Inscription à la news letter
Notre magazine

Grands Prix des Réseaux 2016 – Precisium, Club Auto Conseil… et les autres

Acte VII pour Precisium ; plébiscite pour Club Auto Conseil… La 12è édition des Grands Prix des Réseaux a vu deux vainqueurs sortir très nettement du lot !

gpr-2016_precisium-team_620

Toute l’équipe Precisium et leurs 6 trophées remportés à l’occasion des GPR 2016.

A première vue, cette 12è édition des Grands Prix des Réseaux (GPR 2016), un événement organisé tous les ans par notre confrère Décision Atelier n’a pas vraiment été portée par un vent de renouveau. Pour rappel, les GRP s’appuient sur l’étude baptisée «ARMS», réalisée par l’institut de sondage Kantar TNS (ex TNS Sofres) en juin dernier auprès de 1 000 dirigeants de garages d’entretien-réparation multimarque issus de 13 enseignes : 1,2,3 AutoService, AD Garage, Autoprimo, Bosch Car Service, Club Auto Conseil, Euro Repar Car Service, Garage Prem’1er, Mon Garage, Motorcraft, Motrio, Precisium, Proximeca et Top Garage. Elle a pour vocation de mesurer le niveau d’attachement et de satisfaction des pros envers leur enseigne en balayant 7 dimensions à travers une quarantaine d’items : logistique, outils d’information technique, animation réseau, formation, aide à la gestion, communication et marketing, site internet.

Precisium remporte le prix de l’enseigne de l’année –et ce pour la septième année consécutive– dans la catégorie A, tandis que c’est Club Auto Conseil, le réseau multimarque emmené par le groupe Flauraud, qui a tout raflé ou presque dans la catégorie B.

Règne sans partage

A première vue donc, pas de changement depuis la dernière édition des GPR. A première vue seulement, tant il a été étonnant de constater le fossé existant, dans les deux catégories de réseaux (classification opérée tant sur la base du nombre de réparateurs que de la taille moyenne de leurs entreprises, du CA dégagé par la tête de réseau grâce à ses membres, des montants des cotisations et d’autres services qui lui sont reversés), entre les deux vainqueurs de cette soirée et leurs concurrents…

Il n’y a pas eu photo en effet : sur les 8 trophées remis dans le cadre de cette cérémonie du 18 octobre dernier, Precisium en a raflé 6 ; seuls lui échappent le prix de la dynamique de recrutement dont la première place revient à l’enseigne AD Garage (près de 1 350 garages), ainsi que celui du digital, également décerné à l’enseigne de l’Autodistribution.

Club Auto Conseil est quant à lui reparti avec le même nombre de récompenses que Precisium, trébuchant sur le Prix de la performance commerciale –il est toutefois sur le podium puisqu’il y occupe la troisième place– et sur le prix du digital qui n’a eu qu’un seul vainqueur toutes catégories confondues.

Les (mêmes) absents

On le voit : dans les deux catégories, un trio relativement net s’est dessiné pour ces Grands Prix des Réseaux 2016. Dans la catégorie A, Precisium, AD et Top Garage font la course en tête – un trio parfois perturbé par le seul réseau équipementier qu’est Bosch Car Service. Dans l’autre catégorie, la tête du train repose sur le trio Club Auto Conseil, 1,2,3 AutoService et Proximeca, dont la cure de jouvence (nouvelle charte graphique, nouveaux outils pour les adhérents, et progression du maillage), a visiblement été appréciée de ses adhérents.

A noter : la belle deuxième place de Motorcraft pour le prix de la performance commerciale, ou encore celle d’Eurorepar Car Service en matière de dynamique de recrutement. Attention toutefois à ce que le réseau multimarque du groupe PSA, porté par la nouvelle et ambitieuse stratégie «Push to pass» en aftermarket de Carlos Tavarez, ne vérifie pas l’adage «qui trop embrasse mal étreint» : la reconquête des entrées atelier par un maillage plus important (environ 350 adhérents supplémentaires sur 2 ans) doit nécessairement être accompagné… d’accompagnement sur le terrain ! Le premier chapitre Eurorepar avait vu le nombre de ses membres grimper jusqu’à ces valeurs, avant de dégringoler – la faute à un manque d’«homogénéité» qui avait appelé à un nécessaire nivelage par le haut. Pour le reste, les réseaux multimarque constructeurs peinent encore à se hisser sur les plus hautes marches du podium. Mais les mouvements observés sur le terrain de la rechange indépendante, tant au sein du groupe PSA que chez Renault avec Motrio laissent à penser que cela pourrait évoluer dans les éditions futures des GPR…

L’absence des réseaux constructeurs comme des deux gros réseaux AD Garage et Top Garage, incapables de contester le leadership affectif de Precisium, est donc presque devenue une constante édition après édition. Car dans l’absolu, les deux vainqueurs ne sont pas meilleurs que les autres. Pourquoi en effet voir Precisium emporter 6 trophées à l’issue de cette soirée alors qu’il partage -mutualisation oblige- peu ou prou les mêmes services que son cousin Top Garage ? Un Top Garage qui, à l’instar de l’enseigne Precisium mais aussi d’AD Garage, attire plus d’ex-agents de marque, rompus à la culture du réseau ?

C’est bel et bien la perception qu’ont les adhérents de la qualité de leur panneau qui prime à travers cette étude. Et à cet égard, la dernière convention Precisium organisée en début du mois a montré de façon évidente qu’un relationnel fort entre tous les maillons de la chaîne du réseau -de sa tête à ses adhérents sur le terrain en passant par les animateurs réseaux et les distributeurs-, engendre de la proximité, une plus grande adhésion et donc une plus grande satisfaction. En cela la « tribu » Precisium, pour la septième fois consécutive enseigne de l’année, apparaît bel et bien comme la première.

Les résultats complets

Voici donc les résultats complets des GPR 2016, avec les enseignes citées dans leur ordre d’arrivée sur le podium (1er, 2e, 3e) :

Enseignes de l’Année

  • Cat. A : Precisium, AD Garage, Top Garage
  • Cat. B : Club Auto Conseil, 1,2,3 AutoService, Proximeca

Prix de l’engagement

  • Cat. A : Precisium, Bosch Car Service, Top Garage
  • Cat. B : Club Auto Conseil, 1,2,3 AutoService, Proximeca

Prix de la dynamique de recrutement

  • Cat. A : AD Garage, Euro Repar Car Service, Top Garage
  • Cat. B : Club Auto Conseil, Garage 1er, Proximeca

Prix de la performance commerciale

  • Cat. A : Precisium, Bosch Car Service, Top Garage
  • Cat. B : 1,2,3 AutoService, Motorcarft, Club Auto Conseil

Prix de la communication-marketing

  • Cat. A : Precisium, Top Garage, AD Garage
  • Cat. B : Club Auto Conseil, Proximeca, 1,2,3 AutoServce

Prix de l’animation

  • Cat. A : Precisium, Top Garage, AD Garage
  • Cat. B : Club Auto Conseil, 1,2,3 AutoService, Proximeca

Prix de l’accompagnement

  • Cat. A : Precisium, Top Garage, Bosch Car Service
  • Cat. B : Club Auto Conseil, 1,2,3 AutoService, Mon Garage

Prix du digital

  • AD Garage
Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (6 votes, moyenne : 3,00 sur 5)
Loading...

1 Commentaire concernant “Grands Prix des Réseaux 2016 – Precisium, Club Auto Conseil… et les autres”

  1. Je ne comprends toujours pas comment cette étude est menée….

    Comment comparer des réseaux dans une même catégorie, où d’un côté, il y a 650 garagistes adhérents maximum et d’un autre côté, 1300 garages?
    L’exigence ne peut être la même.

    Quand on parle de formation, je serais curieux de voir le nombre de jours cumulés par chaque réseau.
    Car quand je vois sur le terrain, le nombre d’adhérents de réseaux concurrents qui sollicitent des formations par manque de proposition de leurs propres réseaux (Taille des structures trop petites, ne pouvant fermer le garage pour se former, sessions annulées…)

    Quand on parle de communication et d’accompagnement, effectivement, il y a le travail du national, mais en local, on n’entend jamais parlé de ces « champions » de la communication… Pas de radio locale, pas de PQR, pas de publipostage… Alors, comment peut-on noter l’accompagnement du distributeur et donc du réseau, dans une étude comme celle-ci?

    Encore une fois, je pense qu’il y a un certain degré d’exigence de la part des adhérents du réseau leader, qui sont en attente de vraies solutions, qui sortent pour la plupart d’un réseau constructeur et qui sont donc plus ambitieux.

    Ils ne sont pas en recherche d’un congrès biannuel où on ne fait qu’annoncer des concepts ou services qui existent déjà depuis des années dans d’autres réseaux, ceci afin de préparer la notation à apporter à la tête de réseau…

    Les critères de sélectivité ne doivent pas non plus être les mêmes, au vu des différences de taille et de qualité des structures d’un réseau à l’autre.

    Alors définitivement, je pense que pour réussir, il faut faire du lobbying en amont de cette étude….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*