Inscription à la news letter
Notre magazine

Témoignage« On fait quoi, messieurs les experts : on passe tous à l’abattoir ? »

Encore un témoignage de “David”, expert habitué à commenter nos articles. Il s’empare lui aussi de notre article «ANEA : une cellule psychologique pour experts déprimés !» pour appeler à l’union sacrée “réparateurs-experts”, thème récurrent chez nos contributeurs experts…

temoignage_620

Une info venue de nos lecteurs-correspondants!« J’aimerais voir l’ANEA porter cette affaire devant les tribunaux en exigeant le respect du Code de la route et des articles de loi qui régissent légalement notre profession. En particulier celle qui prévoit que l’expert doit détenir un mandat écrit du propriétaire et non de l’assureur et qu’il est incompatible d’exercer un emploi d’assurance en même temps comme le font tous les experts conseils (profession complétement hors la loi d’ailleurs et qui à mon sens ne sert que de père Fouettard pour mater la rébellion et faire gagner encore plus d’argent aux assureurs en s’arrangeant avec les seuils d’incontestabilité !!!)

« J’aimerais voir l’ANEA taper du poing sur la table comme le font les chambres syndicales des réparateurs qui elles se battent au lieu de se laisser écraser sans aucune résistance !!!

« Au lieu de ça, l’ANEA. tente de nous endormir avec la création d’une écoute pour les risques psycho-sociaux de notre métier que nous subissons et connaissons tous depuis si longtemps.

« Pendant ce temps, le BCA mange chaque jour plus de parts de marché, les plateformes des assurances s’autorisent à faire de l’expertise à leur guise pour se passer des experts libéraux un peu trop récalcitrants à leur goût.

« Alors on fait quoi, messieurs les experts ??? On passe tous à l’abattoir et on se recycle dans un autre métier ou on se bat contre un système parfaitement illégal dont les assureurs continuent à tirer des millions d’euros à la sueur de vos fronts ??

« Sans vouloir passer pour un révolutionnaire en puissance, je pense qu’il serait bien plus intelligent de faire cause commune avec les réparateurs qui comme nous aujourd’hui subissent de plein fouet le joug des assurances.

« Ces assureurs qui tentent par tous les moyens de garder la main d’une manière perverse en se servant des experts comme bras armé pour continuer leurs petites magouilles, en supprimant le contradictoire pour mettre les tarifs les plus bas sur les rapports !!!

« Si l’ANEA portait ce dossier brûlant devant les tribunaux, elle obtiendrait le respect de toute la profession et nous n’aurions pas l’impression de payer des cotisations pour aller manger des petits fours dans les salons en cirant les pompes des représentants des assureurs qui s’en amusent (Ce n’est pas mon cas, je vous rassure).

« Courage messieurs, la bataille sera dure et longue mais notre salut à tous en dépend.

« Moi, j’ai déjà choisi mon camp.

« A bon entendeur.

David

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (3 votes, moyenne : 4,67 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*