Inscription à la news letter
Notre magazine

VHU : le recyclage tente de séduire les jeunes

Alors que l’Anfa et l’UPEM lancent une formation spécifique dans la valorisation des VHU, Caréco a récemment invité les jeunes collégiens à découvrir son univers si particulier mais plein d’avenir.
caréco  réemploiLe nouveau parcours «Recyclage et valorisation des véhicules» est en place au sein de la formation licence «Organisation et management des services de l’automobile» (licence OMSA). Elle est proposée en alternance sur 1 an après un BTS. Les évolutions réglementaires et l’objectif actuel de 95% de recyclage du poids moyen des véhicules hors d’usage (VHU) entraînent les professionnels dans plus d’optimisation et de rationalisation. D’où le besoin d’un personnel formé spécialement, en particulier en licence OMSA mention «recyclage». Les étudiants sont ainsi amenés à développer des compétences en organisation et gestion d’un centre de recyclage automobile : pilotage, gestion financière, performance des ateliers, optimisation des processus, gestion des pièces de réemploi, etc.

Journée nationale du réemploi

De son côté, le 21 mai dernier, Caréco a invité quelque 2 000 collégiens de 3ème à visiter l’un de ses 80 centres de recyclage nationaux dans le cadre d’une journée pédagogique. «Nous souhaitons que les Français prennent conscience que le réemploi est une activité innovante, qui s’inscrit dans un cercle vertueux en matière économique et environnementale, explique Didier Richaud, président-fondateur de Caréco. Les produits d’occasion issus du réemploi participent pleinement à l’économie circulaire et sont créateurs d’emploi. Parce que nous pensons que Caréco est devenu un modèle du réemploi en France, nous ouvrons nos portes aux jeunes générations. Le réemploi est un acte militant.»

Et pour le recycleur, la jeunesse n’est pas qu’un moyen de trouver les têtes et les bras de demain, c’est bien entendu de sensibiliser une clientèle potentielle. En effet, un sondage BVA réalisé pour Caréco démontre que 84% des 18-24 ans sont prêts à choisir des pièces recyclées pour la réparation de leur automobile. Et l’enseigne souhaite même que, dès 2016, une journée nationale du recyclage trouve sa place en France avec pour mot d’ordre : «réemploi, une idée neuve !».

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*