Inscription à la news letter
Notre magazine

Le « best of » depuis toujours

Voilà les 100 articles les plus lus depuis la naissance d'apres-vente-auto.com en mars 2009. Bon voyage dans les sujets forts des 5 dernières années ! Vous le verrez : beaucoup sont encore d'actualité…

Et surtout… Merci à tous d'être aussi nombreux à nous lire !

La rédaction

Ces articles ont généré 657636 vues au total.

Apres-Vente, le Mag’

(32535 vues) - 30 Août 2011 / 0 Commentaires

La mission d’Après-Vente Automobile est inscrite dans son nom : notre revue s'est donnée pour vocation de vous permettre d’appréhender les grandes tendances de l’évolution de la rechange et la réparation. C'est aussi le seul journal professionnel qui soit écrit par ses lecteurs, grâce à l'analyse permanente des clics générés chaque mois par une moyenne de 60 000 ouvreurs/cliqueurs d'un ou plusieurs de nos articles en ligne.

Tout témoignage n'a pas valeur statistique et n’engage que celui qui le produit. Certes. Mais celui-là nous a paru intéressant dans son ensemble à plus d’un titre : ce courrier est présenté comme émanant d’un jeune expert qui veut encore croire à son métier, y dénoncer des dérives que nous avons déjà entendues de-ci de-là… et témoigner anonymement pour ne pas nuire à sa carrière et/ou au cabinet qui l’emploie, un peu à l’image des confessions de carrossiers que nous recueillions durant l’année 2010 et qui réclamaient aussi l’anonymat par peur du pouvoir des donneurs d’ordres. Bien sûr, il appelle vos commentaires. Masqués ou non. Et concordants ou non…

Avoir grossièrement contrefait le nom du leader oscaro.com n’aura pas porté chance à Cesaro.fr : le petit site de vente de pièces en ligne vient de fermer discrètement et sans gloire. Il laisse à la porte beaucoup d’internautes mécontents, mais apparemment peu de fournisseurs : ils ont senti les lauriers du site flétrir et pris leurs précautions
Re-bonjour chaînes de distribution, au revoir courroies du même nom ? Pas aussi simple, mais le fait est là : après avoir régné sans beaucoup de partage durant une vingtaine d’années, la technologie «courroie» cède une place croissante à la «chaîne» dans le cœur de nos amis constructeurs. Quel(s) impact(s) sur l’entretien-réparation ?

Depuis quelques jours, Oscaro.com «balance» du Bosch à tout va avec des pointes à 64% de remise. En s’alimentant sur les plateformes de distribution. Et sans l’aval de l'équipementier qui ne décolère pas et attaque le site pour «usage frauduleux de la marque Bosch»...

Le problème : les carrossiers ont l'injuste réputation d'appliquer un taux horaire élevé et dopé par des augmentations annuelles supérieures à l'inflation. Une fausse réputation qui peut menacer tous les réparateurs, carrossiers ou non. La solution ? Que les carrossiers mettent fin au référentiel du taux horaire affiché en révélant leurs taux imposés. Cela vaut bien un nouvel "appel à témoins", même anonymes...
Feu Vert a la communication incisive : dans ses spots télé, il s’attaque ouvertement au positionnement-prix de l’après-vente des réseaux constructeurs. Et utilise l’argument encore mal connu des automobilistes qui permet de faire entretenir un véhicule hors réseau de marque sans perdre la garantie constructeur…
L’histoire des plateformes régionales se remet en marche vers des matins qui déchantent. Après leur émergence souhaitée mais controversée, puis l'âge d'or de leur multiplication, voilà qu’arrive l’heure de leur douloureuse sélection. 80 plateformes aujourd’hui, la moitié demain ?
Oscaro.com, qui n'est plus à une provocation près, vient de profiter d’une belle promo via Autoplus. Thème de l’article (Autoplus du 5 mai 2009): «Pièces achetées sur le Net et posées en centre-auto». Résultat: une facture de 210 euros (pièces et MO) pour la pose des freins arrière neufs sur Scenic (dont purge), contre des devis à 350 € (Bosch Service) et à 450 € (Renault).

Le nombre de demandes d’agréments repart à la hausse, parfois même dans des proportions dignes des années 90. Les nombreux MRA et carrossiers, encouragés à se lancer dans l’activité par des réseaux qui chassent à nouveau le volume, devraient pourtant rester prudents...

Les démonte-pneus sont incontournables dans l’atelier. Encore faut-il bien définir le type de matériel correspondant à ses besoins. Des versions manuelles devenues quasiment obsolètes jusqu’aux versions automatiques réservées aux gros volumes, tour d’horizon des questions à se poser avant d’investir.
L’offre de matériel de contrôle de la géométrie des trains repose sur plusieurs technologies. Du petit faiseur aux faibles besoins jusqu’au centre spécialiste enchaînant les contrôles (type pneumaticien), il y en a pour tous les goûts… et pour toutes les bourses ! Tour d’horizon de l’offre et des tendances du marché.

Pièces vitales pour préserver les performances du moteur, les joints de queue de soupapes sont des éléments trop souvent négligés. Spécialiste de la pièce d’étanchéité d’origine, Corteco rappelle leur rôle essentiel et conseille leur changement avant qu’il ne soit trop tard.

L’expert agréé, bras armé des assureurs pour contourner la loi Hamon ? C’est ce que préfigure cette note de la Matmut et AMF Assurances envoyée par  aux cabinets d’expertise de leur réseau. Le texte les encourage, ni plus ni moins, à "oublier" le taux de main d’œuvre des réparateurs d’un même secteur pour les mettre en concurrence sur le coût de réparation global trop élevé en identifiant et en imposant une «moyenne arithmétique». Ceci pour favoriser leurs réparateurs : ceux au "vrai taux horaire" faible…

Dans ce maelström des sites de ventes de pièces sur Internet, un distributeur-stockiste membre de Starexcel (les Ets Ferron, Vitré-35) finalise le sien : «piecesetpneus.com» aura une destinée nationale et a au moins un mérite que d’autres n’ont pas ou plus : il veut respecter la chaîne des marges actuellement en vigueur dans la rechange et la réparation auto.

Il est des vœux dont on se passerait volontiers. Ceux qu’Yves Larnaud, le patron de l’indemnisation auto de Generali, a adressé à « ses » experts sont de ceux-là. Au menu 2013 : «pression», «pas de cadeau», «sanctions» et possibles déductions sur honoraires. Épiphénomène local ou symptôme d’une maladie touchant toute une profession ?

La clim est désormais un passage obligé des véhicules dans l’atelier et comme de nombreux réparateurs, vous faites «de la recharge». Sauriez-vous pour autant diagnostiquer un dysfonctionnement ou une panne ? Trois appareils permettent de contrôler l’ensemble des éléments du circuit.

01Net s’est récemment laissé allé, dans son édition papier, à diagnostiquer une Peugeot 208 à l’aide d’un adaptateur OBD-II Bluetooth et d’une application pour smartphone. Mais si l’article révèle les étonnants potentiels offerts par ce matériel au prix extrêmement modique, il semble vouloir montrer un peu trop vite que le diagnostic auto n’est pas si sorcier. Pas tant, mais un peu quand même. Explications.

Bosal distribution lance Sweeper

(9874 vues) - 10 Nov 2010 / 0 Commentaires

Sweeper est un nettoyant moteur destiné aux mécaniques Diesel en proie à des problèmes d’encrassement. Turbos, catalyseurs, vannes EGR, FAP ou injecteurs, il permet un entretien en profondeur sans démontage en agissant sur les dépôts de suies. Mais comment ça marche?
Mis à nouveau en redressement judiciaire deux ans et demi seulement après le précédent, Fog Automotive espère un nouveau plan de continuation qui le mette à l’abri des fronts conjugués des concurrences industrielles exotiques, d’un marché atone, de banquiers frileux, de fournisseurs inquiets et de créanciers croissants. L'entreprise compte sur  le tribunal de commerce de Paris pour lui ré-inventer un troisième avenir en moins de 10 ans…