Inscription à la news letter
Notre magazine

Solutrans 2015 – G Truck franchit un cap

Sur le salon lyonnais, G Truck, l’enseigne PL de Groupauto, a mis en avant la nouvelle famille de pièces Axcar, dédiée au freinage. Et a surtout annoncé avoir atteint les 200 ateliers en France…

Solutrans_stand G Truck_620

Sur son stand, le réseau de distributeurs G Truck et de ses points de service Top Truck affichait une offre significativement élargie en matière de freinage sous la marque « maison », Axcar. Couvrant 90% des besoins des ateliers, la gamme freinage Axcar propose ainsi plaquettes, disques, kits éventuels et témoins d’usure, dépositionnés en moyenne de 20 à 25% par rapport aux produits d’origine, Axcar peut en outre avancer des performances ahurissantes puisque le team Robineau aux couleurs du réseau a gagné les dernières 24h du Mans Camion en étant équipé de pièces Axcar, décrochant grâce à cette victoire le titre de champion de France !

En matière de freinage toujours, Groupauto vient d’ailleurs d’annoncer le rachat de la plateforme Gallays afin de renforcer sa position de spécialiste PL multimarque, notamment dans le domaine du freinage. Cet adhérent G Truck situé à Saint-Ouen l’Aumone (95) est reconnu comme un des leaders nationaux en matière de distribution de pièces de freinage pneumatique. En filialisant Gallays, Groupauto entend la transformer en une véritable plateforme PL pour la région parisienne. Et afin d’améliorer l’offre cette fois au plan national, les gammes de produits freinage pneumatique KNORR, WABCO et HALDEX, précédemment stockées et distribuées exclusivement par Gallays, seront désormais aussi stockées sur la plateforme nationale du Rheu.

Un maillage taillé pour les grands comptes

Mais G Truck pouvait surtout s’enorgueillir sur le salon d’avoir dépassé le cap des 200 ateliers en France ! En effet, le groupement comptabilise quelque 121 ateliers G Truck et 83 Top Truck. Avec ce maillage, et la création il y a un peu plus d’un an d’une direction Grands Comptes au sein de Groupauto, avec une direction VL et une autre entièrement dédiée au PL, le groupement se structure autour de cette activité qui représente d’ores et déjà 13 M€ (à travers une vingtaine d’accords) sur les 200 M€ de CA réalisés par les distributeurs adhérents.

Il convient d’ailleurs de noter que l’augmentation du nombre de G Truck procède en partie grâce à l’entrée de concessionnaires dans le réseau de distribution indépendant. A l’image du phénomène observé sur le marché VL en effet, les concessionnaires et agents de marques PL se tournent de plus en plus vers le multimarquisme (à tout le moins les concepts développés par les enseignes indépendantes) et ce, pour de multiples raisons : d’abord, prendre des parts de marché sur une cible évidemment plus large que le seul parc roulant à sa marque dans sa zone de chalandise ; ensuite, mieux satisfaire des clients dont les parcs sont aujourd’hui multimarque dans leur très grande majorité ; intervenir également davantage sur le segment des remorques, traditionnellement entretenu au sein des réseaux multimarque, etc. «C’est aussi un bon moyen de réaliser de l’avant-vente, complète Jean-François Bernard, directeur du réseau PL. L’entretien des véhicules est en effet la meilleure des clés d’entrée pour connaître l’état du parc du transporteur, et donc lui proposer au meilleur moment de remplacer un véhicule…»

USC priorité pour 2016

La volonté de mailler toujours plus finement le territoire ne va pas en rester là : «les zones de Tours et de Marseille proposent encore un maillage perfectible», estime Jean-François Bernard. De même, les points de service Top Truck pourraient encore accueillir de nouveaux adhérents pour optimiser encore la proximité avec les clients.

Mais la priorité pour l’année prochaine semble le développement de l’enseigne Utilitaire Service Center (USC) et en parallèle, celui des accords avec les détenteurs de flottes de VUL. Comptant à l’heure actuelle 130 points de service, ces espaces d’accueil multimarque pour utilitaires offrent de réelles opportunités de business pour les professionnels. «Lorsque l’on voit sortir de terre les « cathédrales » des constructeurs exclusivement dédiées aux VUL, on se dit qu’avec la carte USC on est dans le vrai depuis 2008 (NdlR : date de son lancement), mais surtout que l’on ne doit pas perdre notre avance sur ce segment de marché, déclare le patron du réseau G Truck/Top Truck.» Et les chiffres ne lui donnent pas tort : en moyenne, les adhérents G Truck ayant investi dans le concept USC affichent des progressions de CA entre 5 et 6 points supérieurs à leurs confrères…

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*