Inscription à la news letter
Notre magazine

Equip Auto – GT Motive lance son outil de chiffrage… mécanique !

GT Motive Estimate Mechanics : tel est le nom de la solution de chiffrage restreinte aux pièces mécaniques et aux pièces de robe liées aux pannes mécaniques lancée par la filiale de Mitchell International sur Equip Auto 2015. Une version light de l’outil de chiffrage carrosserie bien connu de GT Motive, censé faciliter la communication avec les experts en automobile, mais qui ne devrait pas apaiser les pros, dont bon nombre craignent de voir la pression sur les coûts inhérente à la carrosserie rejaillir sur l’activité mécanique…

Logo GT Motive Estimate Mechanics image de Une

La solution GT Motive Estimate Mechanics embarque la base de données de pièces mécaniques que comprend déjà son aînée, mais pas l’intégralité des pièces de carrosserie. Seules celles liées aux pannes mécaniques sont incluses.

GT Motive Estimate Mechanics : tel est le petit –ou plutôt le long– nom donné à la nouvelle solution de chiffrage qu’a lancé GT Motive sur Equip Auto 2015. Présentée comme une solution de chiffrage “light”, c’est-à-dire allégée d’une partie du contenu de sa grande sœur, la plus complète GT Motive Estimate, cette petite dernière vise des clients réparateurs plus modestes en termes de capacités ou d’équipement. Sont donc explicitement visées les plus petites structures qui hésitent à s’équiper d’outils de chiffrage et les carrossiers qui gèrent également de la réparation mécanique et qui ne disposent pas encore d’une solution globale.

Car c’est bien de chiffrage mécanique qu’il s’agit, ici, avec cet outil qui exploite la même base de données que celle de GT Motive Estimate. Celle-ci, en effet, comporte l’ensemble des pièces mécaniques et il a suffi à GT Motive de séparer cette base de données de celle des pièces de carrosserie pour formuler son offre light. Bien sûr, la nouvelle solution de chiffrage n’oublie pas la carrosserie pour autant, mais ne sont présentes dans sa base de données que les pièces de robe liées à une panne ou une casse mécanique.

Elle a tout d’une grande

«GT Motive Estimate Mechanics permet aux plus petits des ateliers indépendants de fournir des devis avec un chiffrage précis des pièces comme peuvent se le permettre de gros ateliers, souligne Tomas Lopez, directeur marketing et opérations du fabricant de solutions de chiffrage. S’il s’agit d’un produit light, il l’est surtout en matière de coût –autour de 500 euros l’abonnement annuel avec accès illimité à la base de données mécanique– plutôt qu’en matière de contenu. La concurrence ne peut pas se targuer d’une base de données mécanique aussi riche que la nôtre.»  L’offre mécanique de GT Motive contient les informations techniques pour le chiffrage de pannes, sinistres et maintenance, avec les références des pièces, les prix et les temps de main d’œuvre pour plus de 1 000 modèles.

Elle permet de couvrir les besoins de plus de 98% du parc de véhicules de tourisme, véhicules utilitaires et SUV. Le professionnel qui l’adopte pourra également compter sur les atouts de GT Motive Estimate, à savoir VIN Query qui facilite l’identification exacte de l’équipement d’origine du véhicule, rendant de ce fait la réparation plus simple et rapide, mais aussi la possibilité de paramétrer différents taux horaires en fonction de la technicité de l’intervention, ainsi que les remises, les franchises, etc. GT Motive Estimate Mechanics inclut aussi toutes les préconisations quant aux révisions constructeur.

Le spectre des donneurs d’ordres

Parmi les nombreux arguments que GT Motive met en avant pour cette nouvelle offre, celle de «faciliter la communication avec les experts en automobile» semble à double tranchant. Certes, d’un côté, l’outil permet au réparateur, en effet, d’affirmer une maîtrise plus grande de ses factures, notamment de la partie pièces, en s’appuyant sur une base de données reconnue des experts eux-mêmes, puisqu’ils seraient 850, en France, à être équipés de GT Motive Estimate, il doit ainsi permettre d’apaiser les éventuels conflits entre réparateur et expert ou, du moins, de régler les litiges.

Mais de l’autre côté, l’introduction d’un outil de chiffrage sur le métier de la mécanique a de quoi hérisser le poil des professionnels qui peuvent craindre, légitimement, l’émergence de pressions de donneurs d’ordres dans un secteur qui leur échappait jusque-là. L’arrivée récente d’un service comme Allo Mécano, d’Axa, et le tollé qu’a suscité son lancement l’a d’ailleurs prouvé : les professionnels de l’entretien-réparation et les fédérations professionnelles qui les défendent sont déterminés à ne pas voir le métier de la réparation mécanique se faire étrangler comme la réparation carrosserie s’est elle-même faite étrangler, à coups de “coût moyen sinistre” et de chiffrage tiré vers le bas.

Une solution comme GT Motive Estimate Mechanics pourrait, à ce titre, prendre des airs de cheval de Troie pour les acteurs périphériques de l’entretien-réparation proprement dit. Même si, chez GT Motive, on se veut rassurant. «Je n’ai pas l’impression que les pressions des donneurs d’ordres qui sont constatées dans le secteur de la réparation-collision le soient aussi dans celui de la réparation mécanique, juge Tomas Lopez. En mécanique, la pression vient surtout du client final qui réclame de la transparence et un outil de chiffrage mécanique précis et performant ne saurait qu’aider à qualifier encore plus les professionnels de l’entretien-réparation auprès de leurs clients, et de rendre leurs factures d’autant plus transparentes.»

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*