Inscription à la news letter
Notre magazine

Equip Auto 2015 : les organisations professionnelles mobilisées !

Pour la conférence de lancement, la FIEV, la FFC et l’organisateur Comexposium ont convié les principales organisations professionnelles à participer à l’opération. En affichant une unité de rigueur pour le grand rendez-vous français de l’après-vente, elles s’assignent l’objectif de faire venir le maximum de réparateurs au salon de Villepinte…

Equip Auto2015_lancement

Pour la prochaine édition 2015 du salon Equip Auto, qui fêtera ses 40 ans du 13 au 17 octobre prochains au Parc des Expositions de Paris Nord-Villepinte, les principales organisations professionnelles (CNPA, FNAA, FEDA, GNESA, Syndicat des professionnels du pneu, GNFA, SNCTA pour les contrôleurs techniques), ont répondu présent à l’appel de la FIEV et de la FFC, les propriétaires du salon, ainsi qu’à Comexposium, l’organisateur de la manifestation. A travers elles, c’est en fait l’ensemble de la branche des métiers et des services de l’automobile qui a affiché une belle unité en se projetant sur l’édition 2015. Et sur ses enjeux…
Des enjeux de taille pour une branche qui se place comme la 5è plus importante dans l’économie française en termes de chiffre d’affaires, avec plus de 10,5 milliards d’€ réalisés via ses 110 000 entreprises employant 405 000 salariés ! Reste que les mutations profondes et de plus en plus rapides du marché, dont le contexte est d’autant plus difficile qu’il subit une baisse structurelle du nombre d’entrées-atelier, constituent autant d’écueils à éviter ; des écueils qui peuvent toutefois -pour qui est préparé-  constituer des opportunités !

Le MRA au cœur de la manifestation

Si les organisations professionnelles étaient présentes, c’était donc avant tout pour souligner leur mobilisation face aux enjeux auxquels devra faire face l’ensemble de la filière automobile, qui reposent notamment sur trois points principaux : l’évolution galopante de la technologie embarquée, celle du comportement des consommateurs-automobilistes, et donc la nécessaires adaptation des entreprises du secteur à cette nouvelle donne. Un point qui a d’ailleurs permis de (re)mettre en lumière les atouts dont dispose le MRA dans un contexte de marché changeant et difficile : sa proximité et justement son adaptabilité aux nouvelles donnes du marché font qu’il apparaît comme la seule population de l’après-vente ayant enregistré une hausse de son chiffre d’affaires sur les cinq dernières années. Selon le Gipa en effet, les MRA ont sur cette période gagné 7 points quand les fast-fitters et spécialistes ont maintenu leurs parts de marché ; l’OES apparaît selon le Gipa comme le grand perdant avec un recul de 8 points…

Accompagner et fédérer les professionnels

Pour Patrick Cholton, président de la FFC, «on assiste à un renouvellement générationnel dans la profession des carrossiers. Les jeunes entrepreneurs rencontrés dans le cadre de nos symposium en région n’ont pour beaucoup jamais mis les pieds à Villepinte. Nous devons les convaincre de l’utilité pour eux de ce salon, et leur présenter les outils et services dont ils ont besoin. C’est l’objet du village de la carrosserie qui sera encore plus grand que celui de l’édition précédente.» A la FNAA, on se félicite de la réorientation du salon vers les réparateurs, initiée il y a deux ans : «Il faut continuer à proposer toujours plus de démonstrations techniques pour inciter les réparateurs à venir sur le salon», a souligné son secrétaire général, Aliou Sow. Guy Lazare, président du GNESA, a quant à lui déclaré 2015 année de la connectivité : «Après plusieurs éditions où notre stand a accueilli des démonstrations sur les véhicules électriques, l’édition 2015 verra le GNESA proposer des nouveautés en matière de connectivité : c’est indiscutablement un des leviers de business pour les réparateurs car cela va profondément modifier l’approche du métier, tant à l’atelier que dans leurs relations avec leurs clients.»
C’est donc aussi pour manifester leur volonté de fédérer derrière elles leurs adhérents pour ce rendez-vous qui se veut incontournable pour les professionnels de l’après-vente que ces fédérations ont répondu présent. En mobilisant les professionnels pour ce rendez-vous, plus que jamais nécessaire au regard des enjeux de demain, les organisations professionnelles s’attachent à initier un cercle vertueux comme l’a expliqué Alain Landec, fraîchement élu président de la Feda : «En faisant revenir les réparateurs sur le salon, cela incite les équipementiers à venir présenter leurs nouveautés.»
Et le président de la FIEV, Claude Cham, de conclure : «Pour réussir Equip Auto 2015, il faut pouvoir proposer aux visiteurs une vision à moyen-long terme du secteur : la mobilité est aujourd’hui à un tournant et il est vital d’anticiper sur les évolutions du marché à venir, tant en termes de formations que de matériels ou de services. Il faut donc anticiper… sans pour autant oublier les outils et services qui vont permettre au réparateur de travailler demain matin : avoir la tête dans les étoiles, mais les pieds dans la glaise !»

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*