Inscription à la news letter
Notre magazine

Equip Auto – Euro Repar Car Service: 1800 en France, 8000 dans le monde!

Euro Repar Car Service, le réseau de réparation multimarque du groupe PSA, fait étape sur Equip Auto pour la première fois de sa (récente) histoire pour y confirmer le dynamisme de son déploiement −1 600 à 1 800 en France en 2016, 8 000 dans le monde en 2020 !− ainsi qu’un pan des ambitions de la stratégie après-vente du constructeur, dont… le montage des pièces Mister-Auto dans le réseau !

Euro Repar Car Service

Euro Repar Car Service à l’assaut de la réparation indépendante. Le réseau multimarques du groupe PSA a profité de son tout premier Equip Auto pour rencontrer des prospects et, surtout, renforcer l’image de l’enseigne, encore un peu floue pour une partie du paysage de la rechange hexagonal. Heureusement, le constructeur, au moment de fusionner les enseignes Eurorepar et Motaquip sous un même panneau, a eu la bonne idée de conserver en partie le nom du premier pour conserver une marque connue des réparateurs.

« 2015 est l’année zéro de notre développement, affirme Nuno Zigue, directeur de la business unit Eurorepar Aftermarket, en charge à la fois du réseau et de la gamme de pièces de rechange Euro Repar. Nous avons procédé à la resignature des adhérents des réseaux Motaquip et Eurorepar, en France comme en Espagne : cette étape est quasiment achevée. » Résultat, plus de 1 100 garages ont déjà signé pour adopter l’enseigne Euro Repar Car Service en France –dont 25% de nouveaux adhérents– et quelque 600 en Espagne. D’ici la fin de l’année 2015, le chiffre de 1 250 adhérents est visé. Ce qui, au rythme de déploiement du réseau, devrait être atteint.

Les pays frontaliers visés

Mais les objectifs sont encore plus ambitieux puisqu’en 2016, le but est d’atteindre entre 1 600 et 1 800 adhérents en France −soit presque le double des plus gros réseaux multimarque actuels− et de propager le concept dans les pays frontaliers. L’Allemagne –une centaine de garages signés depuis juin– l’Italie (250 signatures) et le Portugal sont déjà en cours de couverture. L’an prochain, le groupe compte commencer le déploiement de l’enseigne en Belgique, au Pays-Bas et au Royaume Uni. Et parmi les autres cibles visées pour l’avenir, la Chine, le Brésil, la Russie et la Turquie figurent en bonne place. « Notre objectif mondial est d’atteindre les 8 000 points de service d’ici 2020 », confirme Charles Sirot, responsable du développement mondial Euro Repar Car Service.

Le profil des prospects, du moins sur le marché français, a légèrement changé par rapport à l’époque Eurorepar. « Nous visons moins d’agents de marque et davantage de réparateurs indépendants », soutient Nuno Zigue. Mais la business unit a fait le choix de leur apporter un contenu étoffé, comme le mérite un réseau de réparation multimarque de constructeur : documentation technique, assistance technique téléphonique, aide au diagnostic multimarque, système informatique de gestion de l’atelier, outils et opérations marketing et communication, avec budget d’accompagnement nécessaire aux opérations en local… En ce moment même, une campagne radio est d’ailleurs en cours, pour gonfler la notoriété de l’enseigne.

Digitalisation exigée

« Nous insistons particulièrement sur la digitalisation, affirme Nuno Zigue, afin de coller aux habitudes du consommateur. » Ainsi, chaque adhérent dispose d’une page web personnalisée aux couleurs de l’enseigne, avec module de devis en ligne et prise de rendez-vous en ligne également. Pour plus de clarté et de compétitivité, Euro Repar Car Service propose 27 forfaits dont 6 nationaux, tous secteurs géographiques confondus. Les 21 autres sont adaptables en fonction de la zone de chalandise du garage. « Cela permet au réparateur de communiquer ouvertement sur les prix, ce qui est très important sur Internet », précise Charles Sirot. De plus, le consommateur a la possibilité de noter son garagiste en fonction de la qualité de service perçue. Deux mesures de « transparence », selon Nuno Zigue.

Bien sûr, l’enseigne a d’autres exigences vis-à-vis de son réseau, notamment des engagements d’achat de pièces auprès des plateformes de distribution du groupe PSA (actuellement en cours de réaménagement). En l’occurrence, 10 000 euros annuels par compagnon dans les ateliers de mécanique et 5 000 euros par compagnon dans les carrosseries et pour les apprentis. « Ce qui correspond environ à 25% du volume de pièces achetées chaque année par les compagnons d’un garage », certifie Charles Sirot.

Si le concept Euro Repar Car Service se veut plus « light » qu’un réseau constructeur et moins axé sur d’anciens agents, il n’en comporte pas moins des impératifs sur lesquels le groupe PSA ne transige pas. «La condition première d’entrée est d’être un professionnel de la réparation reconnu sur son secteur », affirme Charles Sirot. Les candidats à l’adhésion doivent aussi disposer d’outils de diagnostic à jour, disposer d’un minimum de deux productifs à l’atelier, s’acquitter de 80 euros par mois de redevance pour l’accès aux outils et services de l’enseigne et bien sûr, adhérer à sa stratégie.

La pièce : un levier

Parmi les arguments forts de l’enseigne : la gamme de pièces Eurorepar. «Nous travaillons à en faire une vraie gamme multimarque, ce qui est indispensable si nous voulons couvrir les applications autres que celles du parc roulant français», soutient Nuno Zigue. Ce qui, par ricochet, bénéficiera sans doute également aux applications moins courantes du marché français. Aujourd’hui, cette gamme qui s’adresse aux véhicules de trois ans et plus est riche de 50 familles de pièces et de 9 000 références, et permet déjà de couvrir 80% du parc automobile de l’Hexagone.

« Nous estimons pouvoir contribuer à hauteur de 60 à 70% du chiffre d’affaires pièces de nos garages avec cette seule gamme d’ici deux ans, assure Charles Sirot. Aujourd’hui nous n’y contribuons qu’à 35% mais ce taux devrait vite augmenter grâce au renforcement de la relation de nos adhérents avec nos plaques de distribution », actuellement en plein renforcement. Et ce, pièces carrosserie et mécanique confondues.

Euro Repar monteur pour Mister-Auto

Autre opportunité de business offerte, indirectement, par la stratégie de pièces multimarque de PSA : la perspective de devenir centre de montage partenaire de Mister-Auto.com, racheté cet hiver par le constructeur. Depuis le 12 octobre dernier, le site Internet de vente de pièces online BtoC (du pro au consommateur) permet à tout réparateur de s’inscrire comme partenaire afin de poser les pièces achetées en ligne par l’automobiliste.

Évidemment, cela reste sur la base du volontariat, mais la business unit Euro Repar Car Service ne saurait qu’encourager les adhérents de son réseau à y réfléchir. Cette possibilité, en tout cas, semble séduire jusqu’aux adhérents des réseaux de marque du constructeur puisque… plus de 150 sites Peugeot et/ou Citroën se sont déjà portés candidats pour devenir centres de montage pour les pièces achetées sur Mister-Auto.com !

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (3 votes, moyenne : 4,67 sur 5)
Loading...

1 Commentaire concernant “Equip Auto – Euro Repar Car Service: 1800 en France, 8000 dans le monde!”

  1. « plus de 150 sites Peugeot et/ou Citroën se sont déjà portés candidats pour devenir centres de montage pour les pièces achetées sur Mister-Auto.com ! »

    On se souvient pourtant du tollé général…

    Et ensuite ils courent tous s’inscrire pour espérer survivre ou accélérer leur chute, l’avenir le dira.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*