Inscription à la news letter
Notre magazine

Groupauto International met le pied… en Amérique du Nord !

Quelques mois après Autodistribution International, c’est Groupauto International qui trouve moyen de jeter un pont transatlantique pour s’installer en Amérique du Nord, par le biais de son tout nouvel adhérent, WorldPac, et ses 115 points de vente.

New Logo WorldPac

How The West Was Won”, titre original du western “La Conquête de l’Ouest”, donnait une idée, certes héroïque, de la manière dont les pionniers américains avaient colonisé le Far West au XIXème siècle. Son parallèle, dans la distribution de pièces de rechange, s’incarnait déjà dans Autodistribution International (ADI) : par l’intermédiaire du groupement Pronto, le groupement s’attaquait enfin au marché nord-américain à l’aube d’Automechanika 2014. C’est notre partenaire AM Today qui vient de nous l’apprendre : à présent, le casting accueille aussi  Groupauto International. A travers le groupement WorldPac cette fois, il met lui aussi le pied sur ce continent plein de promesses qu’est l’Amérique du Nord.

Car WorldPac n’est autre qu’une filiale à 100% de ce titan qu’est Advance Auto Parts, n°1 du commerce de pièces de rechange aux Etats-Unis. Et WorldPac, du haut de ses 45 ans (et de son milliard de dollars de chiffre d’affaires), est lui aussi n°1 dans son domaine : la distribution de pièces pour véhicules importés, autrement dit non américains. Avec 115 points de vente et quelque 30 000 garages dans son fichier clients, WorldPac est tout sauf un petit et ce n’est pas pour rien que Groupauto International a choisi cette entité comme vaisseau de son débarquement outre-Atlantique.

Miser sur le bon cheval

En effet, qui mieux qu’un distributeur spécialisé dans les pièces étrangères –et notamment européennes– aurait pu servir de rampe de lancement à l’un des principaux groupements de distribution de pièces du Vieux Continent ? D’ailleurs, WorldPac travaille déjà avec plusieurs des fournisseurs premium de Groupauto International et va sans doute servir à ceux qui étaient encore absents du marché nord-américain d’y prendre pied aussi. Les débouchés commerciaux des services de l’automobile sont souvent bien plus faciles à trouver qu’en première monte.

Le fait que Blackstone, actionnaire majoritaire d’Alliance Automotive Industries, maison-mère de Groupauto International, soit lui-même américain et très influent sur son continent d’origine contribue également à expliquer cette nouvelle adhésion pour le groupement. Celle-ci devrait être officielle le 1er juillet. Mais qu’il s’agisse d’ADI ou de Groupauto International, attaquer le marché d’Amérique du Nord nécessitait de s’appuyer sur de gros adhérents, puissants et différenciés. Pour l’instant, le choix semble justifié. Espérons seulement pour les deux groupements que leur épopée soit aussi épique et au long cours que la fresque cinématographique qui nous a inspiré notre parallèle de départ…

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*