Inscription à la news letter
Notre magazine

La réparation à domicile tient sa marketplace avec Monmecanicien.fr

Née de l’esprit d’enfants de l’automobile, la place de marché qu’est Monmecanicien.fr débarque dans le paysage web de la mise en relation entre consommateurs et professionnels. Son but : permettre à des automobilistes n’ayant pas le temps d’aller au garage et désireux d’un entretien à moindre coût de contacter des réparateurs itinérants pour examiner et réparer leur véhicule sur le lieu où ils se trouvent, voire même chez eux !

Monmecanicien

Non, Monmecanicien.fr ne vient pas chasser sur les honnêtes terres de la réparation traditionnelle. Car ce que propose cette toute nouvelle place de marché en ligne, ce n’est que la mise en relation d’automobilistes trop peu disponibles pour amener leur véhicule au garage et de professionnels de la réparation dont l’activité est uniquement itinérante. Point de “blackeurs” ici : selon Hugo Barberot, responsable opérationnel et cofondateur de Monmecanicien.fr, tous les réparateurs travaillant déjà avec le site –ils sont une dizaine pour l’instant– et ceux appelés à le rejoindre sont des professionnels à leur compte, disposant déjà d’un véhicule tout équipé pour réaliser des prestations sur les lieux ou le véhicule du client se trouve : son domicile, son travail, son lieu de vacances, etc.

Bien sûr, les réparateurs itinérants partenaires de Monmecanicien.fr ne sont pas non plus là pour effectuer de grosses prestations d’entretien ou de réparation, des opérations à forte valeur ajoutée. « La prestation la plus technique proposée par nos partenaires réparateurs est, généralement, le remplacement de la distribution, affirme Hugo Barberot. Certains pros peuvent aussi proposer, s’ils le peuvent, le remplacement de l’alternateur ou du démarreur, par exemple, mais ce qui nécessite de soulever entièrement le véhicule n’entre pas dans le cadre de ce que propose notre site. Avant d’aller plus loin, faisons déjà ce que nous promettons de manière exemplaire. »

Un intermédiaire, de bons partenaires

Ce que promet avant tout Monmecanicien.fr, c’est de permettre aux automobilistes en mal de temps et au budget serré de trouver un pro compétent capable de résoudre les problèmes courants de leur véhicule. Les réparateurs qui proposent leurs services sur le site n’ayant pas à s’acquitter des frais fixes –loyer, salaires, charges– inhérents à tout garage, ils peuvent pratiquer des tarifs jusqu’à 30% moins cher qu’un réparateur traditionnels. « Il y avait déjà des initiatives semblables à l’étranger mais aucune en France », souligne Hugo Barberot. C’est pourquoi ce qui constituait encore un simple projet d’étude il y a huit mois, au moment où son associé actuel, Samir El Maoujoudi, et lui étaient au Wagon, l’école de développeurs où ils se sont formés au code informatique, est devenu un vrai site commercial en bonne et due forme.

Ces deux amis, qui se sont connus en école de commerce il y a déjà plusieurs années, ont créé leur affaire en connaissance de cause puisqu’ils sont tous deux issus d’un milieu familial baignant dans l’automobile : le père de Samir est mécanicien, les parents d’Hugo tiennent un centre VHU. Après plusieurs mois de test de l’architecture du site, du module de devis en ligne et de gestion de planning, du module prise de rendez-vous instantanée et surtout de l’intégration des bases de données pièces et temps barémés de leur partenaire extérieur et leur base de données client, Monmecanicien.fr est entré en fonction au mois d’octobre dernier.

Un service en quatre étapes

Pour profiter des services des réparateurs itinérants partenaires de Monmecanicien.fr, l’opération est simple. Il suffit de se connecter sur le site, de renseigner son code postal et surtout son numéro d’immatriculation –Monmecanicien.fr est en effet abonné au fichier AAA– puis de choisir les prestations à effectuer sur le véhicule. Le site propose ensuite à l’internaute un devis personnalisé, basé sur les temps barémés corrélés avec le taux de main d’œuvre du pro concerné, et sur le prix des pièces indexé sur la base de données, augmenté de 9%. Les 9% de commission sur lesquels se rémunère le site, puisque Monmecanicien.fr n’exige aucun abonnement de ses réparateurs.

Une fois le devis validé par le client, celui-ci peut prendre rendez-vous avec le professionnel de son secteur. Le module de rendez-vous en ligne est instantané : choix de l’horaire, récapitulatif de commande et visualisation de la note moyenne du mécanicien qui interviendra. Car les clients peuvent noter le professionnel auquel ils ont eu affaire. Pour l’instant, bien entendu, Monmecanicien.fr ne permet pas encore à un même réparateur de jongler à la perfection avec deux rendez-vous distants pris coup sur coup. Mais le module de rendez-vous a fait en sorte d’atténuer la chose. Le professionnel, lui, une fois son devis et son rendez-vous validés, voit ses pièces commandées par les équipes de Monmecanicien.fr chez leur prestataire dédié et livrées chez lui.

D’ici la fin de l’année 2015, Monmecanicien.fr espère atteindre la vingtaine de réparateurs mobiles partenaires et, fin 2016, réussir à convaincre une centaine de professionnels de garnir ses rangs. Hugo Barberot et Samir El Maoujoud tablent sur une croissance de 20% du nombre de rendez-vous hebdomadaires dans les prochains mois, « tant que faire se peut », assure le premier. « Mais en bonne place de marché, nous devons faire croître notre pool de clients proportionnellement à notre pool de professionnels. » Là est le premier défi auquel devra faire face Monmecanicien.fr.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (29 votes, moyenne : 3,76 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*