Inscription à la news letter
Notre magazine

EXCLUSIF – Allianz a résilié tout son réseau d’experts !

Les 283 experts du réseau d’Allianz ont reçu leurs lettres de résiliation fin mars avec préavis de 9 mois. Au terme de l’appel d’offres annoncé concomitamment, il n’en resterait à terme que 250…

 

Inès de la Fressange, égérie de l'assureur Allianz

Aussi rafraichissante et séduisante que soit Inès de la Fressange, la nouvelle égérie d’Allianz a peu de chance de rendre le sourire aux experts du réseau de l’assureur…

Lettre de résiliation d'Allianz à son réseau d'experts

Pour télécharger le courrier, cliquez sur l’image

Voilà encore une de ces résiliation massives auxquelles les experts sont tristement habitués (voir «Aréas résilie son réseau d’expert pour le revoir à la baisse»). Cette fois, c’est Allianz qui a déclenché le tir. L’ensemble des 283 cabinets de son réseau ont reçu leur lettre de résiliation à la date anniversaire du 31 mars.

33 cabinets sacrifiés ?
L’ambiance est évidemment tendue chez les experts concernés qui savent que les assureurs ne déclenchent guère ce type de procédure sans arrière-pensée financière (voir «Les drôles de vœux de Generali à « ses » experts…» et «Honoraires des experts : quand l’ANEA fait de la résistance»).

Les dits cabinets pressentent en fait que, comme d’habitude, le jeu des chaises musicales qui vient de démarrer se terminera sur une fausse note. Lorsque la fin du préavis sonnera, tous ne retrouveront pas nécessairement une situation assise à la table d’Allianz. Car la rumeur est tenace : sur les presque 300 résiliés, seuls 250 resteraient dans les petits papiers de l’assureur. Plus précisément, 12% des experts pourraient donc être exclus, soit 33 cabinets…

Un bien long préavis
Allianz n’a évidemment rien dit de tel, se contentant de faire savoir que, parallèlement, un appel d’offres doit être lancé «au second semestre 2014». Mais ce dernier n’est peut-être tout bonnement pas encore formalisé, subodorent les mauvaises langues qui fondent leur impression sur une incongruité : l’assureur a octroyé un inhabituel préavis de 9 mois aux intéressés quand il n’est tenu qu’aux 3 mois contractuellement définis (mais de 12 mois selon la jurisprudence habituelle…).

Du coup, les experts s’interrogent : l’appel d’offres est-il en retard ou ne sert-il qu’à habiller une simple volonté de contraction du réseau aux contours d’ores et déjà décidés ?

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (6 votes, moyenne : 4,83 sur 5)
Loading...

5 Commentaires concernant “EXCLUSIF – Allianz a résilié tout son réseau d’experts !”

  1. Encore Bravo!
    Décidément, les employés technocrates d’assurances sont inventifs, ils n’ont vraisemblablement que ça à faire pour justifier de leurs bonnes places au chaud, les sinistres étant désormais beaucoup externalisés et les services internes devenus totalement incompétents à ce jour.
    N’y aurait-il pas là une voie pour embaucher et participer ainsi à résorber le chômage, mal de notre société? Tâche noble pour les assureurs mutualistes et autres aux multiples services, mais moins intéressante que les gains financiers monstrueux engrangés aujourd’hui!
    Je rêve éveillé, l’argent restera roi au milieu des cadavres des réparateurs et des experts automobiles!

  2. Sans blague!! Surprenant, non?? Et ce, avec la complicité de l’ANEA, le soit-disant représentant des experts!! ….. Bien informé sans doute…. Voyez simplement le nouveau bureau élu cette année….. Lorsque vous avez des amis comme ceux-là, vous n’avez pas besoin d’ennemis….

  3. Bonjour à tous,
    Et alors… Cinquante cabinets en moins, ce ne seront pas les derniers, voir Axa et autre Aréas. Par contre, regardons du côté d’Anea, la grande silencieuse […]. Tiens tiens, tous les experts CONSEILS de cette compagnie Allemande sont tous membres du conseil d’administration d’Anea, ou juste sortants à une ou deux exceptions près. Anea est donc informée nécessairement bien que le chacun pour soi, pour son petit réseau, semble la règle. Mais qui va récupérer les secteurs confisqués à de pauvres petits experts méritants et corvéables à merci? Je parie que, vu la qualité de ce pseudo appel d’offres bien truqué, ce sont les réseaux émergents qui vont être servis…. La ficelle est bien énorme mais ça passe toujours. Et puis, Anea et son président émérite peuvent faire quoi? […]
    À vous lire, vous les morts vivants attentistes de la réparation et de l’expertise.

  4. Encore Bravo!
    Décidément, les employés technocrates d’assurances sont inventifs, ils n’ont vraisemblablement que ça à faire pour justifier de leurs bonnes places au chaud, les sinistres étant désormais beaucoup externalisés et les services internes devenus totalement incompétents à ce jour.
    N’y aurait-il pas là une voie pour embaucher et participer ainsi à résorber le chômage, mal de notre société? Tâche noble pour les assureurs mutualistes et autres aux multiples services, mais moins intéressante que les gains financiers monstrueux engrangés aujourd’hui!
    Je rêve éveillé, l’argent restera roi au milieu des cadavres des réparateurs et des experts automobiles!

  5. Ça devait bien arriver!!!
    Encore une preuve (si il en fallait d’autres) que les experts ne sont plus que des pions que les financiers manipulent à souhait. Et comme les sinistres baissent, on dégraisse le troupeau…
    Quand les experts auront fini de croire que les assureurs sont des gens honnêtes qui s’intéressent aux valeurs humaines et non aux bénéfices qu’ils leur font faire sur le dos des garagistes et des assurés, le métier sera déjà mort et enterrés!!!
    Ne pensez-vous pas qu’il est grand temps de passer à l’étape « recours direct « , juste pour mettre un peu d’animations dans les belles tours de verre de La Défense ou tous ces bureaucrates, avec leurs petits chefs minables assis dans des confortables fauteuils en cuir (avec vos sous bien sûr), sont en train de se marrer en regardant crever les experts et les garagistes!!!!
    Combien de temps avant que les autres assureurs leur emboîtent le pas ?? Ouvrons les paris et faites vos jeux les amis. Car comme ils disent au casino: « rien ne va plus »
    Qui va oser parler de tout ça si ce n’est Après vente auto qui a le courage que dis-je, le mérite d’écrire des vérités qui dérangent sur son site.
    Et n’oubliez pas: quand la musique s’arrête, on enlève des chaises !!!!
    Bon courage
    David

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*