forme, le staff de l’Autodistribution annonçant en effet que le réseau affiche un joli +10% sur la partie mécanique et +7% chez les carrossiers lorsque le marché, lui, continue toujours d’afficher un trend négatif.

Montée en puissance

Pour progresser de la sorte, le groupement a multiplié la diversité de son offre pièce à destination des réparateurs. A commencer par un programme aujourd’hui complet dédié aux pièces techniques, une famille de produits dont le CA progresse de 10% et associé à un plan de formation pour les réparateurs du réseau. «365 entreprises ont été formées cette année par le GNFA et Daf Conseil, précise Jean-Baptiste Albouy, directeur des réseaux VL. Au total, le nombre de formations a été doublé dans le réseau avec un focus sur les modules techniques, mais aussi la possibilité de suivre des modules dédiés à la gestion de l’entreprise.» Si l’Autodistribution capitalise sur la formation délivrée au réseau, −ainsi que sur Diag’24 (plateforme technique d’aide à la résolution de pannes)−, l’enseigne AD Expert peut également compter sur son attractivité auprès d’anciens agents tombant le panneau constructeur pour rejoindre l’univers multimarque. Des pros qui représentent aujourd’hui un quart des nouveaux venus du réseau (40 ex-RA2 ont rejoint le réseau cette année), et qui sont habitués à intervenir sur ce type de pièces…

De même, en mars dernier, la base VO du partenaire CarGroup a été ouverte à l’ensemble du réseau pour que les adhérents puissent se diversifier dans cette activité très dynamique et qui permet en aval de fidéliser les clients sur l’entretien-réparation des véhicules vendus.

Par ailleurs, la nouvelle offre vitrage (12 000 références stockées chez Cora) permet aussi aux adhérents de booster leur CA. Avec 26 000 pare-brise vendus à travers le réseau à fin août, le vitrage a décollé dès la mise en stock en février dernier… Et pas seulement les carrossiers, dont près de 80% d’entre eux ont déjà eu recours à cette nouvelle offre : «les entreprises de mécanique se positionnent de plus en plus sur ce marché dans le cadre de la diversification de leurs prestations, au point de représenter un tiers des volumes», confirme en effet Jean-Baptiste Albouy. Résultat : «l’Autodistribution affiche +5% sur cette activité lorsque le marché est actuellement à -2/-3%», ajoute Fabien Guimard, en charge du réseau de carrossiers.

Les carrossiers ne sont pas oubliés non plus puisqu’ils bénéficient d’un programme de formation sur les véhicules hybrides et électriques, dispensé par le GNFA et Daf Conseil. 40% du réseau a intégré le programme et l’objectif est de certifier l’ensemble des 630 professionnels de la réparation-collision arborant l’enseigne…

Autodistribution s’équipe

Pour accompagner cette montée en puissance technique et commerciale du réseau de réparation, un effort particulier a été fait sur l’équipement de garage. Ainsi, diag’issimo se décline désormais en différentes versions, allant d’une entrée de gamme (une nouveauté présentée sur le salon) à des versions beaucoup plus complètes. Et si Bosch reste bien entendu partenaire de l’Autodistribution, le groupement a décliné son outil de diag avec le concours de Delphi pour les réparateurs et dont l’aspect ergonomique prédomine sur la technicité de l’outil KTS de Bosch.

Mais c’est surtout l’annonce d’un partenariat avec le fabricant de matériel Actia pour le réseau de carrossiers qu’il faut noter. En parallèle du déploiement du DMS métier Alpha Sigmac (160 entreprises déjà équipées et 240 engagées dans la démarche), le réseau se voit proposer un outil axé sur les spécificités métier de la réparation-collision et qui permet d’intervenir sur les airbags (verrouillage/déverrouillage, télécodage des calculateurs en cas de choc), la reprogrammation des clés, la lecture et l’effacement des codes défauts… autant d’interventions que le carrossier avait jusqu’ici tendance à sous-traiter –parfois même au réseau de marque (!)– faute d’équipement adapté. A noter : l’outil, fonctionnant sur Autossimo, offre la possibilité de rebasculer en mode plus classique de l’outil de diag ; utile pour la centaine de garage AD ayant la double activité mécanique et carrosserie…

Quant à Isotech, la marque en propre de l’Autodistribution, elle continue sa progression avec un CA en hausse de 20%, principalement vers le réseau de réparateurs ; au point de représenter aujourd’hui près de 20% du total des ventes de pièces du groupement ! La MDD, qui s’était déjà enrichie cette année d’une gamme d’amortisseurs, a profité du salon pour lancer une offre d’huiles homologuées par les constructeurs et investir également l’univers de l’équipement de garage avec un pont élévateur, une équilibreuse, un démonte-pneu et une gamme de compresseurs !

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (6 votes, moyenne : 3,83 sur 5)
Loading...

1 Commentaire concernant “Equip Auto – Autodistribution: référence 2018 sur les bons rails”

  1. En lisant cet article, cela confirme mon pont de vue. Autodistribution a fait la différence par rapport aux autres groupements présents à Equip’auto, qui pour moi, ont juste fait acte de présence, en ne mettant en aucun cas en valeur leur stand par leur savoir-faire, leurs outils « maison » et autres concepts!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*