Inscription à la news letter
Notre magazine

Bosch attaque Oscaro – réactions: «Combien de métiers respectables vont-ils s’éteindre?»

… «J’ai démarré à 15 ans, j’ai 45 ans, je suis installé depuis 18 ans. Mais là, c’est n’importe quoi. La concurrence est valable si elle est constructive. Toutes les professions intermédiaires qui assurent du service sont directement menacées [par les ventes en ligne].
Le particulier, qui a 64% de remise franco de port, est à la limite de la raison. Le site internet va sûrement embaucher, mais combien de métiers respectables vont-ils s’éteindre? Car le particulier n’embauchera JAMAIS.
Ce n’est plus de la concurrence. Je suis enfin rassuré que vous souleviez le malaise et je suis positif pour l’AVENIR de nos personnels et surtout pour nos apprentis qui sont notre pérennité.
Je suis encore PASSIONNÉ par ma profession. J’espère que la raison l’emportera et que je formerai beaucoup d’autres apprentis!!!
Merci
».
Garage Des Arènes
Antoine Garcia, maître artisan
11100 Narbonne

Tous les articles sur ce sujet: cliquez ici

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

1 Commentaire concernant “Bosch attaque Oscaro – réactions: «Combien de métiers respectables vont-ils s’éteindre?»”

  1. bonjour,je suis en micro-entreprise dans la réparation auto,il faut vivre avec son temps,car beaucoup de professionnels de l’auto s’enrichissent sur le dos des automobilistes.
    J’ai commence ma vie dans le domaine de la réparation en 73. A cette époque on réparait un véhicule à moindre coût et surtout sans valise. Maintenant ce n’est plus la même chose.
    Heureusement que ces sites internet sont là pour pratiquer de tels rabais; ça veut dire que la voiture est une vraie vache à lait et que beaucoup en profitent.
    ans le temps, c’était l’amour de la belle mécanique; maintenant, c’est le rendement et l’endettement pour certaines réparations!
    Et l’apprenti aura toujours sa place
    tchao

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*