Inscription à la news letter
Notre magazine

Les Répar’Actrices, stars du 3e Colloque de la Carrosserie en Aquitaine

La toute jeune association de femmes chefs d’entreprise de carrosserie, les Répar’Actrices, fondée à l’initiative de membres de la FFC-Réparateurs, a été officiellement présentée lors du 3e Colloque de la Carrosserie en Aquitaine, qui s’est tenu à Bordeaux fin novembre. L’occasion pour le métier de faire la part belle aux femmes qui l’ont embrassé, seules ou avec leur mari, et qui sont particulièrement motrices dans la vie de leur entreprise et celle de leur syndicat.

Repar actrices

La candidate Les Républicains aux élections régionales, Virginie Calmels, était présente pour célébrer la naissance des Répar’Actrices, dont elle est la marraine officielle.

Elle était dans les cartons depuis plusieurs mois déjà, mais elle a enfin vu le jour officiellement le mois dernier et été présentée en public lors du 3e Colloque de la Carrosserie en Aquitaine, le 26 novembre dernier. Elle, c’est l’association des Répar’Actrices, émanation de la FFC-Réparateurs, qui réunit en son sein des femmes chefs d’entreprises de réparation-collision ou associées avec leur mari ou compagnon dans la carrosserie qu’il détient. Pour l’occasion, c’est Pascale Boulinguier, secrétaire générale de la FFC du Grand Sud-Ouest, qui a présenté les femmes de l’association au public de professionnels présents.

« Elles sont une dizaine à faire partie de l’association, précise cette dernière. Pour l’instant, car nous espérons que beaucoup d’autres femmes les rejoindront. N’importe quelle femme patronne d’une entreprise de carrosserie, qu’elle l’ait créée, reprise ou en ait hérité, ou qu’elle y soit associée à son mari, peut adhérer aux Répar’Actrices, à condition qu’elles deviennent actives à la fédération, bien sûr. » Les membres de l’association viennent de toute la France, ce qui rendra sans doute la communication et les actions plus compliquées, mais chacune des femmes engagées a pris le parti de communiquer avec les autres à distance, notamment par le biais de téléconférences.

Virginie Calmels en marraine

« Les femmes, dans la carrosserie, sont souvent porteuses d’initiatives, mettent en place des idées pratiques, sont très interactives entre elles et notre but, avec cette association, est de les amener à s’engager encore plus », confesse Pascale Boulinguier. Celle-ci ajoute d’ailleurs que « l’autre objectif des Répar’Actrices, c’est d’ouvrir les portes au plus grand nombre de femmes aux métiers de la réparation, voire les aider, si elles sont déjà formées, à pousser plus loin leur parcours, jusqu’à la création d’entreprise si nécessaire ». Comme un symbole, c’est une autre femme de défi et d’entreprise qui a été choisie comme marraine officielle de l’association ; Virginie Calmels, actuelle candidate Les Républicains à la présidence de la grande région Aquitaine, qui réunit désormais l’Aquitaine, le Limousin et Poitou-Charentes.

« C’est une femme qui a toujours été engagée dans des métiers d’hommes et sa carrière dans la direction de grands médias est un bel exemple », affirme Pascale Boulinguier. En effet, Virginie Calmels a été codirectrice générale de Canal+ et directrice générale d’Endemol avant de se lancer, tout récemment, à la conquête de la région, en sa qualité de vice-présidente de Bordeaux-Métropole. « Elle a accepté très vite de nous marrainer et elle a placé, dans son programme, la défense de l’artisanat et des petites entreprises au premier rang de ses priorités », confirme Pascale Boulinguier.

Les combats juridiques et de terrain célébrés

Ce 3e Colloque de la Carrosserie en Aquitaine n’était pas seulement l’occasion pour les femmes de la FFC d’être mises en avant mais aussi pour les combats de toute la fédération d’être célébrés. Notamment les combats juridiques, parmi lesquels la victoire des carrossiers adhérents du syndicat face à Nobilas, au mois de mars dernier. Autres chantres de la défense des carrossiers, sur le terrain cette fois, la société Les Affranchis, dirigée par Benjamin Labonne, président de la FFC-Réparateurs Auvergne, et son ancien associé, Florian Mourgues, qui vient de reprendre officiellement son activité d’expert en automobile, était au rendez-vous.

Ceux-ci n’ont pas manqué de revenir sur les nombreuses batailles menées au quotidien par leurs soins afin que les automobilistes victimes d’accidents non responsables puissent avoir accès au recours direct ou, simplement, afin que les propriétaires de véhicules ayant eu à faire face à des problèmes d’indemnisation avec leur assurance puissent recevoir toute l’aide dont ils ont besoin. Ils se sont fait, sur scène, la voix de l’indépendance au quotidien des réparateurs par rapport à leurs donneurs d’ordres.

Le colloque a d’ailleurs permis à l’ensemble des représentants des 100 entreprises présentes de se féliciter publiquement d’une première année entière vécue sous le signe du libre choix du réparateur. Enfin, au cours des quatre heures de débat qui ont émaillé l’événement, la FFC-Réparateurs a pu féliciter les deux fils de la famille Lagouarde, Grégory et Jérémy, vainqueurs tous deux du titre de Meilleur ouvrier de France, le premier en tant que carrossier-peintre, le second au titre de professeur de carrosserie.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 votes, moyenne : 4,00 sur 5)
Loading...

2 Commentaires concernant “Les Répar’Actrices, stars du 3e Colloque de la Carrosserie en Aquitaine”

  1. ….. La Calmel… La nouvelle amoureuse de Juppé… Bien sûr qu’elle aime les petites… entreprises… pour se faire élire. Oui, elle vient des grands groupes et gagne SUPER BIEN SA VIE GRÂCE A EUX. Alors je vous inviterai à mieux choisir vos égéries mesdames de la carrosserie, car vous allez ressortir « bosselées… ». Son discours est vieux… comme Juppé. Nous sommes dans un contexte ou toutes les vieilles recettes n’ont plus leur place….Bien belle journée à vous Mesdames 🙂

  2. Bravo. Cela bouge et les lignes de front se déplacent vers davantage de liberté, davantage d’indépendance, au bénéfice premier d’un seul acteur : l’automobiliste, propriétaire du véhicule.
    Il était temps !
    Il reste beaucoup à faire, mais tous ces sourires sont prometteurs.
    Bon vent aux Répar’Actrices, et celles et ceux qui les accompagnent !
    Wilfried Reinermann expert en Automobile en Val d’Oise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*