Inscription à la news letter
Notre magazine

Franchise Expo 2016 – Point S bat son record de prospects

15 contacts qualifiés de plus qu’en 2015 : c’est sûr, Point S a battu son record de prospects lors de l’édition 2016 de Franchise Expo, du 20 au 23 mars derniers. Le résultat d’un retour au premier plan médiatico-publicitaire, d’un dynamisme certain en termes de développement réseau et à la mise en avant du nouveau concept de proximité de l’enseigne Point S City.

Point S Franchise Expo 2016

Le stand Point S de Franchise Expo mettait clairement en avant le nouveau concept Point S City.

Il suffisait de regarder les enseignes de réparation automobile en franchise ou en commerce associées présentes sur Franchise Expo 2016, du 20 au 23 mars derniers, pour se rendre compte que seuls y subsistaient les leaders du secteur. Une huitaine d’enseignes seulement étaient présentes cette année quand elles étaient encore plus d’une dizaine en 2015 et plus d’une douzaine en 2014. Point S était de celles-là et a su profiter de son actualité très riche et de sa notoriété pour attirer un record de prospects. En effet, «nous avons transmis des fiches à 75 contacts qualifiés alors que nous avions rencontré 61 prospects en 2015, ce qui constituait déjà un record», précise Christophe Rollet, directeur général de Point S.

La plupart desdits contacts ont été noués le dimanche 20 mars et le lundi 21 mars, jours où le stand de l’enseigne a connu la plus grosse affluence. Alors que la nouvelle campagne publicitaire Point S tourne sur les chaînes de télévision, avec un Patrick Bosso en psychiatre, et que le lancement de son nouveau concept d’entretien auto de proximité Point S City a été effectué en janvier, il n’y a donc rien d’étonnant à ce que les entrepreneurs désireux de se lancer dans l’entretien et la réparation automobile soient venus rendre visite en nombre aux équipes développement réseau de Point S.

Une trentaine de sites à reprendre dans le réseau

Un tel afflux de prospects répond tout à fait aux objectifs de Point S, «car nous cherchons une trentaine d’entrepreneurs pour reprendre autant de sites sous notre enseigne», souligne Christophe Rollet. Bien sûr, le concept Point S City a été particulièrement mis en avant sur le salon, avec un panneau dédié reprenant l’essentiel des points forts de ce pendant automobile des Carrefour City/Express et autre Franprix Nano. A savoir un droit d’entrée minoré, une redevance publicitaire réduite, un concept modulable et une garantie de chiffre d’affaires grands comptes, entre autres.

La capacité de Point S City à servir d’activité complémentaire pour des professionnels de l’automobile –loueurs, stations-service, carrossiers, etc.– ou d’activité principale pour un entrepreneur souhaitant se lancer dans l’entretien auto en milieu urbain et jusque dans les zones urbaines de 10 000 habitants a visiblement su plaire aux visiteurs de Franchise Expo, «notamment ceux qui ne disposent pas des 150 000 euros d’apport nécessaires à un centre auto Point S ou à un gros centre classique», selon Christophe Rollet.

Des prospects en quête de diversification

Comme plusieurs autres réseaux, Point S s’ouvre particulièrement aux entrepreneurs issus d’autres secteurs que l’automobile. «Nous venons d’ailleurs de faire reprendre un point de vente d’une enseigne concurrente à Roubaix par un ancien professionnel du secteur bancaire, affirme le directeur général de Point S. Son centre ouvrira fin avril et conclura un projet entamé il y a six mois.» L’entrepreneur avait été rencontré pour la première fois sur Franchise Expo 2015, signe que les projets peuvent se réaliser dès la première année. Même si le principal vecteur de recrutement pour Point S n’est pas Franchise Expo mais bien les équipes de développement réseau qui vont à la rencontre de professionnels sur le terrain et qui récupèrent les demandes d’information formulées sur le site internet de l’enseigne.

Fort de ce Franchise Expo réussi, de sa présence à venir sur de nombreux autres salons régionaux cette année et du pouvoir d’attraction suscité par sa visibilité et la variété de son offre, Point S peut espérer sereinement atteindre l’objectif de 500 points de vente fixé d’ici la fin du mois de décembre 2016, et viser les 600 d’ici trois ans. Et poursuivre le développement de concepts récents, comme celui de centre auto. Le réseau devrait en compter une quarantaine d’ici la fin de l’année.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*