Inscription à la news letter
Notre magazine

Laurent va céder 46 magasins… et ses ateliers PL

Le Groupe Laurent accélère sa transformation : il vient en effet d’annoncer dans un communiqué la mise en vente de 46 de ses magasins et la cession d’une partie de ses activité PL… mais en conservant CAP VI. Une transformation qui doit être effective à la fin du premier semestre 2018…

On se souvient qu’au mois de juillet 2017, le groupe de distribution Laurent annonçait de vastes réformes. Et comme précisé en septembre dernier, le distributeur entend acquérir une dimension nationale, en ouvrant son réseau de magasins existants à des investisseurs –qu’ils soient déjà collaborateurs de Laurent ou qu’il s’agisse de nouveaux venus– et en développant son maillage par le biais de trois concepts distincts : le magasin traditionnel (distributeur Laurent Automobile), une approche plus light (Laurent automobile Mobility) ou même à travers un concept B2C développé dans une philosophie web-to-store, via PourVotreAuto.com…

Dans ce cadre, le groupe Laurent ne conservera que 12 succursales sur les 58 magasins qu’il détient en propre. Le communiqué vient donc confirmer la vente des 46 autres sites à de futurs distributeurs exclusifs Laurent Automobile, lesquels bénéficieront de l’appui logistique des quatre plateformes régionales mises en place en 2017.

Selon le communiqué diffusé avant-hier, le groupe déclare en outre son intention d’y arriver rapidement : « ces orientations et projets stratégiques se réaliseront au premier semestre 2018 »…

PL : CAP VI reste, pas les agences

Dans le cadre de ce repositionnement, un grand ménage va aussi s’opérer en ce qui concerne l’activité VI du groupe de distribution. Et la formulation laconique du communiqué aurait pu laisser croire dans un premier temps à une cession de cette activité dans son ensemble. Le document, annonçant dès la première phrase que «la société Laurent Père et Fils (LPF) […] concentre ses investissements sur la réussite de son réseau Automobile», indique quelques lignes plus bas « la mise en cession de son réseau d’agences poids lourds »…

Il n’en est rien. Contacté par la rédaction, Philippe Caseau, directeur général de Cap VI rassure : la structure de distribution de pièces de rechange multimarque PL reste bel et bien dans le giron du groupe Laurent. Stratégiquement, ce choix est on ne peut plus logique. D’abord parce que l’entité dégage annuellement un CA de quelques 20 M€. Ensuite et parce que le groupe souhaitant atteindre rapidement une taille nationale, il aurait été surprenant qu’il se sépare de sa structure PL au maillage réellement national aujourd’hui !

Vendre au mieux les ateliers PL

La cession évoquée concerne en fait son réseau de 13 agences PL (ateliers), dont 3 ont déjà été vendues. Parce que ceux-ci représentaient environ 10 à 20% du débouché pièces de rechange de Cap VI et même si le groupe ne veut rien commenter sur ce sujet, il y a fort à parier que le groupe Laurent cherchera à privilégier des repreneurs qui resteront logiquement fidèles à l’offre logistique de Cap VI.

Il a effectivement le choix parmi les indépendants locaux, voire même des concessionnaires soucieux de diversifier leurs activités après-vente. En tout état de cause, soucieux de limiter au maximum toute casse sociale, il privilégiera autant que possible des repreneurs au projet solide.

>>> Nos derniers articles sur Laurent Automobile :
Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*