Inscription à la news letter
Notre magazine

Pirelli et le Politecnico signent un nouvel accord

Pirelli et l’Université de Milan, au travers du Politecnico, viennent de reconduire le programme « Joint Labs » qui assure des recherches dans le domaine des matériaux innovant et de technologies de mobilité durables.

De gauche à droite : Marco Tronchetti Provera, vice-président et directeur général de Pirelli et Ferruccio Resta, recteur de l’université Politecnico

Le premier partenariat triennal entre le Politecnico et Pirelli remonte à 2011 et avait pour objectif de développer des technologies de pointe pour les pneumatiques du futur. Le nouveau partenariat, qui couvre la période 2017-2020, va permettre cette fois de s’attaquer à l’utilisation de nanoparticules dans la fabrication de pneus à faible impact sur l’environnement. Il est aussi question de ’étude de modélisations mathématiques dans le cadre du programme Cyber Tyre et de la conception de matériaux innovants protégeant les pneus du vieillissement.

« La collaboration entre l’Université de Milan et la société Pirelli est le fruit d’une longue tradition : en 1870, Giovanni Battista Pirelli obtient son diplôme au sein de cette université. Giuseppe Colombo, l’un de ses professeurs, lui conseille de poursuivre des études de chimie, notamment sur la fabrication du caoutchouc. Giovanni Battista Pirelli devient alors le pionnier de ce secteur en Italie en fondant la société Pirelli & C. en 1872 », explique le manufacturier.

Dès lors, l’entreprise et l’université vont avoir l’occasion de collaborer ensemble, notamment au travers du Consortium de recherche et d’élaboration de systèmes de commutation optique de Milan, fondé en 1995. Au cours des six dernières années de partenariat, cette collaboration a donné lieu à neuf familles de brevets et plus de 20 articles scientifiques à portée internationale. De plus, quinze projets de recherche ont été confiés à de jeunes diplômés et deux doctorats ont été délivrés. Par ailleurs et depuis 2011, 12 accords de recherche ont été conclus pour le pneu Cyber Tyre et la Formule 1, orientés vers l’étude des interactions entre les pneus et le revêtement.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*