Inscription à la news letter
Notre magazine

Panorama des réseaux de carrosseries 2016 – Plébiscite pour Axial

Indétrônable : Axial s’est vu décerner le prix de l’enseigne de l’année après avoir déjà glané cette récompense à trois reprises, de 2012 à 2014. AD Carrosserie continue sa montée en puissance, Five Star tente de se maintenir et Acoat Selected s’invite sur deux podiums « intermédiaires ». Un regret de taille en marge de ce palmarès : pas d’évaluation de la relation carrossier-assureur cette année, contrairement aux trois dernières…

Herran_Cleris_620

De gauche à droite : Philippe Herran, P-dg d’Edra (réseaux Axial) et Patrick Cleris, nouveau président de la FRCI.

Les éditions du Panorama des réseaux de carrosseries se suivent et se ressemblent. Du moins en ce qui concerne les enseignes mises à l’honneur. Car cette année, les têtes de réseaux étaient bel et bien là, après l’édition «parenthèse» de 2015 où elles avaient brillé par leur absence et où l’événement n’a pas vu de remise de prix…

Ce désormais traditionnel Panorama des réseaux de carrosseries s’appuie sur une étude réalisée entre le 11 avril et le 9 mai 2016 par l’institut CSA pour notre confrère Décision Atelier, s’attachant à définir à travers huit items principaux la satisfaction des adhérents envers les huit enseignes suivantes : Acoat selected, Autoneo, Axial, AD Carrosserie, Five Star, Ixell Carrosserie, Precisium Carrosserie et Top Carrosserie. Soit un panel de 2 181 dirigeants d’entreprises de la réparation-collision, auprès de qui l’institut de sondage a obtenu un taux de réponse de 24% (529 réponses).

Les prix de cette édition 2016 étaient au nombre de 4 : le prix de la performance support, lié à toutes les dimensions étudiées en matière d’accompagnement des pros par la tête de réseau (formation, accompagnement technique, animation, communication, etc.) ; le prix de la performance réseau, qui est venu distinguer l’enseigne pour laquelle les pros manifestaient le plus leur attachement (items tels que la recommandation, l’avantage d’être dans ce réseau plutôt qu’être indépendant, ou d’être dans ce réseau plutôt qu’un autre…) ; le prix de la performance commerciale, basé sur les items liés à l’apport de trafic, aux conditions des accords avec les donneurs d’ordres, l’aide au développement du CA, ou encore au travail à la rentabilité de l’adhérent ; et enfin le prix de l’enseigne de l’année, basé sur les meilleurs des huit items-clés étudiés par le CSA.

Axial : 4/4

Et à quatre reprises, le réseau emmené par Philippe Herran, P-dg de l’Edra, s’est hissé sur la première place du podium ! S’il a certes dû par deux fois partager sa première place avec une enseigne AD Carrosserie de plus en plus dynamique au fil des éditions, Axial demeurera à n’en pas douter comme l’indéboulonnable leader de ces premières éditions. Voici les podiums complets :

  • Prix de la performance support
    1er ex-aequo Axial et AD Carrosserie
    2è Five Star
    3è Acoat Selected
  • Prix de la performance réseau
    1er Axial
    2è AD Carrosserie
    Five Star
  • Prix de la performance commerciale
    1er ex-aequo Axial et AD Carrosserie
    2è Five Star
    3è Acoat Selected
  •  Prix de l’enseigne de l’année
    Axial

Le trio de tête n’a donc que peu ou prou changé depuis le Panorama des réseaux de carrosseries 2014 – dernière édition où s’était déroulée une remise de prix. Pour l’essentiel en effet, Axial, AD Carrosserie et Five Star règnent sans partage ou presque sur la distribution des premiers prix. Acoat a su tirer son épingle du jeu cette année, en se plaçant à deux reprises sur la troisième marche du podium (Prix de la performance support et Prix de la performance commerciale).

Top Carrosserie va mieux

Et les autres ? Groupauto par exemple, qui a organisé en décembre dernier la première convention pour son réseau Top Carrosserie, a fait plusieurs annonces d’importance pour améliorer l’offre produit et pièce, pour améliorer la rentabilité des affaires et leur visibilité, notamment sur le web.

Une montée en puissance qui n’a –inertie oblige– pas encore porté tous ses ses fruits, mais la tendance est apparemment bonne : la satisfaction du réseau a augmenté de 1,2 point en note générale et tout particulièrement en matière de politique d’achat. L’offre de St-Amand n’y est sûrement pas étrangère.

Quant à Precisium Carrosserie, il a pu de son côté souffrir des efforts consentis par le groupement pour lancer le nouveau panneau Garage & Co…

Black out sur la relation carrossiers-assureurs ?

Un regret de taille enfin : Décision Atelier n’a pas fait réaliser −ou n’a pas voulu rendre public− l’intéressant jugement que les carrossiers interrogés donnent habituellement sur leurs relations avec les donneurs d’ordres. Durant les éditions 2013, 2014 et 2015, constats étaient pourtant régulièrement faits par l’étude que les agréments et leurs contraintes assurantielles étaient souvent insupportables aux carrossiers (voir notre article 2015, notre article 2014 et notre article 2013).

L’absence de ce baromètre relationnel dans cette édition 2016, auquel on s’était d’autant plus habitué qu’il était unique en son genre, est donc particulièrement regrettable. Et ce d’autant plus que l’étude semble constater un regain d’optimisme dans les rangs des carrossiers sous enseigne (voir notre second article sur l’événement), tant en ce qui concerne l’évolution du CA (30% le constatent en hausse et 53% stable) qu’en matière de foi en l’avenir (36% plutôt optimistes et 37% le voient sans dégradation).

Quel dommage donc de ne pouvoir mettre ce regain d’optimisme des carrossiers en perspective du ressenti envers leurs donneurs d’ordres. Sont-ils cette année moins vindicatifs car plus sereins que les 3 dernières ou, au contraire, se sentent-ils plus forts et plus libres d’être encore plus critiques ? Il nous manque cette montagne de question pour compléter ce beau Panorama 2016…

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*