Inscription à la news letter
Notre magazine

Climatisation : de la recharge au pré-diagnostic

Remplacement des filtres d’habitacle, recharge ou contrôle des circuits avec la station, la climatisation est devenue en peu de temps une affaire très rentable pour l’atelier. Mais la boucle réfrigérante n’est bien maîtrisée qu’avec un outillage spécifique car après l’été, vos clients sont venus avec des voitures qui ne rafraîchissaient plus l’habitacle.
Ce qui se contrôle
Le système de climatisation ou «boucle du froid» est un circuit fermé dans lequel un fluide passe successivement de l’état liquide à l’état gazeux pour absorber de la chaleur dans l’habitacle et la restituer à l’extérieur du véhicule. Six éléments principaux constituent le montage qu’il convient de contrôler dans son fonctionnement par corrélation des mesures de températures et de pression en divers points.
La boucle de climatisation comporte :
· un compresseur entraîné par le moteur. Il augmente la pression dans le circuit pour permettre la restitution des calories dans le condenseur (radiateur accolé au radiateur moteur à l’avant de la voiture).
· un condenseur dans lequel le fluide comprimé se refroidit et passe à l’état liquide.
· un évaporateur qui réalise l’opération inverse de réchauffement du fluide. C’est le radiateur qui se trouve dans le boîtier de ventilation de l’habitacle. Il refroidit l’air de celui-ci.
· un détendeur placé avant l’évaporateur. En perdant de la pression, le fluide entraîne le refroidissement dans l’évaporateur.
· un filtre déshydratant qui retient l’eau et les poussières par sécurité pour le compresseur et les passages calibrés du circuit.
Une gestion électronique du fonctionnement est désormais fréquente pour optimiser le fonctionnement du compresseur en fonction de la température demandée à l’intérieur du véhicule (climatisation régulée) et de la charge imposée au moteur (phase d’accélération, au ralenti, nombre de consommateurs électriques ou état de la batterie…).
Pourquoi un outil supplémentaire ?
Si la station de recharge permet de remplacer et de rétablir le volume de fluide dans le circuit, en raison des micro-fuites toujours existantes, seul un appareil capable d’analyser les variations de pression et de température dans le circuit et de les comparer avec des valeurs de référence peut établir un pré-diagnostic de défaillance du système.
Mode opératoire des outils
Nos trois appareils réalisent les relevés décrits précédemment par connexion des capteurs sur les branchements haute et basse pression et des 3 sondes thermiques sur le circuit. Une sonde prend la température dans l’habitacle. Le Valeo Climtest 2 permet un raccordement à un ordinateur pour mémoriser les données mesurées et les imprimer. Le DSAC Delphi enregistrera ces données sur le «pocket» DS100E qui les transférera à un PC d’accueil pour mémorisation et une éventuelle impression des résultats. Cela permet de joindre les données de mesure physiques sur la boucle de froid aux analyses de la gestion électronique. L’ExxoClim d’Exxotest (Annecy Electronique), est équipé d’un lien avec un PC pour réaliser une impression et une mémorisation des résultats d’analyse. Assez complet, il enregistre les variations de pression et de température sous forme graphique et permet une analyse plus objective mais exige une très bonne connaissance du fonctionnement du système de climatisation.
Chacun des appareils est capable d’établir un pré-diagnostic à partir des mesures et propose plusieurs pannes possibles.
Diagnostic climatisation : combien ça coûte ?
· Delphi DSAC 100 E : 1 200 euros (+ 65 euros d’abonnement annuel à la base de données).
· Pocket PC Delphi DS 100 E : 1 900 euros (+280 à 679 euros d’abonnement annuel).
· Exxotest ExxoClim : 2 229 euros.
· Valeo Climtest 2 : 1 400 euros.
Notre prise en main
Nous avons installé le module Delphi DSAC 100 E chez un spécialiste de la climatisation avec son «pocket PC» DS100E. L’équipe a donc utilisé l’appareil pour de nombreux usages. «C’est un appareil très pratique, nous commente Jean-Paul, responsable de l’atelier. Léger, très mobile, il permet de réaliser un grand nombre de tâches de diagnostic et de paramétrage, tant sur la boucle de clim que sur l’électronique. Il dispose d’une base de données assez complète. Pour ce qui est du diagnostic de la clim seule, pour laquelle nous disposons d’un Clim Test de Valeo, je trouve la combinaison de l’ensemble moins rapide mais plus ouvert à des non spécialistes. De plus, si une panne électronique vient perturber le fonctionnement du système, il faut que l’on sorte le PC de dépannage d’un autre équipementier. Le DS100 propose tout en un ! Attention, l’utilisation de ces appareils est très utile pour vraiment proposer une prestation sur la climatisation, mais elle requière une bonne maîtrise de la boucle de climatisation pour interpréter les résultats. C’est certainement encore plus vrai de l’ExxoClim (que nous n’avions pas intégré dans nos essais – ndlr) qui dispose de fonctions d’analyses encore plus poussées avec l’affichage de courbes. Quant aux défauts que nous avons noté, il est regrettable que les applications du Delphi soient basées sur la «plate forme» Windows Mobile qui s’avère quelquefois instable et «plante» le pocket. Pour ce qui est du choix à faire par le réparateur, il tient à son équipement préalable. Si l’on dispose déjà d’un appareil de diagnostic qui traite la gestion électronique de la climatisation, le Valeo suffit et l’Exxotest permet d’aller plus loin dans les mesures. Le Delphi permet d’adjoindre la climatisation au diagnostic général».
Le module DSAC peut également être utilisé seul (uniquement pour les valeurs physiques), ou connecté à un DS500 ou 800 de Delphi qui est alors une vraie base PC avec un grand écran.
Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

1 Commentaire concernant “Climatisation : de la recharge au pré-diagnostic”

  1. Bonjour,

    j’aimerai passer une commande pour une station AUTOMATIQUE DELPHI AT 41500.

    TOP URGENT
    EN EXPEDITION DHL SUR MON COMPTE.

    SALUTATIONS

    Franck ANDRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*