Inscription à la news letter
Notre magazine

Nos lecteurs ont du talent

Actualités

Qu’ils nous aient transmis des informations ou qu’ils aient commenté des articles, voilà les dernières contributions de nos lecteurs-journalistes!
Vous aussi, n’hésitez plus: participez à la pertinence de notre contenu en commentant nos articles ou en nous contactant à:
[email protected]

Un expert automobile est venu témoigner des difficultés qu’il rencontre à faire son métier, en voulant insister sur les dessous trop méconnus selon lui de son activité. Un témoignage qui montre à quel point ce qu’il ressent rejoint ce que vivent les carrossiers. Un témoignage enfin qui vient compléter celui que nous publiions le 7 janvier dernier et qui, depuis, a déjà été lu… 16 280 fois sur ce site (au 28 août 2014) !

Aux dires de carrossiers excédés, BCA Expertise imposerait ses tarifs et ses décisions sans réelle approche contradictoire et ce, malgré la charte qu’il signait en 2010 qui le préconise pourtant. Pour tirer les prix vers le bas, ses experts s’appuient sur un barème interne qui ignore les temps constructeurs pour mieux revisiter à la baisse les devis de carrossiers…

C’est la FFC qui l’a souligné dans un communiqué : à Lille, des carrossiers ont quitté la réunion Axa/Nobilas avant la fin. Ce n’est pas la seule : à Montpellier, au cours d’une session questions-réponses musclées, 20 des quelque 25 carrossiers présents ont aussi quitté la salle. Si Nobilas garantit des volumes aux carrossiers, les carrossiers ne garantissent pas le volume des présents aux réunions régionales…

Parfois, certains témoignages de nos lecteurs s’avèrent plus pertinents que tous les articles que nous pourrions écrire. Car ils ont la vérité et la sincérité du terrain. C’est le cas de celui de Gérard, qui mérite d’être lu par tous les acteurs de la réparation-collision. Nous vous le livrons tel que nous l’avons reçu. Bonne lecture et n’hésitez pas à compléter sa « lecture » du marché en témoignant à votre tour…

Avoir grossièrement contrefait le nom du leader oscaro.com n’aura pas porté chance à Cesaro.fr : le petit site de vente de pièces en ligne vient de fermer discrètement et sans gloire. Il laisse à la porte beaucoup d’internautes mécontents, mais apparemment peu de fournisseurs : ils ont senti les lauriers du site flétrir et pris leurs précautions

Tout témoignage n’a pas valeur statistique et n’engage que celui qui le produit. Certes. Mais celui-là nous a paru intéressant dans son ensemble à plus d’un titre : ce courrier est présenté comme émanant d’un jeune expert qui veut encore croire à son métier, y dénoncer des dérives que nous avons déjà entendues de-ci de-là… et témoigner anonymement pour ne pas nuire à sa carrière et/ou au cabinet qui l’emploie, un peu à l’image des confessions de carrossiers que nous recueillions durant l’année 2010 et qui réclamaient aussi l’anonymat par peur du pouvoir des donneurs d’ordres. Bien sûr, il appelle vos commentaires. Masqués ou non. Et concordants ou non…

1 10 11 12