Inscription à la news letter
Notre magazine

Renault : vers un carnet d’entretien numérique…

Le constructeur Renault annonce s’être associé l’éditeur Microsoft et la société de conseil Viseo en vue de développer un carnet d’entretien numérique, unique et sécurisé…

Crédit Photo : Renault

Après certains réseaux indépendants (Norauto, Euromaster) ou des acteurs du web (revisersavoiture, drivepad), voici que le constructeur français Renault annonce se pencher à son tour sur le carnet d’entretien virtuel. Pour se faire, le groupe au Losange s’est rapproché de l’éditeur américain Microsoft −qui va fournir pour le développement de ce service sa technologie dite “blockchain”− et de la société de conseil technologique Viseo, en charge du projet, afin de créer un carnet d’entretien numérique dans lequel l’automobiliste pourra enregistrer et conserver toutes les informations liées à l’entretien-réparation et ce, de façon sécurisée. Par ce biais, Renault entend résoudre le problème de ‘dispersion’ des données liées au véhicule, qui sont détenue qui par le vendeur, qui par l’assureur, voire le réparateur, etc.

En l’espèce, le carnet d’entretien fondé sur l’architecture ouverte et sécurisée de la technologie Blockchain, permettrait ainsi de réunir toutes les informations du véhicule liées à son entretien-réparation. Le propriétaire du véhicule, qui garde le contrôle total des informations présentes sur ce carnet, pourrait également, dans le cadre d’une transaction du véhicule, autoriser l’acheteur à avoir accès à son carnet en toute transparence afin de fiabiliser la transaction.

Arme de fidélisation supplémentaire ?

« Ce carnet d’entretien numérique pourrait nous permettre d’apporter de nouveaux services à nos clients dans un écosystème avec les assureurs et les concessionnaires, explique Elie Elbaz, directeur Digital & Véhicule Connecté du Groupe Renault. […] Au-delà de ce projet, cette technologie va permettre une évolution majeure pour le véhicule connecté, et pour les micro-transactions et besoins en sécurité qui y sont liés ».

Un carnet d’entretien et une connectivité des véhicules qui seront des atouts bien réels pour les réseaux constructeurs dans la bataille de l’après-vente : le prototype de carnet d’entretien présenté ici (voir photo) semble en effet mettre aux premières loges les réparateurs agréés…

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*