Inscription à la news letter
Notre magazine

Poids lourds : TomTom Telematics promeut l’éco-conduite avec OptiDrive 360

Davantage célèbre pour ses solutions de navigation grand public et pour ses systèmes télématiques destinés aux flottes de véhicules légers, TomTom Telematics vient de dévoiler sa déclinaison poids lourds d’OptiDrive 360, une solution d’éco-conduite promettant, sur la base de tests en conduite réelle, jusqu’à 20% d’économies de carburant.

OptiDrive 360

La version VL du reporting OptiDrive 360 telle que présentée sur le portail Webfleet de TomTom.

Depuis plusieurs mois, TomTom Telematics s’est engagé dans le projet EcoDriver, programme d’éco-conduite financé par l’Union Européenne et ayant pour but de réduire à la fois les émissions de CO2 et la consommation de carburant. C’est dans ce cadre que la société d’origine néerlandaise avait développé OptiDrive 360, solution d’éco-conduite d’abord destinée aux véhicules légers et notamment aux véhicules de flotte. Connecté au portail de gestion de flotte Webfleet de TomTom Telematics, OptiDrive 360 permettait ainsi au gestionnaire de contrôler les performances de ses conducteurs en la matière.

Aujourd’hui, c’est en version poids lourd que se décline OptiDrive 360. A l’aide d’un boîtier connecté par une prise FMS sur le véhicule, l’information des émissions de CO2 et surtout de consommation de carburant directement au compte Webfleet du fleet manager. «C’est un véritable prolongement de la version d’OptiDrive 360 destinée aux VL et VUL, précise Stéphane Schriqui, directeur commercial France de TomTom Telematics. La principale différence se situe dans l’expérience des chauffeurs de poids lourds, qui sont généralement mieux formés à l’éco-conduite et disposent de notions plus solides en termes d’économie de carburant. Il reste cependant nécessaire, pour les gestionnaires de flotte, de mesurer leurs performances.»

Pour bien mesurer les performances du chauffeur en la matière, OptiDrive 360 propose huit indicateurs différents : une mesure de vitesse excessive, le suivi des événements de conduite de type courbes, bosses, obstacles, la mesure des temps d’arrêt moteur tournant, source importante de consommation de carburant, affichage de la consommation réelle et moyenne par trajet, mesure de la décélération frein moteur et analyse des passages de vitesse, afin d’établir la vitesse constante et la vitesse écologique. «Ces informations sont ensuite compilées et permettent au gestionnaire de flotte d’obtenir un scoring d’éco-conduite pour chacun de ses chauffeurs», affirme Stéphane Schriqui.

Stephane Schriqui TomTom

Stéphane Schriqui, directeur commercial France de TomTom Telematics.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*